BELLUE Jean, Pierre

Nom: 
BELLUE
Prénom: 
Jean, Pierre
Date de début d'activité: 
24/01/1832
Date de fin d'activité: 
18/09/1839
Ville - Département: 
Toulon (Var)
Informations personnelles: 

Il est  né le 22 février 1791 à Saint-Bonnet (Hautes-Alpes). Il se décrit lui-même, en 1848,  comme "ancien sergent de l'Empire et mutilé par les balles ennemies le 26 octobre 1813, républicain de la veille et du lendemain, ayant fait don d'une partie de sa retraite (200 F par an) aux blessés, veuves et orphelins des 27 et 28 juillet 1830 et ayant reporté ce don aux blessés, veuves et orphelins de février 1848".

Informations professionnelles: 

Il a créé en 1817 un cabinet littéraire, La Minerve française et obtenu un brevet de libraire le 26 mai 1820. En 1823, le maire de Toulon demande la fermeture de sa librairie car "d'obscur bouquiniste", il est devenu le propriétaire de l'un des plus importants établissements de la ville ; or "son cabinet est le rendez-vous des hommes marquants par leurs mauvais principes. Il y reçoit les numéros du Pilote et du Constitutionnel et des autres journaux libéraux. C'est un foyer de l'opposition libérale". Sa demande de brevet d'imprimeur en lettres essuie donc  plusieurs refus sous la Restauration et il n'obtient ce brevet que le 4 octobre 1831. Il édite des portulans, des plans de la ville, des ouvrages d'exercices pour la marine et il a besoin à ce titre d'un brevet de lithographe. Il lance aussi une Revue maritime. En 1839, il renonce à son brevet de typographe en faveur de Baume mais il fait une nouvelle demande en 1848, en se prévalant de ses opinions politiques et de ses relations avec MM. Pagnerre, Didot et avec le ministre de la Marine depuis plus de 30 ans.

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 2099 A