A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
RENOU

Nom : RENOU
Prénom : Godefroy
Date : 16/01/1827

Adresses professionnelles

39, rue d'Enghien (1837)

Ville : Paris

Informations personnelles

Né à Dijon (Côte-d'or) en 1795 d'un père notaire.

Informations professionnelles

Il est associé à Cosnier. Ils ont acheté ensemble l'établissement de Robert pour 50 000 F. Il est spécialisé dans les cartes géographiques et les circulaires de négociants.

Voir la fiche


RENOU

Nom : RENOU
Prénom : Théophile, Stanislas
Date : 22/06/1857

Adresses professionnelles

144, rue de Rivoli

Ville : Paris

Informations personnelles

Né le 17 août 1805 à Saint Malo. Son père est maître de musique.

Informations professionnelles

Il est breveté imprimeur depuis 1857. Il travaille dans l'imprimerie lithographique comme dessinateur lithographe depuis 1819. Il a été associé au Sieur Maulde de 1836 à 1866.

Voir la fiche


REPUSSARD

Nom : REPUSSARD
Prénom : Pierre, Étienne
Date : 04/11/1842

Adresses professionnelles

34, rue des Dames
28 rue Saint Pierre Amelot (1842)
4, rue des Moulins (1844)

Ville : Batignolles (Seine)

Informations personnelles

Né le 13 avril 1806 à Paris. Son père était serrurier. Il est marié mais sa femme, étant malade depuis 7 ans, est désormais dans une maison de santé et il a pris une ouvrière brocheuse de 24 ans avec qui il vit.

Informations professionnelles

Après huit ans dans l’armée d’où il est sorti sergent, en 1834, il a travaillé à l’Imprimerie royale puis dans une entreprise privée comme lithographe. Il semble qu’il ait été  épicier récemment. Il a racheté le matériel de Laroche pour 500 f en mai 1842. Toutefois, il sollicite le transfert du brevet pour Paris car, dit-il, les Batignolles sont trop proches de Paris et il n’y a pas assez de travail. Le rapport de police signale, outre sa situation conjugale, que sa solvabilité est à peu près nulle, qu’il a même quelques dettes et qu’il a déménagé sans payer son loyer en passant par la fenêtre. Le transfert lui est donc refusé le 30/08/1844 et réitéré le 21/02/1845.

Voir la fiche


RESNIER

Nom : RESNIER
Prénom : J.
Date : 16/01/1875

Adresses professionnelles

28, rue du Baignoir

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations professionnelles

Il a acquis une presse autographique.

Voir la fiche


REULIOT

Nom : REULIOT
Date : 17/12/1880

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est administrateur délégué de la Compagnie anonyme des gisements et carrières de Charix et du Haut-Bugey.

Informations professionnelles

Il utilise professionnellement une presse auto-métallographique rachetée à un avoué lyonnais (Ruchon ?)

Voir la fiche


REVEL

Nom : REVEL
Prénom : Géraud
Date : 18/12/1876

Adresses professionnelles

9, rue Cujas

Ville : Toulouse (Haute-Garonne)

Informations personnelles

Il est né à Toulouse le 28 octobre 1848. Il est écrivain lithographe.

Informations professionnelles

Il se met à son compte et ouvre un atelier de lithographie.
 

Voir la fiche


REVERDY

Nom : REVERDY
Prénom : Alexandre, Mathurin
Date : 13/06/1864

Adresses professionnelles

5, rue Santeuil (1864)

Ville : Nantes (Loire-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 30 novembre 1838 à Nantes ; son père était boucher.

Informations professionnelles

Il est d'abord papetier, puis, après avoir obtenu son brevet de lithographe, il demande un brevet de libraire qu'il reçoit le 24 juin 1868.

Voir la fiche


REVERS-DELATOUR, veuve PIMONT

Nom : REVERS-DELATOUR, veuve PIMONT
Prénom : Agnès, Louise
Date : 12/06/1851

Ville : Yvetot (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Elle est née à Saint-Romain-de-Colbosc (Seine-inférieure) le 4 septembre 1803. Elle a épousé l'imprimeur Pimont.

Informations professionnelles

À la mort de son mari en avril 1851, elle demande à reprendre ses trois brevets, mais elle peine visiblement à les exploiter. Mise en demeure par l'administration, elle renonce officiellement à son brevet de lithographe qui est annulé, puis à celui de libraire qui est annulé à son tour le 21 juillet suivant ; elle se démet enfin de celui d'imprimeur en lettres le 4 décembre 1855.

Voir la fiche


REVIRÉ

Nom : REVIRÉ
Prénom : Ed.
Date : 14/06/1873

Ville : Orange (Vaucluse)

Informations personnelles

Il est représentant de commerce.

Informations professionnelles

Il utilise pour ses besoins professionnels une presse autographique Berringer.

Voir la fiche


REY

Nom : REY
Prénom : Joseph
Date : 13/05/1843

Adresses professionnelles

2, rue Saint-Côme

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 26 décembre 1801 à Cervières (Hautes-Alpes). Il est ouvrier lithographe.
Il meurt le 25 mai 1880

Informations professionnelles

Après avoir obtenu son brevet de lithographe par transfert de celui de Béraud-Lauras, il fait la demande d'un brevet d'imprimeur en lettres par création pour lequel Louis Perrin, entrainant ses confrères, lui refuse, en février 1848,  le certificat de capacité : il ne lui dénie pas la capacité à être imprimeur typographe, mais s'oppose, ainsi que ses confrères, à la création de nouveaux brevets et en informe le Préfet. Rey, déçu de la fraternité "bien peu maçonnique de ses confrères lyonnais", contourne la difficulté en s'adressant aux lithographes de Saint-Étienne Nublat, Pichon, Saurin et Théollière. Pour plus de sûreté, profitant de l'évolution du contexte politique, il informe le ministre : "Le corps des imprimeurs de Lyon s'est opposé à cette création parce que ce nouvel établissement aurait servi d'organe à la presse radicale qui aurait rappelé aux citoyens les dangers de la patrie. Ce corps voulait exercer un monopole qui contraste aujourd'hui avec nos idées de réforme et avec la victoire du peuple scellée au sang  des martyrs de nos libertés". Il donne ainsi à un conflit qui n'était peut-être que professionnel une dimension politique qui lui vaut l'obtention de son brevet le 15 mai 1848, mais aussi une surveillance étroite quand le contexte politique change. Le 14 août 1849, il est condamné à 25 F d'amende pour défaut de déclaration d'un placard, imprimé au moment des élections "La République rouge et la République blanche". Le 2 décembre 1850, il est condamné pour complicité avec Alphonse Gent, le militant républicain qui, depuis Lyon, essayait de rassembler les forces d'opposition, car il aurait servi d'intermédiaire pour l'acheminement  de son courrier. À la suite de cette condamnation, le Préfet suggère que lui soit retiré son brevet ; le ministère refuse, arguant que cette dernière condamnation n'est pas un délit d'imprimerie, pas plus que celle de juillet 1845 pour appartenance à une société secrète, d'ailleurs déjà ancienne ; quant à  la condamnation de 1849, la peine fut trop faible pour justifier un retrait de brevet. Après le coup d'État, il est menacé d'internement mais grâcié le 29 mars 1852, restant soumis à surveillance.  Le 2 décembre 1853, il est à nouveau poursuivi pour avoir imprimé et livré aux candidats les bulletins de vote pour le conseil des prudhommes sans avoir attendu le délai de 24 h permettant à l'administration de refuser éventuellement son autorisation.
À sa mort, son associé et beau-frère Jacques Michel Casimir Sézanne  assume pour deux ans la direction de l'imprimerie, avant de mourir à son tour, laissant l'entreprise à ses fils Victor et Léon

Voir la fiche


REY

Nom : REY
Prénom : Armand, Édouard
Date : 08/07/1833

Adresses professionnelles

27, rue St Jacques la Boucherie

Ville : Paris

Informations personnelles

Né le 7 mai 1798 à Bordeaux.  Son père est négociant.

Informations professionnelles

Il est employé au bureau des procés-verbaux..

Voir la fiche


REY

Nom : REY
Prénom : Jean, Marie, Prosper
Date : 29/12/1858

Adresses professionnelles

1, place du Vieux Marché Saint-Martin (1859)
20, rue du Vert Bois

Ville : Paris

Informations personnelles

Né le 27 juin 1820 à Toulouse. Son père est patron sur le canal.

Informations professionnelles

Il est écrivain lithographe de formation.

Voir la fiche


REYBERT

Nom : REYBERT
Prénom : Léopold
Date : 26/01/1874

Adresses professionnelles

34, rue de la Calade

Ville : Avignon (Vaucluse)

Informations personnelles

Il est né à Mallemort (Bouches-du-Rhône) le 30 mai1825.Il dirige le pensionnat des Frères des écoles chrétiennes.

Informations professionnelles

Il a d'abord acquis une presse autographique, puis une presse lithographique (déclaration du 22 mars 1879) qu'il a rachetée à Prévot.

Voir la fiche


REYMOND

Nom : REYMOND
Prénom : Auguste
Date : 15/04/1854

Ville : Beaucaire (Gard)

Informations personnelles

Il est né à Nîmes (Gard) le 2 janvier 1818. Son père était boulanger.

Informations professionnelles

Il était associé avec son frère qui avait un brevet d'imprimeur en lettres qu'ils exploitaient sous la raison sociale Reymond frères. Son frère étant mort, il reprend l'imprimerie et le brevet qu'il lui a légués le 9 mars 1850. Il les cèdera, devenu infirme, à son gendre.

Voir la fiche


REYMOND

Nom : REYMOND
Prénom : Édouard
Date : 14/10/1879

Adresses professionnelles

6, rue de la Gare

Ville : Chalon (Saône -et-Loire)

Informations personnelles

Il est âgé de 24 ans en 1879.

Informations professionnelles

Il a racheté l'imprimerie Pannaux et Berland.

Voir la fiche


REYNAUD

Nom : REYNAUD
Prénom : Marius, Alexandre
Date : 07/01/1848

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Sisteron (Basses-Alpes) le 10 juin 1811. Son père était receveur des contributions. Il travaille d'abord comme ouvrier lithographe.

Voir la fiche


REYNAUD

Nom : REYNAUD
Prénom : Marie, Désiré, Jean, Hyacinthe
Date : 09/09/1834

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 11 septembre 1810 à Toulon (Var). Son père était officier de marine.

Informations professionnelles

Il est employé de la mairie de Marseille comme expéditionnaire et complète ses revenus par l'exploitation de ses deux presses. Il forme les élèves de l'institution des sourds-muets  dont le directeur a acheté la presse autographique, fabrique étiquettes et adresses et exécute des travaux de reproduction autographiques pour la mairie et les commissariats. Ayant laissé ses presses à deux jeunes lithographes poursuivis par la justice, il est condamné pour complicité, le 29 juillet 1853, à six mois de prison  et 10 000 F d'amende. L'administration prend sa défense : l'amende est ramenée à 100 F et la prison lui est évitée.

Voir la fiche


REYNAUD

Nom : REYNAUD
Prénom : André
Date : 11/09/1880

Adresses professionnelles

3, rue du Jardin des plantes

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Lyon le 12 mai 1844.

Informations professionnelles

Il exerce typographie et lithographie.

Voir la fiche


RIBAUD

Nom : RIBAUD
Prénom : Augustin, Marie
Date : 12/11/1840

Ville : Saint-Quentin (Aisne)

Informations personnelles

Né le 5 février 1802 à Passy (Seine). Son père était rentier. Il épouse Esther Pauline Leradde qui est déjà libraire depuis mars 1830.

Informations professionnelles

Il est commis négociant au moment de sa demande, sans doute dans la librairie de sa femme. Il a obtenu un brevet de libraire (30/03/1837) en remplacement de sa femme. Ce brevet sera repris par sa veuve, née Leradde, en juillet 1848.

Voir la fiche


RIBELIN

Nom : RIBELIN
Prénom : Michel
Date : 26/07/1852

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Nîmes (Gard) le 14 février 1803 ; son père était taffetassier. Il est coiffeur.

Informations professionnelles

À la mort de Jeanne Anthelmette Couturier, veuve de l'imprimeur Gubian, il est désigné comme tuteur de son fils âgé de 16 ans. Pour préserver l'avenir, il demande à conserver le brevet en attendant que le jeune homme, élève de l'école des Beaux-Arts de Lyon puisse le reprendre et l'exploiter. Ce qu'il ne fera pas.

Voir la fiche


RIBIS

Nom : RIBIS
Prénom : Pierre, Gaudens, Michel
Date : 15/12/1834

Ville : Sedan (Ardennes)

Informations personnelles

Il est né le 11 décembre 1804. Son père était marchand drapier. Lui-même est commis. Il meurt le 17 septembre 1867, laissant l'entreprise à son fils.

Informations professionnelles

 Il dit  qu'il veut un brevet de lithographe afin de travailler pour le commerce et l'administration.
 

Voir la fiche


RIBIS

Nom : RIBIS
Prénom : Jules, Émile, Grégoire
Date : 27/02/1868

Ville : Sedan (Ardennes)

Informations personnelles

Il est né le 14 octobre 1830. Fils unique de Pierre Ribis, il a longtemps travaillé avec lui.

Informations professionnelles

A la mort de son père, étant son unique héritier, il reprend son brevet et poursuit son activité dans l'entreprise.

Il a été condamné  à 25 f d'amende pour injure à magistrat administratif en1853, et 16 f pour chasse sur le terrain d'autrui en 1864.

Voir la fiche


RIBOULET

Nom : RIBOULET
Prénom : Isidore, *Alexandre
Date : 04/02/1856

Adresses professionnelles

57, passage du Caire (1856)
52-54, passage du Caire (1870)
38, rue Notre-Dame-de-Nazareth

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 28 février 1814 à Coulommiers (Seine-et-Marne). Il est marié et père de famille. Il est graveur de formation.

Informations professionnelles

 Il a été associé à Seguin et, en vertu de leur acte d'association, il est resté propriétaire du matériel.

Voir la fiche


RIC

Nom : RIC
Prénom : Fernand
Date : 12/02/1876

Adresses professionnelles

5, rue du Parlement Sainte-Catherine
17, place du Parlement (1887)

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né en 1844.

Informations professionnelles

Il travaille chez lui et exécute des travaux de ville.

Voir la fiche


RICARD

Nom : RICARD
Prénom : Jean, Pierre, François
Date : 05/11/1833

Ville : Toulouse (Haute-Garonne)

Informations personnelles

Il est né à Pau (Basses-Pyrénées) le 6 août 1794. Son père était militaire.

Informations professionnelles

Son brevet est annulé en 1860 pour cause d'inexploitation.

Voir la fiche


RICARD

Nom : RICARD
Prénom : Jean-Baptiste, Jules
Date : 28/08/1846

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 3 mars 1811 à Allauch (Bouches-du-Rhône). Son père était propriétaire. Il est écrivain lithographe et sa femme donne des leçons de piano.

Informations professionnelles

Il a été breveté à Paris le 22 février 1838 mais, invoquant la nécessité d'un changement de climat, il obtient le transfert de son brevet pour Marseille. Il n'est jamais venu le retirer à la Préfecture ; en fait, il est mort le 23 septembre 1846. Le brevet est donc annulé en 1858.

Voir la fiche


RICARD

Nom : RICARD
Prénom : Alexandre, Louis, Félix
Date : 17/11/1830

Adresses professionnelles

37, rue de la Calandre (1852)
34, rue Croix des Petits-Champs

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 6 février 1806 à Paris. Son père était rentier. Il est lui-même propriétaire de son atelier.  Il est marié et père de famille. Il a commencé par être commis greffier en 1825. Puis il a travaillé chez Callier et Gobert à qui il a loué son brevet.

Informations professionnelles

Il demande un bevet pour imprimer sous son nom  différents dessins représentant les événements des journées de Juillet d'après les renseignements donnés par la Garde nationale. En 1837, associé à Duriez, il  présente  son imprimerie comme une entreprise d'écritures de procédures et de commerce.
Il exploite également, depuis 1842, un brevet en taille-douce régularisé le 3 juillet 1852 et, à cette date, utilise 4 presses pour procès-verbaux, contraintes, lettres de décès etc.. Il possède aussi 3 presses lithographiques et emploie 12 personnes.
Il a été condamné pour la publication d'un écrit autographié contre le Comte d'Argout, pair de France.

 

Voir la fiche


RICATEAU

Nom : RICATEAU
Prénom : Auguste
Date : 03/07/1871

Adresses professionnelles

Rue de l'Observance
 

Ville : Montpellier (Hérault)

Informations professionnelles

Il est associé avec Ernest et Émile Hamelin  dans l'Imprimerie centrale du Midi comme imprimeur en lettres et lithographe. Ils se séparent en 1877.

Voir la fiche


RICAUD

Nom : RICAUD
Prénom : Jean, Louis, Jacques
Date : 19/08/1842

Adresses professionnelles

67, rue Saint-Jacques
14, rue du Plâtre (1848)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né à Pinas (Hautes-Pyrénées) le 20 avril 1810.

Informations professionnelles

Il a fait une première demande en 1840 qui a été refusée car il manque d'instruction alors  qu'il travaille pour le marchand d'estampes Lallemand. Pour sa seconde demande,  "on a dû soumettre le sieur Ricaud  à un examen spécial ; on a reconnu qu'il avait du jugement et de l'intelligence et qu'il écrit maintenant  sinon avec facilité, du moins avec orthographe et correction " (rapport de Cavé au ministre, 19 août 1842). Il travaille alors chez Royer dont il est l'associé. Il obtient son brevet.
Sa spécialité est l'imagerie religieuse. En 1848, il imprime des lithographies favorables à la Révolution et à la gloire du futur Napoléon III.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Édouard, François
Date : 10/10/1849

Ville : Redon (Ille-et-Vilaine)

Informations personnelles

Il est né le 4 mai 1822 à Nantes (Loire-inférieure) ; son père était charcutier. Ses parents jouissent d'une certaine aisance ; l'un de ses frères est notaire à Sautron. Lui-même a fait de bonnes études, a payé un remplaçant pour le service militaire, puis a travaillé chez Hérault, imprimeur à Nantes, avant de partir pour Paris. Revenu à Nantes, il a travaillé chez un agent de change.

Informations professionnelles

Il rachète pour 17 000 F une imprimerie typographique possédant deux presses et obtient le 30 avril 1849 les brevets d'imprimeur en lettres et de libraire.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Pierre
Date : 21/10/1863

Adresses professionnelles

31, rue Tupin (1863)

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est le 26 mars 1831 au Châtel-Censoir (Yonne) ; son père était menuisier. Il est célibataire. Il a habité Paris, puis Lyon depuis 1860. Il a dirigé les délégations ouvrières de Lyon à l'exposition universelle de Londres ; "la manière dont il a compris  et rempli sa mission témoigne de son intelligence et de sa sagesse", note le Préfet.

Informations professionnelles

Il a obtenu un brevet d'imprimeur en lettres par création le 31 janvier 1863. Il a pour associé, depuis le 27 juillet 1863, Pinier qui, à sa mort, le 16 mars 1864, lui succède.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : François, Maurice
Date : 05/04/1830

Adresses professionnelles

8, quai Champollion

Ville : Cahors (Lot)

Informations personnelles

Il est né le 9 décembre 1799 à Cahors où sa famille possédait une imprimerie "transmise de père et fils depuis trois siècles". Il est avocat avant de reprendre l'imprimerie de son père.

Informations professionnelles

Il obtient son brevet d'imprimeur en lettres le 2 mai 1826. Sa demande de brevet de lithographe comme celle de Combarieu, est une manoeuvre pour empêcher l'installation de son confrère Brassac. Le Préfet juge, en effet, préférable d'attribuer deux brevets à des imprimeurs déjà installés  plutôt qu'à un nouveau venu. Il le cède en 1837.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Joseph, Georges
Date : 21/12/1836

Ville : Cahors (Lot)

Informations personnelles

Il est né le 28 novembre 1792 à Cahors. Il est fils et frère d'imprimeur.

Informations professionnelles

Son frère ayant repris l'imprimerie paternelle en 1826, il rachète, en novembre 1836, l'imprimerie et les brevets de Cornède pour la somme de 10 300 F.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Jean, Marie, Eugène, Lucien
Date : 08/05/1847

Ville : Pézenas (Hérault)

Informations personnelles

Il est né le 3 février 1810 à Pézenas ; son père était pépiniériste.
Il meurt le 9 septembre 1868.
 

Informations professionnelles

Il a d'abord été libraire, breveté le 3 janvier 1839. Il a davantage de mal à obtenir son brevet d'imprimeur en lettres car  le directeur de la Librairie doute qu'il y ait suffisamment de travail à Pézenas puisque le dernier imprimeur vient de demander son transfert à Sète ; de plus, il doit affronter la concurrence d'un autre candidat et se défendre d'être légitimiste. Il finit par obtenir son brevet le 2 octobre 1844 et devient le seul imprimeur de la ville. Propriétaire gérant du Languedocien, journal agricole et littéraire, il est condamné à 100 F d'amende pour avoir abordé un sujet politique dans une publication qui n'était pas déclarée comme telle, mais la modération de ses propos fait qu'il bénéficie de l'indulgence du Préfet.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Eugène, André, Silvain, Frédéric
Date : 26/01/1869

Ville : Pézenas (Hérault)

Informations personnelles

Il est né le 19 septembre 1833 à Pézenas. Son père est imprimeur.

Informations professionnelles

A la mort de son père, il reprend l'imprimerie et les trois brevets.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Victor
Date : 29/03/1819

Ville : Lille (Nord)

Informations personnelles

Il est graveur et demande un brevet pour pouvoir lithographier ses dessins et ceux qu'on lui confierait. Il est domicilié à Wazemmes mais demande un brevet pour Lille. Il meurt le 15 septembre 1853 et son brevet est annulé en 1860.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Charles
Date : 14/12/1847

Ville : Metz (Moselle)

Informations personnelles

Il est né le 1er août 1819 à Rethel (Ardennes) ; son père était un militaire en retraite. Il est dessinateur lithographe depuis plusieurs années à Paris quand il reprend le brevet de Fourche à Metz.

Voir la fiche


RICHARD

Nom : RICHARD
Prénom : Bernard
Date : 01/03/1862

Ville : Dijon (Côte-d'or)

Informations personnelles

Il est né à Sombernon (Côte-d'or) le 17 novembre 1832 ; son père était menuisier. Il est écrivain lithographe.

Informations professionnelles

Bernaudat lui cède ses brevets de libraire et lithographe mais garde celui d'imprimeur en lettres. Il imprime des étiquettes pour les vins de Bourgogne.

Voir la fiche


RICHAULT

Nom : RICHAULT
Prénom : Guillaume, *Simon
Date : 21/09/1863

Adresses professionnelles

4, boulevard des Italiens ( 1863)
18, rue Cadet (1863)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 2 novembre 1806 à Chartres (Eure-et-Loire). Il est célibataire. Sa position de fortune est jugée "brillante".

Informations professionnelles

C'est un éditeur de musique déjà important pour toutes sortes de partitions : mélodies, danses de salon, musique de chambre.... A la suite de la faillite de Langlet, la vente aux enchères de son matériel est annulée car Richault reprend l'imprimerie à l'amiable et désintéresse les créanciers. Il garde Langlet comme gérant ; celui-ci n'étant plus que salarié, Richault a besoin de brevets de lithographe et de graveur en taille-douce qui lui sont attribués ensemble.  Il n'utilisera l'imprimerie que pour sa propre production et celle d'un autre éditeur de musique plus important encore, E. Girod qui semble être son associé ; celui-ci édite, outre des centaines de pièces faciles, les oeuvres de Mozart, Beethoven, Rossini, Haydn, Scarlatti.. . Jusqu'ici les couvertures illustrées des partitions étaient imprimées par d'autres comme Kaeppelin, Bauve ou Langlet. Il possède 20 presses en taille-douce et 6 presses lithographiques.

Voir la fiche


RICHEVILLAIN

Nom : RICHEVILLAIN
Prénom : Émile, Jean
Date : 07/07/1877

Adresses professionnelles

158, Grande Rue

Ville : Nogent-sur-Marne (Seine)

Informations personnelles

Il est né à Rio de Janeiro en 1843.

Informations professionnelles

Il prend la suite de son père Edmond Alphonse Richevillain, libraire exerçant la typographie, mais, dès 1878, il n'exerce plus la lithographie.

Voir la fiche


RICHIER

Nom : RICHIER
Prénom : Auguste
Date : 30/04/1855

Adresses professionnelles

Rue du Calvaire

Ville : Saint-Nazaire (Loire-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 2 novembre 1827 à Vienne (Isère). Son père était trompette major au 8e escadron d'artillerie en garnison à Vienne.

Voir la fiche


RICOUR

Nom : RICOUR
Prénom : Joseph, Louis
Date : 20/11/1838

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 1er mars 1810 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il est marié et paie un loyer de 130 F. Il a dix ans d'expérience dans l'imprimerie lithographique et travaille depuis un an chez Carles.

Informations professionnelles

 Il a du mal à obtenir son certificat car les lithographes se sont mis à les vendre. C'est la seule mention trouvée de cette pratique illégale.

Voir la fiche


RIDARD

Nom : RIDARD
Prénom : Delphis, Hubert, Antoine
Date : 18/10/1842

Ville : Montmirail (Marne)

Informations personnelles

Il est né à Chézy-sur-Marne (Aisne) le 11 avril 1796 ; son père était cultivateur. Il a fait ses études au collège de Château-Thierry. Il a été clerc de notaire, huissier et, en 1842, tenait un bureau de tabac. Il a été maire de Mécringes.

Informations professionnelles

Il avait demandé, en même temps que celui de lithographe, un brevet d'imprimeur en lettres qui lui a été refusé au motif d'une trop forte concurrence. Il renonce à exploiter son brevet de lithographe pour Montmirail, découragé, avant même qu'il n'ait reçu son propre brevet, par l'installation de Brodard. Il fait une demande de brevet d'imprimeur en lettres  pour Essonnes en février 1848, puis pour Château-Thierry, où il est venu habiter, en juin ; ils lui sont refusés. En 1860, son brevet de lithographe est annulé ; il semble qu'il habite Paris depuis quatre ans et qu'il y soit employé à la Préfecture de police.

Voir la fiche


RIDEAU

Nom : RIDEAU
Prénom : Léonard
Date : 30/08/1838

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 3 mars 1804 à Poitiers (Vienne). Son père était conducteur de diligence. Il est marié et père de famille.

Informations professionnelles

Greffier de justice à Lusignan, il est breveté libraire en juin1837. Il possède un cabinet de lecture géré par une femme qu'il paie à la journée. La rumeur accuse sa femme de "conduite relâchée"  qui l'aurait poussé à venir à Paris. Il aurait aussi eu des soucis financiers. Ses brevets sont annulés pour inexploitation en 1856.
En 1867, il fait la demande de brevets de lithographe et libraire pour Cherbourg ; ils lui sont refusés le 28 février 1867 parce qu'il ne fournit pas les certificats de capacité nécessaires et que, de toutes façons, le nombre des libraires et des lithographes à Cherbourg semble suffisant.
 

Voir la fiche


RIDEL

Nom : RIDEL
Prénom : Ambroise, Jean, Marie
Date : 06/08/1855

Adresses professionnelles

Rue de Gorges
 

Ville : Nantes (Loire-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 6 juin 1825 à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine) ; son père était horloger.

Informations professionnelles

Il a obtenu un brevet pour Laval  le 3 septembre 1852 où il exerce et demande à l'échanger pour Nantes.

Voir la fiche


RIGAL

Nom : RIGAL
Prénom : Jules
Date : 02/07/1869

Adresses professionnelles

56, passage du Caire (1869)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 30 avril 1835 à Paris. Il est célibataire et habite chez ses parents. Ex-compositeur d'imprimerie, il a été prote chez Lefebvre.

Informations professionnelles

Il a acheté pour 100 000 F l'établissement d'Appert qui reste son commanditaire. Il est breveté au même moment comme  libraire et typographe.
Il imprime pétitions, chansons...

Voir la fiche


RIGAUD

Nom : RIGAUD
Prénom : Jean-Baptiste
Date : 20/10/1836

Ville : Gannat (Allier)

Informations personnelles

Il est né le 29 juin 1795 à Gannat où son père était instituteur.

Informations professionnelles

Au commissaire venu enquêter sur les raisons de la fermeture de son atelier de lithographie, il répond que c'est faute d'ouvrage. Le brevet est donc annulé. Il part habiter Bègues.

Voir la fiche


RIGAUDIN et LASSAGNE

Nom : RIGAUDIN et LASSAGNE
Date : 25/05/1872

Adresses professionnelles

8, rue Servan

Ville : Grenoble (Isère)

Informations professionnelles

Amédée Rigaudin s'associe avec J. Lassagne ; ils déclarent le 22 avril 1871 utiliser une presse typographique et l'année suivante une presse lithographique. Leur matériel comprend bientôt 2 presses mécaniques e tune presse à bras. À la mort de Rigaudin, sa veuve entre le 7 juin 1875 dans l'association avec Lassagne.

Voir la fiche


RIGO

Nom : RIGO
Prénom : Augustin, Maximilien, Édouard
Date : 10/04/1854

Adresses professionnelles

1, rue des Vieilles Étuves (1854)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 18 juillet 1810 à Paris.

Informations professionnelles

Il demande un nouveau brevet en 1854. "Il  a prétendu qu'il voulait exercer sérieusement et qu'il avait des presses déposées depuis plusieurs années chez un marchand d'ustensiles d'imprimerie. Il a même spécifié qu'il voulait imprimer des vignettes destinées à une Galerie des [célébrités] contemporaines dont il est éditeur.  Qu'est-il arrivé ? Les vignettes ont été imprimées par le sieur Prodhomme [...] au lieu de l'être par le sieur Rigo et la Galerie des [célébrités] contemporaines a cessé d'exister. Domicilié d'abord rue des Vieilles Étuves n° 1, puis rue de Lancry n°10, le sieur Rigo n'a formé dans aucun de ces domiciles d'établissement d'imprimerie ; et  aujourd'hui employé dans une entreprise de vidange, il est logé à Montmartre, rue de l'Empereur. Il est évident qu'en sollicitant  un nouveau brevet d'imprimeur lithographe, le sieur Rigo n'avait d'autre but que d'en trafiquer et d'en faire cession à prix d'argent  par un intermédiaire" , écrit l'inspecteur Gaillard  le 7  décembre 1854 quand Rigo demande à  transférer son brevet à Lecaudey. Le préfet de Police constate aussi que "cette faveur lui  a été accordée sans que, depuis cette restitution, il fût formé un  établissement sérieux"  et ce second brevet est non pas transféré, mais annulé pour éviter tout trafic. Autorisation est donnée à  Dufour de continuer la Galerie.
En 1858, on le retrouve directeur de la revue La France industrielle et commerciale et comptes-rendus des travaux de l'Académie universelle des arts et manufactures.

Voir la fiche


RIGO

Nom : RIGO
Prénom : Augustin, Maximilien, *Édouard
Date : 21/09/1844

Adresses professionnelles

2, place des Victoires (1848)
3, rue Chapon (1844)
7, rue Richer (1846)
19, pasage Saulnier (1841)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 18 juillet 1810 à Paris. Son père est peintre d'histoire. Il est le frère de Jules Rigo.Après ses études au collège Henri IV, il sert pendant 9 ans dans la Marine royale qu'il quitte en 1836 après une blessure. Il est marié et père de famille.

Informations professionnelles

 Il dirige pendant 4 ans l'imprimerie Rigo frères, rue Richer, pour laquelle Jules Rigo, son frère, a un brevet. En 1842, en association avec Collin, il vend des cartonnages, estampes, feuilles d'éventails et papiers fantaisie. Collin accumule dans son atelier 4 à 5 000 planches et 30 000 Fde pierres mais,  ruiné par de mauvais placements, se trouve obligé de vendre à  Rigo pour 80 000 F. Rigo continue dans les sujets gracieux et de mode, mais il souhaite devenir imprimeur pour imprimer des albums. Il se fait éditeur pour Les dix commandements de Dieu (1845) dont les lithographies sont imprimées par son frère, et après la démission de celui-ci, reprend les scènes théâtrales et quelques estampes politiques en 1848. En 1847, il  s'est associé avec un nommé Grimault.
Il se retire à la campagne en 1849, en raison dira-t-il, de la crise commerciale et de la santé de sa femme. Il part alors pour l'Angleterre et organise les trains de plaisir entre Paris et Londres, pour lesquels il fait réaliser un  Plan de Londres illustré avec tous les renseignements et indications indispensables aux excursionnistes.  En 1852, la police le localise en Andorre où il possède une petite propriété. et son brevet est annulé le 20 décembre. En 1854, revenu à Paris, il  veut reprendre l'impression de la  Galerie des célébrité contemporaines, portraits d'artistes dramatiques avec notices, et s'aperçoit que son brevet a été  annulé comme inexploité ; l'administration pensait son absence définitive alors qu'elle n'était que momentanée. L'inspecteur Gaillard est d'avis de le lui rendre, un concordat ayant été établi pour sa failllite.

 

Voir la fiche


Pages