ALEXANDRE Félix, Pierre, Victor

Nom: 
ALEXANDRE
Prénom: 
Félix, Pierre, Victor
Date de début d'activité: 
20/12/1850
Date de fin d'activité: 
28/02/1861
Adresses professionnelles: 

40, rue Saint-Honoré
6, boulevard Montmartre (1855)

Ville - Département: 
Paris
Prédécesseurs: 
Successeurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 23 octobre 1822 à Paris. Il est dessinateur lithographe de formation, créateur de motifs de broderies, de tapisseries à l'aiguille, de papiers peints, de feuilles d'éventails... Il collabore ainsi avec Louis François Desrochers dont il épouse en 1848 la fille unique Louise Adélaïde Sophie. Ses talents de dessinateur lithographe lui valent en 1849 une médaille de bronze à l'Exposition des produits de l'industrie française.
Il meurt en 1887.

Informations professionnelles: 

Au décès de Desrochers, le 2 décembre 1847, il prend la direction de son imprimerie, mais n'opère pas le transfert du brevet. Éventailliste, il pensait, dit-il, ne pas avoir besoin d'un brevet, il a donc fallu lui rappeler la réglementation. Il n'a encore qu'une seule presse avec laquelle il fait des décors pour éventails, écrans, abat-jours... , la lithographie n'étant pas le seul procédé utilisé pour la décoration de ces supports. Toutefois, le succès lui permet rapidement d'acquérir une seconde presse et d'employer 6 peintres, 2 monteurs et 2 doreurs.  Poursuivant dans la voie ouverte par Desrochers, il propose une production d'éventails luxueux, ornés de motifs empruntés au XVIIIe siècle, qui séduisent l'impératrice Eugénie ; à l'Exposition universelle de 1855, elle acquiert un éventail dont le décor s'inspire de l'Embarquement pour Cythère. À sa suite, les cours européennes se fournissent chez Alexandre d'éventails de prestige, aux décors dus à des peintres de renom. Toutefois, il a aussi une production d'éventails plus modestes, réalisés en plus grand nombre, lithographiés et moins coûteux.
Présent dans de nombreuses expositions fançaises et étrangères, il y est régulièrement récompensé (prize medal à Londres en 1851, New York en 1853, médaille d'or à Paris en 1855).
Sa collection d'éventails anciens et modernes, provenant de sa boutique, est vendue aux enchères en 1875 et il ne semble plus avoir d'activité professionnelle après cette date.

Bibliographie Sources: 

BnF, Dépt des Estampes SNR Alexandre.
Archives Nationales F18 1726

Letourmy-Bordier (Georgina), L'éventail de Joséphine à Eugénie,[catalog. expo.], Boulogne-Billancourt, Ville de Boulogne-Billancourt, 2018. 

Remarques: 
Mise à jour: 20/05/2018, E. P.