THIBAUD François

Nom: 
THIBAUD
Prénom: 
François
Date de début d'activité: 
13/07/1824
Date de fin d'activité: 
12/11/1842
Adresses professionnelles: 

Rue Saint-Genès

Ville - Département: 
Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Successeurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 9 août 1777 à Riom (Puy-de-Dôme) ; son père était marchand.

Informations professionnelles: 

Il a d'abord obtenu un brevet d'imprimeur en lettres pour Riom le 8 octobre 1814, puis il  a repris l'imprimerie de son beau-père Landriot à Clermont-Ferrand ainsi que ses brevets de libraire et d'imprimeur en lettres le 21 mai 1821. Il a donc cédé à son frère Laurent le brevet et l'imprimerie de Riom, mais on dit que celui-ci n'a pas les compétences nécessaires et que c'est une façon de préserver l'entreprise en attendant, grâce à un bon prote, que son fils soit en âge de la reprendre. Il a obtenu le titre d'Imprimeur du Roi et  l'imprimerie Thibaud-Landriot a la clientèle de la Préfecture et de l'évêché ; elle imprime aussi le royaliste Journal du Puy-de-Dôme. Thibaud justifie sa demande d'un bevet de lithographe par son désir de réaliser des illustrations consacrées au Mont-Dore où un établissement thermal s'achève. Par la suite, il l'utilisera pour faire les illustrations d'ouvrages d'érudition. Quand il décide de se retirer, il laisse à ses fils Charles et Benoît l'activité typographique et une moitié de la librairie ; il cède à Paris-Beaulieu la lithographie et l'autre partie de la librairie. Charles se retire de l'association en 1855 et son frère continue à diriger l'imprimerie. En 1869, quand il demande à s'adjoindre à nouveau la lithographie, il se heurte à un refus car il doit respecter l'engagement paternel de non-concurrence conclu avec Paris-Beaulieu et, de plus, il est crédité de "mauvaises opinions politiques".

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 2036 B