AUGAY-FLORINY Jean, Marie

Nom: 
AUGAY-FLORINY
Prénom: 
Jean, Marie
Date de début d'activité: 
03/05/1825
Date de fin d'activité: 
12/05/1828
Adresses professionnelles: 

8, rue Vivienne (1825)
78, rue de Cléry
319, rue Saint-Denis (1827)

Ville - Département: 
Paris
Adresse personnelle: 

78, rue de Cléry (1825)

Prédécesseurs: 
Successeurs: 
Parrains: 
Informations personnelles: 

Il est né en 1780 à Lyon. Il a été acteur sous le nom de Boissard Floriny jusqu'en 1824, jouant dans de nombreuses villes de province (Besançon, Nîmes...), mais aussi à Paris, à l'Opéra comique et à l'Odéon . Il est désormais rentier et s'explique longuement de son passé tandis que l'administration de la Librairiemène une  enquête minutieuse  sur sa vie privée : il a deux filles, l'une actrice à l'Odéon, l'autre musicienne au Conservatoire ; il est séparé de sa femme dont la conduite était "très déréglée"  mais il lui faisait néanmoins une pension annuelle de 1 500 F ; désormais, il dîne tous les jours chez elle. Il occupe un logement de 120 F,  mais sa femme paie un loyer de 400 F. Malgré cette situation qui semble incompréhensible à l'enquêteur, le rapport final  souligne "qu'il est peu d'artistes dramatiques sur lesquels on pût réunir en si grand nombre des témoignages aussi avantageux".
Il justifie la cession de son brevet par les décès successifs de sa femme et de sa fille aînée durant l'été 1825.

 

Informations professionnelles: 

 Son matériel est vendu le 18 avril 1826 à Pierre Louis Fulgence Fouchet. Il se compose de 6 presses, 212 pierres lithographiques dont 12 peuvent être réclamées, des outils, des ustensiles, des modèles. Avec le brevet de lithographe (!), le tout est évalué à 33 500 F. Cependant la famille de Fouchet engage une action contre cette vente, assurant que le prix de 33 500 F est exorbitant et que Fouchet, qui n'a que 23 ans, court à sa ruine, d'autant qu'il n'a qu'une connaissance superficielle du métier.  Fouchet  se désiste et la vente est annulée le 3 août 1826. Il trouve finalement à vendre à Coqueval pour 32 000 F le 5 décembre 1826.

Bibliographie Sources: 

Archives nationales F18 1728
BnF Département des Estampes, SNR Augay

Remarques: 
Dans le dossier se trouve la mention des inventaires des successions de sa femme et de sa fille en 1825 chez Me Narjot et Péan de Saint- Gilles. Revu E. P., 5/4/2019