A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
JABERT

Nom : JABERT
Prénom : Léon, Adrien
Date : 28/04/1881

Ville : Valréas (Vaucluse)

Informations personnelles

Il est né à Valréas le 19 avril 1860.

Informations professionnelles

Il remplace sa soeur, Félicité Anna Jabert.

Voir la fiche


JABERT

Nom : JABERT
Prénom : Félicité, Anna
Date : 29/01/1879

Ville : Valréas (Vaucluse)

Informations personnelles

Elle était domiciliée, au moment de la déclaration, à Montreuil-sous-Bois (Seine).

Voir la fiche


JABERT

Nom : JABERT
Prénom : L.
Date : 23/10/1873

Ville : Valréas (Vaucluse)

Informations professionnelles

La société L. Jabert et cie est une imprimerie typographique et lithographique.

Voir la fiche


JABERT

Nom : JABERT
Prénom : Pierre, Félix
Date : 07/04/1876

Ville : Valréas (Vaucluse)

Informations professionnelles

Il reprend l'entreprise L. Jabert et cie, imprimerie typographique et lithographique, sous la raison sociale Jabert fils.

Voir la fiche


JABERT

Nom : JABERT
Prénom : Marie, Louise
Date : 22/06/1873

Ville : Montélimar (Drôme)

Informations personnelles

Elle est née à Montélimar. Elle a été émancipée.

Informations professionnelles

Elle crée une imprimerie typo-lithographique.

Voir la fiche


JAC

Nom : JAC
Prénom : Théodore, Louis, Denis
Date : 16/09/1828

Ville : Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)

Informations personnelles

Il est né à Plédran (Côtes d'Armor) le 2 juillet 1792. Son père était cultivateur et maire de sa commune. Il est employé chez le receveur général du département.

Informations professionnelles

Il fait la demande d'un brevet pour disposer d'une presse autographique car il en connaît "la grande célérité pour les pièces en grand nombre" ; son petit format ne ferait pas de concurrence aux presses typographiques ; d'ailleurs, il ne cherche qu'un complément de revenu. Dans un rapport de 1830 concernant la demande de Lenouvel, le Préfet note que Jac n'a pas utilisé son brevet et que personne ne répond aux besoins en lithographie à Saint-Brieuc.

Voir la fiche


JACOB

Nom : JACOB
Prénom : Adolphe, Abraham
Date : 05/02/1869

Adresses professionnelles

12, rue Monge (février  1869)
7, rue Guy-Patin (avril 1869)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 2 août 1835 à Nancy (Meurthe) ;  son père était marchand brocanteur. Il est marié. Il a d'abord été dessinateur, puis  employé comme commissionnaire en articles de papeterie et impressions.

Informations professionnelles

Il tient une maison de papeterie. Il est spécialisé dans les travaux de ville et s'occupe de l'impression de lithographies spécialement pour les médailles de l'Exposition universelle.

Voir la fiche


JACOB

Nom : JACOB
Prénom : Hayman, *Charles
Date : 02/04/1841

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 6 avril 1818 à Nancy (Meurthe) ;  son père était marchand. Il est écrivain lithographe de formation.

Informations professionnelles

Soumis à l'épreuve de la dictée, il rend une copie parfaite,pour l'orthographe comme pour l'écriture.
Il aurait été ruiné par la révolution de 1848 et n'aurait plus de presse depuis 1849. Il ferait le courtier pour des travaux de ville qu'il confie à divers lithographes comme Lacurie (qui a une pressse chez lui en attendant de former un nouvel établissement) ou  Bouquillard, les laissant signer de son nom. Sous le coup de l'enquête administrative, il dit vouloir céder son brevet à Gibrat mais l'affaire ne se fait pas et il démissionne : son brevet, considéré comme inexploité, est annulé.

Voir la fiche


JACOB

Nom : JACOB
Prénom : *Georges, René
Date : 29/12/1859

Ville : Orléans (Loiret)

Informations personnelles

Il est  né le 13 mai 1838 à Orléans dans une famille où l'on est imprimeur depuis 1687. Il est bachelier ès lettres.

Informations professionnelles

Il obtient les brevets d'imprimeur en lettres et de lithographe de son père.
Il imprime divers travaux de ville, des cartes mais aussi beaucoup d'étiquettes et d'emballages illustrés : chocolat des Pyrénées (1871), du Colon (1871), de la Compagnie Bourbonnaise (1874), chocolat des enfants Maranta (1878)... Il obtient une médaille d'argent à l'Exposition des arts appliqués à l'industrie en 1876.

Voir la fiche


JACOB

Nom : JACOB
Prénom : *Alexandre, Henri
Date : 18/08/1828

Ville : Orléans (Loiret)

Informations personnelles

Il est né le 29 novembre 1789 à Orléans (Loiret) dans une famille d'imprimeurs remontant à 1687. Son père était libraire depuis 1776, imprimeur depuis 1785, et "avait  fortement donné dans la révolution, beaucoup plus en bavardage qu'en action, mais le fils est sédentaire et laborieux", note le Préfet.Celui-ci est membre de la Société des belles-lettres et des arts du Loiret. Il meurt le 9 novembre 1859.

Informations professionnelles

Il obtient le 3 février 1824 le brevet d'imprimeur en lettres de son père qui vient de mourir. Il est recommandé par deux députés quand il fait la demande d'un brevet de lithographe. En 1853, une enquête est ouverte car il a imprimé des couvertures de cahiers, vendus chez les épiciers détaillants, représentant le comte de Chambord, la duchesse d'Orléans et le comte de Paris, sans en faire le dépôt ; il pensait que ces couvertures n'y étaient pas astreintes et comme il a aussi imprimé le portrait de Louis-Napoléon Bonaparte, les poursuites sont abandonnées.
Il imprime des cartes historiques en lien avec les travaux des sociétés savantes locales (Plan d'une partie des ruines de la cité romaine de Brivoduerum, Plan du siège de Montargis en 1427)

Voir la fiche


JACOBBER, épouse WORMS

Nom : JACOBBER, épouse WORMS
Prénom : *Élisabeth, Sidonie
Date : 07/01/1840

Adresses professionnelles

41, place Saint-Germain-l'Auxerrois
4, rue Notre-Dame de Nazareth

Ville : Paris

Informations personnelles

Elle est née le 1er août 1817 à Paris. Son père est un peintre "bien connu" de fleurs sur porcelaine qui travaille pour la Manufacture de Sèvres de 1823 à 1835. Il expose aussi régulièrement au Salon des peintures de fleurs et fruits et "un de ses tableaux a obtenu une médaille d'or à la dernière exposition et a été acheté sur la liste civile", note l'enquête de 1840.  Elle-même se présente comme artiste peintre et travaille à la Manufacture depuis 1835. Elle est mariée et mère de deux enfants.

Informations professionnelles

Jacob Worms, son mari, était associé avec D'urtubie, mais ils font faillite et se séparent en 1839 ; Worms garde le matériel de l'imprimerie de Montmartre et plusieurs affaires en cours : Almanach-manuel pour 1839, contenant tous les renseignements indispensables aux habitants de Paris..., le Paris pittoresque  [Vues de Paris], etc. Elle demande un brevet de lithographe pour imprimer ses propres dessins qu'elle réalise sous la direction de son père qui vit avec le couple ; en même temps, elle souhaite un brevet de libraire pour pouvoir vendre les  travaux exécutés par son mari. Elle aurait une, voire deux presses installées dans leur habitation. Dans quelle mesure veut-elle agir comme simple prête-nom de son mari qui a derrière lui une carrière déjà mouvementée d'imprimeur ?  veut-elle sauver ce qui peut l'être dans cette faillite et prendre en mains la destinée de sa famille ? On ne sait. Elle obtient les deux brevets.
Elle est mise en demeure d'exploiter son brevet inutilisé en octobre 1854 ; elle demande un délai d'un mois qu'elle emploie à en négocier la cession à François. Son brevet de libraire, lui aussi inexploité, sera annulé.

Voir la fiche


JACOMME

Nom : JACOMME
Prénom : Nicolas, *Henri, Alexandre
Date : 17/08/1858

Adresses professionnelles

32, rue de Bondy (1858)
32, rue Culture-Sainte-Catherine (novembre 1858)
64, rue des Tournelles (janvier 1860)
66, rue d'Angoulême, cité d'Angoulême (mai 1861)
46, rue de Lancry (1862)
92, rue d'Angoulême prolongée (août 1864)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 3 avril 1834 à Paris. Il est le frère cadet de Claude Jacomme. Il est marié et père de famille.

Informations professionnelles

Il a d'abord travaillé avec son frère Claude et, depuis la fuite de celui-ci, en avril 1857, il est placier dans le domaine de l'imprimerie et de la photographie. Il rachète  l'imprimerie de Rougier en 1858, en s'associant financièrement avec un artiste du Théâtre du Palais-royal, Duchêne, et un commis du Petit-Saint-Thomas, réunissant ainsi 4 000 F. Le commissaire Gaillard estime qu'avec un loyer de 1 000 F pour un local rue de Bondy,  l'entreprise est trop risquée. Jacomme obtient néanmoins son brevet, mais trouve un autre local.
Les deux frères ayant été très proches, on ne sait lequel a pris les brevets d'invention avec le lithographe Dufat.

 

Voir la fiche


JACOMME

Nom : JACOMME
Prénom : Claude
Date : 22/02/1838

Adresses professionnelles

10, rue Saint-Quentin(1856)
61, rue Meslay (1854)
66, rue d'Angoulême au Temple
16, rue de Lancry (1853)
23, boulevard de Strasbourg (1860)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 20 décembre 1816 à Trésilley (Haute-Saône) ; son père, militaire trépané après Waterloo, était redevenu cultivateur.

Informations professionnelles

Il veut un brevet de lithographe pour faire des empreintes colorées sur divers meubles ou boîtes, imitant les incrustations ; il joint à son dossier un exemple de décor. En attendant l'aboutissement de sa demande, il travaille sous le brevet d'un lithographe qui n'exerce plus et se fait prendre pour l'oubli de déclaration et dépôt d'un Livret de quittance qui, de plus, est une contrefaçon. L'attribution de son brevet étant déjà décidée, il bénéficie de l'indulgence de l'administration. Il imprime des portraits, des paysages, des séries d'actualité (prise de Sebastopol) ou satiriques (Les Touristes, satire des excursionnistes dans les Alpes, due à Régnier ou Guérard) ; il les propose en camaieu et coloriées.
Il fait faillite à plusieurs fois reprises, en 1852 avec un actif de 40134,75  F et un passif de 41 930 F et en 1855 avec un actif de 163 549 F et un passif de 168 571 F.  Lors de cette dernière faillite, il était associé avec Duffeyte-Dilhan. Le 4 avril 1857, il disparaît de son domicile "après diverses escroqueries". On le dit parti pour Gênes, via la Suisse. Duffeytte dont la part dans la société est équivalente à la valeur du matériel demande à reprendre son brevet dont l'annulation allait être prononcée.
Les brevets d'invention de 1853-1855 sont pris au nom de Jacomme et Dufat.

Voir la fiche


JACOTIER

Nom : JACOTIER
Prénom : *Louis, François
Date : 15/02/1839

Adresses professionnelles

13, rue Buffon

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 1er avril 1796 à Dijon (Côte-d'or). Son père était vinaigrier. Il est marié et père de deux enfants. Il est relieur à Dijon jusqu'en 1834, puis vient à Paris où il continue son activité de relieur (voir ses reliures pour  L'Imitation de Jésus-Christ), tout en poursuivant ses recherches. Il paie un loyer de 360 F.

Informations professionnelles

 Ayant déposé un brevet d'invention, le 28 février 1833, pour un "moyen de reproduire sur les peaux la gravure et la lithographie", il a obtenu une médaille de bronze à l'Exposition de l'Industrie française pour cette invention.  Il est alors venu à Paris. Il poursuit ses recherches et  découvre un procédé de transport sur pierre des anciennes gravures. Pour ses travaux (qui répondent, il le souligne, au voeu de la Société d'encouragement de l'Industrie), il demande, en 1837, un brevet ou tout au moins une autorisation  pour posséder une presse lithographique. Elle lui est attribuée le 1er juin 1837. Toutefois, en novembre 1838, il demande un véritable  brevet.

Voir la fiche


JACQUEMARD

Nom : JACQUEMARD
Prénom : Pierre
Date : 04/10/1856

Ville : Saint-Étienne (Loire)

Informations personnelles

Il est né au Monastier (Haute-Loire) le 17 février 1828 ; son père était gendarme après avoir été soldat de l'Empire. L'un de ses frères est mort en Crimée et lui-même a servi  dans le 3e régiment de hussards jusqu'à ce qu'il soit réformé pour mauvaise santé. Il a 7 ans d'expérience comme ouvrier lithographe, dont plusieurs années à Saint-Étienne.

Informations professionnelles

En 1862, il demande le transfert de son brevet pour Lyon, "des affaires importantes l'obligeant  à y habiter". Le refus lui est signifié le 4 novembre 1862.

Voir la fiche


JACQUESSON de la CHEVREUSE

Nom : JACQUESSON de la CHEVREUSE
Prénom : Pierre, Vital, Eugène
Date : 26/07/1838

Ville : Toulouse (Haute-Garonne)

Informations personnelles

Il est né le 29 août 1801. C'est le riche propriétaire d'une maison considérable. Après 4 ans d'apprentissage, il a pratiqué pendant 14 ans la lithographie.

Informations professionnelles

Il obtient le 20 juillet 1852 un brevet pour la taille-douce. Il produit de "l'imagerie dite de pacotille" destinée au marché  français et espagnol (certaines légendes étant en espagnol). Au commissaire-enquêteur, sa femme dit, en 1861, que son mari est à Paris depuis trois ans et que le matériel lithographique est dans sa cave ; il obtient un délai de six mois pour trouver un locataire ou un associé.
 

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Jérôme, *Eugène, Stanislas
Date : 10/06/1842

Adresses professionnelles

45, rue Blanche (septembre 1844)
53, rue du Château d'eau
81, rue du faubourg Saint-Martin (octobre 1853)
35, rue d'Argenteuil (1854)
67, rue du Faubourg Saint-Martin (1855)
99, rue du faubourg Saint-Martin (juillet 1856)
97, rue des Marais Saint-Martin (février 1858)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 7 mai 1817 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Son père était aubergiste. Venu à Paris, il y "travaille à la journée dans une imprimerie lithographique" en attendant le transfert de son brevet marseillais.

Informations professionnelles

L'enquête pour le transfert de son brevet soulève une difficulté que signale le commissaire : " La pièce écrite en ma présence et que je joins, n'est pas correcte quoique son écriture soit bonne". Il doit s'engager "à travailler immédiatement à acquérir les connaissances qui lui manquent et comme il aura dans la maison  comme associé un de ses parents qui a reçu une bonne éducation", le commissaire donne finalement un avis favorable au transfert.
Il a racheté les 3 presses de Mercier, mais il fait faillite en 1847. Il reprend son activité, achète deux presses lithographiques à Jolicoeur et, en 1855, il est autorisé à faire usage d'une presse en taille-douce pour imprimer des cartes de visites et faire des reports.
Il a beaucoup déménagé, ce qui n'est pas très bon signe pour la gestion de son imprimerie ; aussi signale-t-il que son déménagement de 1858 est causé par la démolition de l'immeuble.

 

 

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Ernest, Jean, Claude, Jacques
Date : 21/01/1863

Adresses professionnelles

Boulevard de l'Hôtel-Dieu

Ville : Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Informations personnelles

Il est né à Thizy (Rhône) le 2 janvier 1827. Son père était commis négociant. Il a été voyageur de commerce à Lyon mais ses parrains certifient qu'il a une expérience de la typographie et de la lithographie.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets de lithographe et de libraire de Schreiber que lui vendent la veuve et le fils du défunt avec qui il a un lien de parenté.

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Louis, François
Date : 19/01/1854

Ville : Montélimar (Drôme)

Informations personnelles

Il est né à Valence (Drôme) le 25 août 1830. Son père était jardinier. Il est écrivain lithographe pendant trois ans chez Chenevier  à Valence, six ans chez  l'imprimeur Roure à Vienne (Isère) et chez Bourron.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets de typographe et de lithographe de Bourron dont il a racheté, avec l'ouvrier imprimeur Gabert (ou Jabert) dit Félix, l'imprimerie. Il lui rend rapidement son brevet de lithographe. On le retrouve à Lyon en 1861.

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Louis, François
Date : 03/04/1861

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Valence (Drôme) le 25 août 1830 ; son père était jardinier. Il est écrivain lithographe. Il meurt le 20 janvier 1900.

Informations professionnelles

Il a quitté Montélimar pour Lyon où il reprend un brevet de lithographe. Il obtient ensuite les brevets d'imprimeur en lettres et de libraire le 13 juillet 1864. Il semble avoir beaucoup déménagé.

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Jean
Date : 20/08/1870

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né à Fronsac (Gironde) le 18 mars 1830 ; son père était tonnelier.

Informations professionnelles

Sa première demande de brevet a été rejetée le 14 juillet 1869 pour des raisons morales  ; il vit en concubinage depuis 15 ans et il se serait fâché avec ses associés dont Martin qui est tombé dans la misère. Sa seconde demande, préparée par une supplique de sa mère à l'Impératrice, est accompagnée d'un certificat de Martin et Lavau, attestant de leurs bonnes relations. De plus, si "sa conduite avait dans le temps laissé à désirer", il est dorénavant l'objet de renseignements favorables : il "a réparé par un mariage honorable les torts de son passé" et "mis fin à la vie peu régulière qu'il menait". Il obtient donc son brevet.

Voir la fiche


JACQUET

Nom : JACQUET
Prénom : Jérôme, *Eugène, Stanislas
Date : 09/06/1840

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 7 mai 1817 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Son père était aubergiste. Il exerce depuis 5 ans à Marseille et projette d'acheter l'imprimerie dans laquelle il travaille

Informations professionnelles

En mars 1841, il se plaint de n'avoir pas reçu son brevet. L'enquête montre que l'administration de la Librairie avait demandé au maire de Marseille de l'avertir dès le 13 juin, mais il semble que cela n'ait pas été fait, la mairie invoquant une absence d'adresse. Le Préfet remarque :  "s'il avait mis moins de négligence à s'informer de la suite  donnée à sa demande, il n'aurait pas éprouvé le retard dont il se plaint".  Finalement, il vient retirer son brevet en avril 1841. Bientôt il demande son transfert pour Paris.

Voir la fiche


JACQUIN

Nom : JACQUIN
Prénom : Firmin, Joseph
Date : 02/09/1845

Adresses professionnelles

14, Grande rue À la vieille Intendance (1862) (1889)

Ville : Besançon (Doubs)

Informations personnelles

Il est né le 10 octobre 1819 à Champagnole (Jura). Son père était teinturier. Il a travaillé 12 ans comme prote chez deux imprimeurs importants puisque imprimeurs de la Préfecture, à Lons-le Saunier puis à Besançon.
Son fils Paul lui succède.

Informations professionnelles

Il obtient en même temps les brevets d'imprimeur en lettres et de lithographe. Le 1er octobre 1850, il obtient aussi celui de libraire, nécessaire à la vente des livres qu'il imprime.

Voir la fiche


JACQUIN

Nom : JACQUIN
Prénom : Jean, Antoine, Émile
Date : 05/09/1835

Ville : Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Informations personnelles

Il est né à Paris le 29  septembre 1812 ; son père était baron d'Empire, général de brigade et officier de la Légion d'honneur.
Il meurt le 6 décembre 1860.

Informations professionnelles

Il a obtenu un brevet d'imprimeur en lettres en même temps que son brevet de lithographe. Il est condamné à une amende de 1 000 F le 14 juillet 1846  pour n'avoir pas mis son nom sur les exemplaires du roman de Roger de Beauvoir, Camille, qu'il imprime pour Cadot ; elle est réduite à 50 F car il avait bien déclaré l'impression et laissait à l'imprimeur des couvertures le soin de faire figurer son nom. C'est encore un défaut de nom sur des Acrostiches dédiés à Son Excellence M. Fortoul qui attire l'attention de l'administration ; elle renonce pourtant à poursuivre en raison du bon esprit de la publication.

Voir la fiche


JACQUINOT, veuve NOËLLAT

Nom : JACQUINOT, veuve NOËLLAT
Prénom : Marie
Date : 13/06/1839

Adresses professionnelles

88, rue de la Liberté (1839)

Ville : Dijon (Côte-d'or)

Informations personnelles

Elle est née le 17 août 1808 et morte le 3 février 1858. Son père était tonnelier.  Elle a épousé l'imprimeur Noëllat et sa dot a servi à payer une partie de l'installation professionnelle. Quand son  mari décède en avril 1839, elle a deux enfants de 4 et 7 ans.
Elle meurt le 3 février 1858.

Informations professionnelles

Elle a toujours travaillé avec son mari. Aussi, à sa mort, demande-t-elle à reprendre ses deux brevets de lithographe et imprimeur en lettres. Ses imprimés portent l'adresse Imprimerie Veuve Noëllat ou Imprimerie de Mme Noëllat. À la production habituelle de brochures et livres d'auteurs locaux, elle ajoute l'impression d'éphémères journaux républicains : Le Peuple, journal de la révolution sociale (1850), Le Socialiste de la Côte-d'or (1850), Le Républicain démocrate de la Côte-d'or (1851), La Bourgogne (1854). En revanche, selon le maire de Dijon interrogé par le Préfet en 1847,  elle "ne fait aucun usage" de son brevet de lithographe.

Voir la fiche


JACQUOT

Nom : JACQUOT
Prénom : Victor
Date : 24/10/1871

Ville : Remiremont (Vosges)

Informations professionnelles

Il crée une imprimerie lithographique.

Voir la fiche


JADOUIN

Nom : JADOUIN
Prénom : Pierre, Nicolas
Date : 30/10/1841

Adresses professionnelles

5, rue de la Merci (1851)

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né à Huningue (Haut-Rhin) le 3 décembre 1799 ; son père était sergent-major pontonnier. Il a été garçon de bureau et  se prévaut de 24 ans de pratique de la lithographie.

Voir la fiche


JAILLANT

Nom : JAILLANT
Prénom : Ernest
Date : 25/03/1877

Ville : Troyes (Aube)

Informations personnelles

Il est employé au Chemin de fer d'Orléans.

Informations professionnelles

Il utilise une presse autographique pour son usage personnel.

Voir la fiche


JAILLET

Nom : JAILLET
Prénom : André
Date : 02/06/1851

Ville : Issoire (Puy-de-Dôme)

Informations personnelles

Il est né à Lyon (Rhône) le 12 septembre 1821 ; son père était fabricant d'étoffes. Il travaille chez son beau-père, l'imprimeur Simonin dont il reprend les trois brevets.

Voir la fiche


JAILLET

Nom : JAILLET
Prénom : Étienne, Eusèbe
Date : 29/08/1867

Ville : Rives (Isère)

Informations personnelles

Il est né à Lyon (Rhône) le 7 janvier 1842 ; son père était charpentier.

Informations professionnelles

Il a acquis de sa veuve le matériel de Carlet  (deux presses lithographiques, une presse à rogner, une presse à satiner) pour 100F, mais il ne souhaite pas s'installer à Tullins et demande que le brevet de Carlet lui soit attribué pour Rives.

Voir la fiche


JAILLY

Nom : JAILLY
Prénom : Joseph, *Alexandre
Date : 04/11/1862

Adresses professionnelles

7, rue de Ménilmontant
7, rue Oberkampf (1865)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 28 avril 1831 à Compiègne (Oise) ; sa mère était domestique. Il a été d'abord clerc d'huissier, puis il est venu à Paris en 1848. Engagé dans la garde mobile comme musicien, il la quitte au bout d'un an pour être menuisier, écrivain autographe, mécanicien... avant de revenir au dessin linéaire autographique en 1859.  Attaché au bureau de l'ingénieur en chef du chemin de fer d'Orléans comme dessinateur, il a été révoqué le 21 juin 1861 pour négligence de service. Le rapport de police note qu'après une vie "désordonnée", il s'est marié et apparaît dorénavant "parfaitement calme", ce qui permet de le breveter.

Informations professionnelles

Il est associé à Willaeys depuis 5 mois et souhaite lui succéder.
Il imprime quelques cartes et plans simples, mais aussi des textes autographiés (Méthode d'écriture raisonnée à l'usage des adultes). Il obtient en 18665 à  l'Exposition des produits des Beaux-arts et de l'Industire à Toulouse une médaille d'argent de deuxième classe pour ses tableaux et plans de machines "dont rien n'égale la netteté".

 

 

 

 

Voir la fiche


JALLOT

Nom : JALLOT
Prénom : Antoine, Prosper
Date : 06/04/1867

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Lyon le 6 février 1836 ; son père était orfèvre. Il est marié et père de deux enfants. Il a travaillé chez Martin, Demont et Perret dont il reprend le brevet.

Informations professionnelles

Il est encore actif en 1876.
 

Voir la fiche


JAMAIN

Nom : JAMAIN
Prénom : Jules
Date : 15/07/1878

Ville : Charleville (Ardennes)

Informations personnelles

Il est fabricant de ferronnerie.

Informations professionnelles

Il utillise une presse autographique pour ses besoins professionnels.

Voir la fiche


JAMART

Nom : JAMART
Prénom : Jacques, *Barthélémy
Date : 04/02/1856

Adresses professionnelles

28-30, passage du Caire (1866)
69, passage du Caire (1856)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 7 mars 1816 à Meulan (Seine-et-Oise) ; son père était menuisier. Il est  veuf, père de deux enfants et remarié avec  la veuve du lithographe Fritz. Il  était horloger jusqu'à ce remariage.

Informations professionnelles

La veuve Fritz, installée au 69 passage du Caire, avait été autorisée en 1853 à posséder 2 presses typographiques à la congrève et une presse lithographique. Il demande donc que ces autorisations lui soient transmises.
Il imprime des étiquettes gaufrées.
Son fils travaille avec lui jusqu'à ce qu'il demande un brevet pour son propre compte en juillet 1870

 

Voir la fiche


JAMART

Nom : JAMART
Prénom : Jacques, Arthur
Date : 13/09/1870

Adresses professionnelles

83, rue de Paris

Ville : Les Lilas (Seine)

Informations personnelles

Il est né à Paris le 2 juin 1844. Il est le fils du lithographe Jacques Barthélémy Jamart avec qui il a longtemps travaillé. Il est marié et père d'un enfant.

Informations professionnelles

Il fait un demande de brevet qui reçoit un avis favorable en juillet 1870 ; ses parrains sont quatre lithographes du passage du Caire où est établi son père. La chute de l'Empire fait qu'il ne reçoit pas son brevet et doit donc faire une déclaration de son activité : il est libraire, vendant des livres classiques et des journaux, et fait des travaux de ville en lithographie.

Voir la fiche


JAMBÉ

Nom : JAMBÉ
Prénom : E.
Date : 23/01/1872

Adresses professionnelles

184, cours Saint-Jean

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations professionnelles

Il dit avoir pris la suite de Pourverelle. Il revend son matériel à l'imprimeur Lestrille déjà installé.

Voir la fiche


JAME

Nom : JAME
Prénom : Eugène
Date : 09/03/1850

Adresses professionnelles

18, rue Jean-Jacques Rousseau (juin 1860)
5 et 7, galerie Richer (octobre 1854)
13, rue Jean-Jacques Rousseau (sept 1850)
12, rue Jean-Jacques Rousseau (1850)
 

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 22 décembre 1820 à Paris. Célibataire, il habite avec sa sœur.

Informations professionnelles

Depuis 12 ans, il est marchand papetier, installé  au 12, rue Jean-Jacques Rousseau où il paie un loyer annuel de  2 000 F. Il est spécialisé dans les fournitures de bureau et fait la commission pour les travaux lithographiques. Il demande un brevet pour faire lui-même ces travaux.

Voir la fiche


JAMON

Nom : JAMON
Prénom : Jean, Florimond
Date : 04/10/1862

Ville : Le Puy (Haute-Loire)

Informations personnelles

Il est né le 10 juillet 1838 au Puy où son père était cabaretier. Il a dix ans d'expérience de l'imprimerie, formée à Paris et à Lyon. Il a été exempté de service militaire à cause d'une hernie et il fournit, à l'appui de sa demande de brevet, une attestation d'un médecin certifiant qu'il est atteint de rhumatismes articulaires qui lui interdisent toute autre activité que l'imprimerie (!). L'enquête de 1876 relève qu'il est décédé.

Informations professionnelles

Il a fait une première demande de brevet par création qui a été rejetée en 1861, malgré les 50 signatures de soutien qu'il avait rassemblées ; le renoncement de Pharisier et l'annulation de son brevet permettent à l'administration de revenir sur sa décision.

Voir la fiche


JANET

Nom : JANET
Prénom : François, Pierre
Date : 29/01/1829

Adresses professionnelles

128, rue d'Enfer
51, rue Monsieur-le-Prince (novembre 1852)
15, rue Saint-Georges (janvier 1851)
18,  rue Favart (juillet 1850)
7,  rue Lepelletier (avril 1850)
277, rue Saint-Jacques

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 20 mai 1784. Il est marié et père de  7 enfants. Il se dit artiste graveur et se vante d'avoir visité plusieurs ateliers de lithographes à Londres.

Informations professionnelles

 Il a fait une précédente demande, en 1828, pour Versailles, mais l'administration lui a préféré Locard.  En compensation, elle accepte de lui créer un brevet pour Paris.
Il ne semble pas avoir connu une grande réussite. Il s'associe avec Michelant en 1850 pour prendre en charge le travail autographique nécessité par la Correspondance politique des départements qui disparaît en décembre 1851.

Voir la fiche


JANIER épouse BILLET

Nom : JANIER épouse BILLET
Prénom : Léonie
Date : 20/01/1880

Ville : Oyonnax (Ain)

Informations personnelles

Elle était mariée à un libraire et, à sa mort, elle a continué son activité. Elle est désormais remariée à à un adjudant en retraite.

Informations professionnelles

Elle pousuit  l'activité de libraire et de lithographe qu'exerçait son premier mari.

Voir la fiche


JANNIN

Nom : JANNIN
Prénom : Nicolas, *Henri
Date : 19/12/1839

Adresses professionnelles

13, rue d'Anjou Dauphine
4, rue Pierre Sarrazin (1850)
14, rue de la Sorbonne
11, rue des Bernardins

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 4 janvier 1816 à Lyon (Rhône). Sa mère était modiste ; il est enfant naturel. Célibataire, il vit avec sa mère "qui parait  avoir quelques fortune  et  le soutiendrait financièrement" pour son établissement. Il a neuf ans d'expérience de la lithographie. Il se marie par la suite et devient père d'une fille.

Informations professionnelles

Il imprime des couvertures de partitions musicales, des scènes d'actualité et des portraits de personnalités ; sa production est de qualité médiocre. Il a été poursuivi en août 1841 car il ignorait la nécessité de faire figurer nom et adresse et déclarer  l'impression d'une règle du jeu jointe à un jeu de cartes "La Géographie illustrée et mise en jeu",  édité par Duru. Moins excusable aux yeux de la police, l'impression, "dans la seule pensée de gagner de l'argent", de deux lithographies pour le compte de a Propagande socialiste (1, rue des Bons Enfants). Il est condamné en mai 1850  à 6 000 F d'amende. Comme "il est disposé à suivre les prudents conseils qui lui ont été donnés par le Préfet de police, son amende est réduite à 1 000 F en  novembre1850. L'abondance des portraits du Prince président, n'est sans doute pas pour rien dans sa grâce.
En 1864, il dessine l'affiche pour la Messe solennelle de Rossini, mais elle est imprimée par Chaix, de même que la couverture de la partition de Robinson Crusoé (1867) sera imprimée par Thierry, ce qu laisse supposer qu'il a abandonné le métier d'imprimeur et se contente désormais  de dessiner.

Voir la fiche


JANNIN

Nom : JANNIN
Prénom : Louis
Date : 28/08/1878

Adresses professionnelles

35, rue Municipale

Ville : Mâcon (Saône-et-Loire)

Informations personnelles

Il est né à Saint-Marcel-lès-Chalon (Saône-et-Loire) le 24 juillet 1846. Il a travaillé pendant dix ans dans la librairie de son beau-frère à Chalon.

Informations professionnelles

Il ouvre une librairie classique et religieuse à Mâcon (déclaration du 21 août 1875), puis crée un atelier de typographie et lithographie.

Voir la fiche


JANSON

Nom : JANSON
Prénom : Patrice
Date : 30/05/1832

Ville : Péronne (Somme)

Informations personnelles

Il est né le 21 septembre 1797. Il a travaillé dans différentes usines à Paris.

Informations professionnelles

Il  obtient un brevet de libraire le 5 août 1833, mais, en décembre 1837,  le Préfet prévient l'administration qu'il s'opposera à l'attribution d'un brevet de typographe  car "il est à la disposition des membres les plus influents du parti radical à Péronne" et que ce brevet servirait à la fondation d'un journal républicain. Le refus officiel est notifié le 21 mai 1838. Il connaît ensuite des problèmes financiers et évite la faillite  en vendant son matériel pour désintéresser ses créanciers, puis quitte Péronne. Son brevet est annulé en 1860.

Voir la fiche


JANSON

Nom : JANSON
Date : 27/05/1842

Ville : Paris

Voir la fiche


JANUSZKIEWICZ

Nom : JANUSZKIEWICZ
Prénom : Albin, Casimir
Date : 08/07/1861

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né le 1er mars 1806 à Wilna, ville rattachée à l'empire russe lors du partage de la Pologne. Il est arrivé  en 1833 à Paris où il a cherché à s'installer, mais il a finalement décidé d'accepter, en 1838, une proposition pour Bordeaux où il est resté. Il a été naturalisé français le 15 mai 1861.

Informations professionnelles

En 1847, ne pouvant demander un brevet puisqu'il n'a pas la nationalité française, il demande une simple autorisation  pour faire des travaux de ville (étiquettes, factures, cartes d visite...) ; elle lui est refusée. Ayant obtenu une autorisation à jouir de ses droits civils par décret du 21 janvier 1851, il demande, en 1852, à reprendre le brevet de Deliège dont il gère l'imprimerie depuis 5 ans pour son propre compte ; la qualité de son travail lui a valu une récompense de la Société philomathique de Bordeaux en août 1850. Il ne l'obtient pas car, n'ayant pas la nationalité française, il ne peut prêter serment de fidélité. Il continue donc à exploiter l'imprimerie  sous le couvert du brevet de Deliège, jusqu'à ce qu'il ait obtenu sa naturalisation.

Voir la fiche


JANVIER

Nom : JANVIER
Prénom : Victor, Alexandre
Date : 15/11/1851

Adresses professionnelles

5, place du Marché Sainte-Catherine (1851)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 9 avril 1824. Il est marié et  père de famille. Il est graveur, installé dans l'immeuble de son père et paie 1 400 F de loyer.  

 

Informations professionnelles

Il a travaillé sous les brevets d'Artus et de Brun. Il est spécialisé dans les étiquettes et les papiers fantaisie pour la reliure. Il prend un brevet d'invention avec un fabricant d'émaux, Chauwin.
En mars 1855, il est en faillite et Jean Boucher, qui est de ses créanciers, et son gendre Appel tentent de le sauver  en apportant 4 de leurs presses chez lui et donnant du travail à ses ouvriers. En même temps ils trouvent une solution à leur besoin d'extension et  préservent leurs intérêts de créanciers.

Voir la fiche


JARDEAUX

Nom : JARDEAUX
Prénom : François
Date : 15/01/1848

Ville : Bar-sur-Aube (Aube)

Informations personnelles

Il est né le 29 août 1811 à Velogny (Côte d'or). Son père était fermier. Il a tenu pendant quelques années un pensionnat de jeunes gens à Bar-sur-Seine.

Informations professionnelles

Il a repris les brevets et l'imprimerie de Chevalier, puis rachète le matériel de Maillot.
 

Voir la fiche


JARDEL

Nom : JARDEL
Prénom : Amand
Date : 05/08/1836

Ville : Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin)

Informations personnelles

Il est né le 4 mars 1813 à Luvigny (Vosges). Son père était cabaretier. Il a fait son apprentissage chez Motsch à Cernay et, en 1834, il travaille comme dessinateur chez Helbig. Le maire et le Conseil municipal soutiennent sa demande ainsi que plusieurs habitants de la ville.

Informations professionnelles

 Il obtient le brevet d'imprimeur en lettres à Sainte-Marie-aux-Mines le 4 juillet 1839 et celui de libraire le 28 avril 1852. Il est l'imprimeur de la feuille d'annonces de Sainte-Marie-aux-Mines et, en 1848, de beaucoup d'avis et déclarations diverses.
Il travaille à l'illustration par la lithographie d'ouvrages consacrés aux découvertes archéologiques locales, notamment le Manuel du touriste au château de Hoh-Koenigsbourg de Daniel Risler.
Il s'opposera à l'intallation à Sainte-Marie-aux-Mines de son ancien apprenti Alfred Bressler.

Voir la fiche


JARDIN, épouse TAILLADE

Nom : JARDIN, épouse TAILLADE
Prénom : Anne
Date : 05/05/1840

Adresses professionnelles

Rue de Lisieux

Ville : Bernay (Eure)

Informations personnelles

Elle est née à Falaise (Calvados) le 31 mars 1801. Elle a épousé le libraire et  lithographe Taillade ; ils ont eu quatre filles. Elle a obtenu la séparation de biens en invoquant "l'état de dégradation morale" de son mari. "Après s'être prêté de bonne grâce à l'arrangement qui seul pouvait sauver sa famille d'une ruine totale [c'est-à-dire la cession de l'entreprise à son épouse le 12 décembre 1837], il a passé bien vite à des sentiments contraires et voudrait l'annuler, si cela était en son pouvoir". Pour le transfert des deux brevets, "il est tombé dans un état d'abrutissement tel qu'il est impossible d'obtenir rien de raisonnable".

Informations professionnelles

Faute d'obtenir son désistement, elle doit donc faire une demande de brevets par création. Une trentaine de personnes signent son certificat de bonne vie et moeurs et elle obtient donc les brevets de lithographe et de libraire ensemble, ce qui lui permet d'exploiter légalement l'entreprise. Elle la cédera en 1855 à l'un de ses gendres qui travaille depuis quatorze ans chez elle.

Voir la fiche


JARLE

Nom : JARLE
Prénom : Benoît
Date : 23/07/1841

Adresses professionnelles

12, rue de la Marche

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 29 juin 1783 à Sucy (Seine-et-Oise) ; son père était tonnelier. Il est marié et père de famille. C'est un ancien officier de l'Empire qui a fait 6 campagnes en 14 ans et a été blessé en Russie et à Waterloo.

Informations professionnelles

Il est graveur et  dessinateur éventailliste. Il possède 2 presses lithographiques, 1 presse à gauffrer, 1 machine à découper de son invention et un laminoir pour satiner le papier.
Il a inventé deux machines pour perfectionner la fabrication des éventails.

 

Voir la fiche


Pages