BICHEBOIS Louis, Pierre, *Alphonse

Nom: 
BICHEBOIS
Prénom: 
Louis, Pierre, *Alphonse
Date de début d'activité: 
28/04/1830
Date de fin d'activité: 
16/07/1853
Adresses professionnelles: 

4, rue de la Bibliothèque (1831)
23, rue de Cléry (1830)
3, rue des Beaux-Arts (1837)
57, rue de Seine (1837)

Ville - Département: 
Paris
Adresse personnelle: 

1, rue de Condé (1828)
86, rue de Cléry (1829)

Prédécesseurs: 
Successeurs: 
Informations personnelles: 

Il est né à Paris le 14 avril 1801. Son père était tapissier. Il a été élevé par son oncle, le chef de bureau à la Comptabilité générale François Petit.  Il est marié et  père de famille. Dans son dossier de brevet, il se présente comme artiste peintre (ancien élève de Regnault), s'occupant  de lithographie depuis 7 ans.
Il meurt le 17 avril 1851.

Informations professionnelles: 

D'abord dessinateur lithographe, il travaille pour de grandes entreprises de recueils illustrés :  Vues pittoresques de l'Italie (1825), imprimé par Langlumé, pour qui il transpose sur la pierre l'un des dessins de Coignet ; Antiquités d'Alsace (1828), imprimé par Engelmann, qui lui offre une collaboration bien plus importante puisqu'il réalise une partie des croquis transposés sur pierre par lui-même ou par d'autres comme Villeneuve ; Itinéraire pittoresque du fleuve Hudson et des parties latérales de l'Amérique du Nord, où il transpose les dessins de Milbert (1828-1829). En 1829, un recueil La Seine depuis sa source jusqu'à la mer, en collaboration avec Jean-Baptiste  Léon Sabatier, connaît un début d'exécution mais ne semble pas avoir abouti.
Depuis 1828, il veut obtenir un brevet pour Paris. Il lui est répondu qu'une décision ministérielle a fixé le nombre des imprimeurs lithographes de la capitale à 45 et qu'ils sont au complet. Il renouvelle aussitôt sa demande pour Sceaux, Saint-Cloud, Saint-Denis ou toute autre commune de la Seine. Il  a le soutien des maires des communes citées et il est soutenu par de nombreuses personnalités (comte de Chabrol, marquis de Jaucourt, de Charette...) Il obtient donc un brevet pour Saint-Denis le 1er août 1829. Dès septembre, il demande le transfert pour Paris et, faute de réponse,  multiplie les relances en novembre et décembre 1829, puis en avril 1830. On ne peut s'étonner que Bichebois voie d'un oeil favorable l'avènement de la monarchie de Juillet. Il participe à l'impression des planches de l'Histoire de la Révolution de Mil huit cent trente ornée de quarante lithographies, avec portraits en pied du Roi, des princes et des principaux personnages, dessinés et lithographiés d'après nature par Petit. Comme d'autres, il imprime des portraits de personnalités politiques ou d'artistes, des illustrations pour des journaux (L'Artiste, La Mode), mais sa réputation de dessinateur de paysages lui vaut d'être sollicité pour imprimer des planches pour de grandes entreprises comme les Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France, les Souvenirs de Grenade et de l'Alhambra par Girault de Prangey (1836-1837) ou Nantes et la Loire-Inférieure (1850), pour le compte de l'imprimeur nantais Charpentier.

 

 

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 1735

Remarques: 
E. P., 7/9/2018
Autres brevets: