GILLOT Firmin

Nom: 
GILLOT
Prénom: 
Firmin
Date de début d'activité: 
22/03/1843
Date de fin d'activité: 
22/06/1872
Adresses professionnelles: 

8-10, rue du Chevalier du Guet (1850)
23, quai Saint-Michel (1858)

Ville - Département: 
Paris
Adresse personnelle: 

8, rue du Chevalier du guet

Prédécesseurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 11 octobre 1819 à Combres (Eure-et-Loir) ; son père était tonnelier. Il a fait un mariage "avantageux".
Il meurt le 22 juin 1872.

Informations professionnelles: 

Écrivain lithographe et dessinateur,  il a travaillé avec d'autres imprimeurs lithographes : Goyer pendant 2 ans, puis Loire dont il est l'associé avant de reprendre son brevet.
Il met au point le procédé panéiconographique qui permet de pallier le principal inconvénient de la lithographie : obtenu par ce procédé à plat, le dessin ne peut être directement intégré pour tirage à une planche typographique, en relief ; grâce au procédé de Gillot, le dessin est reporté à l'encre grasse sur une plaque de zinc, puis protégé  d'une morsure à l'acide de  la plaque, ce qui le laisse en relief pour prendre l'encre de la presse typographique. Ce procédé a l'avantage sur la gravure sur bois de bout qu'il concurrence, d'éviter la technicité de la gravure, sa lenteur et son coût. Il intéresse tous ceux qui veulent mêler, dans une même page, texte et image, pour un prix modique. Les journaux, notamment les revues satiriques publiant textes amusants et caricatures (La Vie parisienne, le Journal amusant, Le Drôlatique...), les publicités de spectacles, de magasins ou de publications, sont ses principaux clients. Il peut aussi faire des reproductions de travaux antérieurs.
À sa mort, son fils Charles lui succède et poursuit ses recherches qui aboutissent, en 1876, à la création du premier atelier de photogravure au trait.

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 1769

INPI, 1BB 9679  Panéiconographie ou l'art de reporter sur tous métaux, comme sur pierre, soit en creux, soit en relief, toute épreuve de lithographie, typographie ou gravure, pour reproduire ces reports, au moyen de la presse typographique, 1850-1851.     http://bases-brevets19e.inpi.fr

Remarques: 
E. P., 03/06/2018.