COTTENEST Victor, Prosper

Nom: 
COTTENEST
Prénom: 
Victor, Prosper
Date de début d'activité: 
23/06/1838
Date de fin d'activité: 
10/11/1868
Adresses professionnelles: 

5, Grand' Place
23, rue du Palais de justice (1864)

Ville - Département: 
Saint-Quentin (Aisne)
Successeurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 19 octobre 1801 à Laon (Aisne). Il a fréquenté le collège de Laon de 1811 à 1817. Il a été dispensé de service militaire car il était fils unique d’une veuve. Il a été apprenti puis prote chez Barbier à Soissons.Il est d’abord chef de bureau à la préfecture de l’Aisne.
Garde national, il s’est illustré dans la défense de « deux étrangers gravement compromis dans une émeute à Saint-Quentin », en 1832, ce qui lui a valu de la part du ministre de l’Intérieur une lettre de félicitations

Informations professionnelles: 

Il a été breveté imprimeur en lettres le 7/10/1823. Il a placé, en 1827, sur sa façade, une enseigne « représentant l’Imprimerie personnifiée, placée sur le globe du monde qu’elle éclairait de son flambeau et le mot France qu’on lisait sur la partie supérieure du globe, recevait plus directement la lumière comme étant le point le plus civilisé ». De mauvais esprits lui ont prêté l’intention d’avoir voulu représenter l’Imprimerie éteignant son flambeau, comme par allusion maligne aux circonstances d’alors. Procès-verbal a été dressé le 24 mars 1827. Un rapport de police signale qu’il est tout dévoué au parti libéral. Cottenest fait valoir que « son flambeau est renversé sans doute mais il est renversé sur la France qu’il éclaire et il n’est pas représenté éteint. » Il peut encore prouver que « l’enseigne  a été peinte et achevée […] avant l’émission du projet de loi sur la presse. » L’enseigne est finalement replacée en 1829.
Il est aussi breveté libraire  le 20/04/1832. 'enquête statistique de 1851 note qu'il n'exploite pas son brevet d elithographe En 1861, il veut démissionner de ses trois brevets puis y renonce. En effet,  il est gérant du journal politique Le Glaneur et l'administration a récusé  son successeur, ancien employé du Trésor public à Laon, qui se forme à l'imprimerie depuis quelques mois sous sa direction.

Bibliographie Sources: 

Archives nationales F18 1844 ; F18 2135 ; F18 2295