MERCADIER Jean, *François

Nom: 
MERCADIER
Prénom: 
Jean, *François
Date de début d'activité: 
01/04/1833
Date de fin d'activité: 
11/01/1862
Adresses professionnelles: 

18, rue des Filatiers (1845)
38, rue des Filatiers (1826)

Ville - Département: 
Toulouse (Haute-Garonne)
Adresse personnelle: 

5, rue Croix Baragnon

Prédécesseurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 2 juillet 1797 à Toulouse ; son père était graveur. Il est le frère de Jean-Baptiste Joseph Mercadier, dit Mercadier aîné.

Informations professionnelles: 

Il est graveur et propose aux amateurs un choix de médailles commémoratives et de jetons et médailles de mariage à graver avant  de posséder son imprimerie en taille-douce à partir de 1827 ; il souhaite avoir un brevet de lithographe à cause de la concurrence que lui fait ce nouveau procédé. Il a déjà souvent travaillé avec le lithographe Gantier dont il reprend finalement le brevet. Il est associé au graveur Delor.
Comme son frère aîné, il est à la fois graveur et, à partir de 1833, lithographe. Le rapport de l'Expositon des produits des Beaux-arts et de l'Industrie de 1835 constate que sa production ne se distingue guère de celle de son frère : cachets et cartes de visite gravés, vignettes lithographiées, et les juge "frères en talent et en industrie". C'est néanmoins son talent de graveur qui est récompensé en 1840 par une médaille d'argent de l'Exposition des produits des Beaux-arts.
En 1840, il est victime d'un escroc espagnol qui lui fait imprimer de faux titres au porteur en lui faisant miroiter le monopole des impressions financières de la couronne d'Espagne ; accusé de complicité, il est incarcéré mais sa bonne foi est reconnue et il est innocenté par le jugement du 8 août 1840.

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 1923

Exposition des produits des Beaux-arts et de l'Industrie de Toulouse, 1835, p. 147-148 ; 1840, p. 61.   https://rosalis.bibliotheque.toulouse.fr