CARRÉ *Jules, Louis

Nom: 
CARRÉ
Prénom: 
*Jules, Louis
Date de début d'activité: 
07/11/1845
Date de fin d'activité: 
27/06/1851
Adresses professionnelles: 

77, passage du Caire (1847)
5, impasse de la Grosse-Tête (1850)

Ville - Département: 
Paris
Successeurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 19 septembre 1823 à Paris. Enfant naturel de Rosalie Marchand, couturière, il a été reconnu par Louis François Carré, alors compositeur typographe. Il  travaille dans l'imprimerie depuis l'âge de 12 ans, son père s'étant établi comme lithographe breveté. En 1847, il travaille comme compositeur chez Pollet où il surveille les intérêts de son père, associé de Pollet.
Il meurt en 1851.

Informations professionnelles: 

L'attribution d'un brevet de lithographe permet de résoudre la situation de son père, qui est l'objet d'un affrontement avec la direction de la Librairie. Puisque, depuis 1843, son père demande à pouvoir installer ses presses dans un second local, ce qui est contraire au règlement de la Librairie, donner un brevet au fils permet de régulariser la situation de cette seconde installation. Il est également breveté imprimeur en lettres  le 23 juillet 1850, reprenant alors le brevet que son père allait, au moment de sa mort, reprendre de la veuve Stalh.
Il a été dénoncé anonymement pour être l'auteur, en 1848, de  chansons politiques ( L'Ouvrier, La SocZut). L'enquête établit qu'elles ont bien été imprimées chez Pollet quand Carré y travaillait,  mais l'auteur en est un autre associé Ambach ; le Préfet de police  considère l'accusation comme "mensongère et inspirée par une rivalité blâmable"  ; il n'y a donc pas lieu de s'y arrêter. (23 juillet 1850)

 

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 1743