CATTIER François, Louis

Nom: 
CATTIER
Prénom: 
François, Louis
Date de début d'activité: 
15/10/1839
Date de fin d'activité: 
18/02/1856
Adresses professionnelles: 

45, rue de la Victoire (1856)
12, rue de Lancry (1842)

Ville - Département: 
Paris
Adresse personnelle: 

18, rue Tiquetonne (1839)
80, Grande rue, Belleville (1855)

Prédécesseurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 4 mai 1796 à Paris. Il est marié et père de famille. Il paie un loyer de 600 F par an. Il aurait été dans le commerce de la miroiterie avant de s'en retirer avec quelques capitaux. Il s'est associé avec l'un de ses parents, François Delarue, installé marchand d'estampes, et veut imprimer lui-même. Il a dirigé l'imprimerie de Mme Motte, puis acheté son matériel.

Informations professionnelles: 

Il reçoit une médaille d'argent aux expositions de 1844 et 1849 pour l'invention de son procédé, l'Eidographie. Ce procédé permet d'imprimer des tableaux sur papier, présentant toutes les apparences de la peinture à l'huile. Toutefois, sa production est principalement constituée de nombreux portraits de personnalités politiques, de scènes de genre (Le Musée des rieurs), de paysages ; il est l'imprimeur attitré de Goupil et Vibert et de leurs correspondants anglais et américains. Il cède son atelier au bout de 16 ans à Jacomme qui fait faillite un an plus tard. Retiré à Belleville, Cattier finalise son brevet pour l'eidographie tandis que son brevet est annulé comme inexploité le 18 février 1856. Il demande une autorisation pour 2 presses d'essai et finalement reprend le brevet de Touzé en mai 1856. Il le conserve jusqu'au 30 novembre 1859 quand il est repris par Legastelois.

Bibliographie Sources: 

Archives nationales F18 1744

INPI  1 BB 25407  Eidographie, 1855.   http://bases-brevets19e.inpi.fr