ROUX-MOLLARD Antoine

Nom: 
ROUX-MOLLARD
Prénom: 
Antoine
Date de début d'activité: 
19/12/1846
Date de fin d'activité: 
04/05/1859
Adresses professionnelles: 

8, rue Martel (1855)
19, rue du Bouloi (1846)

Ville - Département: 
Paris
Prédécesseurs: 
Informations personnelles: 

Il est né le 3 novembre 1818 à Bonvillars en Maurienne. Né en Savoie, il se considère comme étranger, et pense devoir demander sa naturalisation. Le Garde des sceaux lui répond que son père, étant né en  France le 13 juin 1789, soit avant l'entrée en vigueur du Code civil, était français puisque la seule naissance dans le royaume en conférait la qualité, et qu'il lui a transmis sa nationalité. Il peut donc solliciter immédiatement un brevet. Il est caporal dans la Garde nationale.

Informations professionnelles: 

 Il  s'est associé en 1843 avec 4 autres (Mathey, Leroux, Rimet, Tellier) dans l'imprimerie Deulin et cie. Le gérant Deulin, ayant des difficultés financières personnelles, s'enfuit en Angleterre en emportant 10 000 F ; les autres associés essaient de se regrouper d'abord sous la conduite de Roux-Mollard dans une société Mollard et cie, avec Mathey comme financier, en écartant Rimet et Tellier, mais Leroux fait la demande en 1844 du brevet de Deulin sans en avertir ses associés. L'administration refusant de cautionner l'élimination de Rimet et Tellier, le transfert est suspendu. Ne pouvant se mettre d'accord ni se séparer à l'amiable, les anciens associés font appel à des arbitres : l'imprimerie est mise en vente en juillet 1845. Mathey, qui comptait sur l'aide de Leroux, l'acquiert pour 8 000 F, soit le tiers de sa valeur, mais Leroux, fait défaut et cherche à prendre un brevet par création  pour fonder sa propre imprimerie. Ne restent que Mathey, l'ancien négociant, et Roux-Mollard à qui l'administration refuse d'abord, comme étranger, le transfert du brevet de Deulin. Ce problème résolu, il reprend le brevet et la direction de l'imprimerie qui prospère.Son premier brevet d'invention propose de remplacer les étiquettes de conserves alimentaires en cuivre estampé par des étiquettes en cuivre imprimé. Il sera suivi de plusieurs brevets pour l'ornementation d'objets usuels. En 1855, il est autorisé à utiliser une presse en taille-douce pour faire des reports.
 Il est remplacé par Joseph Choqueuse (?)

Bibliographie Sources: 

Archives Nationales F18 1822

INPI, 1 BB 25793  Genre d'étiquettes, 1855.     http://bases-brevets19e.inpi.fr
          1 BB 36043  Genre d'impression en chromo-dorure et argent, 1858-1860.
          1 BB 86580  Fixation des cylindres en verre pour pendules, candélabres, etc., sur leur socle, 1869.
          1 BB 87027  Perfectionnements dans les socles et coussins objets d'ornement, 1869.
           1 BB 87614  Perfectionnements dans les objets de décoration ou d'ornementation dits fleurs montées sous cylindres ou sans cylindres, 1869.
           1 BB 90238  Procédé pour dorer, argenter, bronzer et peindre de toutes couleurs, à chaud ou à froid, par le système de dorure ou de peinture laquée, 1870-1872.

Remarques: 
Certaines étiquettes sont signées R Mollard. Revu E. P., 26/07/2021.