A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
NACHMANN

Nom : NACHMANN
Prénom : Adolphe
Date : 14/09/1860

Adresses professionnelles

39, rue Montmartre
77, rue Montmartre (1858)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 18 mars 1832 à Paris d'un père hollandais. Il obtient la reconnaissance de ses droits civils le 1er juin 1858 et de sa nationalité française le 19 juillet 1860. Neveu de la veuve Jonas, il est célibataire. Après avoir fait faillite comme fabricant de visières de casquettes, il s'est lancé dans la librairie sans autorisation, passage du Grand-Cerf. Il a été obligé d'arrêter, mais il est resté commissionnaire et papetier.

Informations professionnelles

Il a fait venir chez lui Jariot qui possède un brevet et simule une location  qui lui permet de faire tourner deux presses en attendant que sa nationalité française soit reconnue, et, contre l'avis de Gaillard, en novembre 1858, il reçoit l'autorisation d'utiliser deux presses en taille-douce pour faire des en-tête et des cartes de visite. Il fait, en mai 1861, une demande de brevet d'imprimeur en lettres pour Boulogne qui est rejetée. En juin 1863, il obtient l'autorisation de vendre des paroissiens et, en août 1870, l'administration décide de lui accorder un brevet de libraire. Il déclare ajouter la typographie à son activité le 8 avril 1874.
Il est membre de la Chambre des imprimeurs lithographes.

Voir la fiche


NADAL

Nom : NADAL
Prénom : J.
Date : 03/07/1871

Adresses professionnelles

12, rue du  Grand Saint-Jean
 

Ville : Montpellier (Hérault)

Informations professionnelles

Il possède une presse autographique Ragueneau.

Voir la fiche


NAEGELIN

Nom : NAEGELIN
Prénom : Antoine
Date : 06/07/1874

Adresses professionnelles

9, rue d'Algérie

Ville : Lyon (Rhône) Miribel (Ain)

Informations professionnelles

Il installe un petit atelier typographique et lithographique chez lui, à Lyon. Puis, le 21 juillet 1878, il déclare déménager son imprimerie typographique et lithographique à Saint-Martin, un hameau de la commune de Miribel.

Voir la fiche


NAEGELIN

Nom : NAEGELIN
Prénom : Jean, Ulrich
Date : 16/06/1832

Adresses professionnelles

3, rue de l'Archevêché

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 11 février 1797 à Illzach (Haut-Rhin). Il a travaillé chez Engelmann pendant trois ans à Mulhouse et un an à Paris. En 1821, il a été engagé par Brunet à Lyon, au tarif de 8 F par jour ; il y est devenu contremaître. Plusieurs professeurs de dessin lui signent son certificat de capacité, lui reconnaissant "un talent particullier qui le place  au rang des meilleurs lithographes de Lyon". On lui doit les lithographies des Monuments romains et gothiques (1820) d'Étienne Rey.

Informations professionnelles

Il demande un brevet de lithographe pour faire des travaux de ville, des dessins et des impressions sur tissu. Il est condamné le 23 novembre 1850 à  3 000 F d'amende pour défaut de nom et d'adresse sur un prospectus autographié pour une société commerciale de cordonniers qui masque, selon l'administration, une société politique. Pour justifier le rejet de son recours en grâce, le Préfet récapitule ses griefs à son égard : "Il s'est épris il y a dix ans environ des doctrines de Cabet qui ont exercé une si funeste influence sur la population lyonnaise. Entraîné par les idées du communisme, il a été un membre actif des sociétés secrètes qui fanatisiaent les ouvriers. Il a été condamné en 1842 à une peine correctionnelle pour participation à la société de charbonnerie réformée. Après la révolution  de février, il s'est jeté  parmi les plus exaltés promoteurs des doctrines socialistes. Il s'est trouvé mêlé à toutes  les menées du parti démagogique ; sa presse a été au service de ce parti. (...) Naegelin était au commencement de 1849 sous-chef de la section des Droits de l'homme, la Socialiste. Il a été compris dans les poursuites faites contre les membres de la loge maçonnique des Amis des hommes acquittés il y a quelques mois par le Conseil de guerre."

Voir la fiche


NAMUR

Nom : NAMUR
Prénom : Louis, Auguste
Date : 06/06/1851

Ville : Épernay (Marne)

Informations personnelles

Il est né à Châlons-sur-Marne (Marne) le 22 novembre 1819 ; son père était boulanger. Il est écrivain lithographe et il a travaillé chez Valentin.

Informations professionnelles

Il fait des étiquettes pour les vins : Fleur de Sillery De Venoge (1864), Vin impérial De Venoge (1864), Gloria 1857 D. & C.Epernay (1864)...

Voir la fiche


NAQUÉ

Nom : NAQUÉ
Prénom : J. J.
Date : 14/08/1875

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est marchand de tapis.

Informations professionnelles

Il utilise à des fins professionnelles une presse autographe.

Voir la fiche


NAUDET, veuve DELPECH

Nom : NAUDET, veuve DELPECH
Prénom : Marie, Marguerite, Brigite
Date : 02/08/1825

Adresses professionnelles

23, quai Voltaire (boutique)
100, rue du Bac  (ateliers)

Ville : Paris

Informations personnelles

Elle est née à Paris vers 1780. Son père était marchand d'estampes. Elle a 4 filles qui "de concert avec leur mère s'occupent du commerce de la lithographie". Le rapport  du préfet de Police la dit "très instruite et très capable de diriger dans toutes les parties l'établissement de son mari  ; c'était elle qui s'occupait  des affaires extérieures et de la confection de tous les ustensiles en pierre pour les impressions lithographiques".  La veuve Delpech reste "plus que dans l'aisance et son intention est bien de continuer par elle-même l'exploitation de son établissement".
Elle meurt en décembre 1851.

Informations professionnelles

Succédant à son mari, décédé, elle poursuit la vaste publication entreprise par lui, l' Iconographie des contemporains ou Portraits des personnes dont les noms se rattachent plus particulièrement, soit par leurs actions, soit par leurs écrits, aux divers événements qui ont eu lieu en France, depuis 1789, jusqu'en 1829, avec les fac-simile de l'écriture de chacune d'elles, publié par F.-S. Delpech ; [portraits] lithographiés par les plus habiles artistes [Mauzaisse, Grévedon, Belliard, Monanteuil, Bazin jeune], d'après les peintures, sculptures et dessins [...], et plusieurs lithographiés d'après nature par MM. Hesse, Dupré et Maurin, et, continuant d'exploiter la vogue des portraits accompagnés de fac-similés d'écriture, lance l'Iconographie française, ou Choix de deux cents portraits d'hommes et de femmes qui se sont acquis en France, depuis le règne de Charles VII jusqu'à la fin de celui de Louis XVI, le plus de célébrité, soit dans le gouvernement, l'église, les armées... accompagnés d'autant de fac-similé / et lithographiés par MM. Maurin, Belliard et Bazin... ; publié par Mme Delpech.
Elle imprime et édite aussi une grande partie des estampes d'Henry Monnier (Moeurs administratives ; Six quartiers de Paris...)
Elle possède également une boutique de vente d'estampes où elle vend ses impressions.
Elle a obtenu une médaille de bronze à l'exposition de 1834.

Voir la fiche


NAUDY

Nom : NAUDY
Prénom : Étienne
Date : 01/12/1875

Ville : Toulouse (Haute-Garonne)

Informations personnelles

Il est ouvrier lithographe chez Berdoulat.

Informations professionnelles

Il souhaite travailler chez lui, après sa journée de travail, pour faire vivre mieux sa famille.

Voir la fiche


NAYME

Nom : NAYME
Prénom : Laurent
Date : 08/01/1849

Adresses professionnelles

11, rue Royale

Ville : Saint-Étienne (Loire)

Informations personnelles

Il est né à Saint-Jean-Bonnefonds (Loire) le 13 mars 1819 ; son père était passementier. Il a servi dans le 3e régiment du génie, puis il a été longtemps ouvrier lithographe à Lyon.

Informations professionnelles

Son brevet est annulé en 1859 car, depuis 4 ans, à la suite de mauvaises affaires, son magasin a été vendu par voie de justice et il a quitté la ville, abandonnant à l'hospice ses deux jeunes enfants.

Voir la fiche


NEAUD

Nom : NEAUD
Date : 24/02/1877

Ville : Dompierre-sur-mer (Charente-inférieure)

Informations personnelles

Il est instituteur à Dompierre-sur-mer.

Informations professionnelles

Il veut utiliser une presse autographique pour imprimer modèles d'écriture, cartes, musique, bons points...

Voir la fiche


NERAUDAU

Nom : NERAUDAU
Prénom : Alexandre, Jules
Date : 25/08/1851

Adresses professionnelles

16-18, rue des Fossés-Montmartre

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 1er avril 1820 à Paris. Il est papetier depuis 12 ans.
 

Informations professionnelles

Il tient un grand commerce de papeterie dont le loyer est de 4 000 F, et fait parfois la commission pour ses clients. Il est le fournisseur  des comptoirs de la Banque de France. Il obtient des médailles d'encouragement aux expositions de 1844 et 1849 pour des modèles de registres de son invention.

Voir la fiche


NETTER

Nom : NETTER
Prénom : Achille, Adolphe, Isidore
Date : 01/02/1867

Ville : Strasbourg (Bas-Rhin)

Informations personnelles

Il est né le 11 novembre 1830 à Strasbourg. Son père était négociant.

Informations professionnelles

Il tient un commerce de papeterie "assez considérable" et a été breveté libraire le 14 décembre 1860. Brevet ar création.

Il travaille en particulier pour le Consistoire de Strasbourg.

Voir la fiche


NEUHAUS dit MAISONNEUVE

Nom : NEUHAUS dit MAISONNEUVE
Prénom : Julien, Antoine, Félix
Date : 18/03/1834

Adresses professionnelles

2, place Louvois (1851)
18, rue du Helder
1, rue Grétry (1837)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 28 janvier 1796 au Tréport (Seine-inférieure). Son père était aide de camp du général Chabert, dans l'armée Sambre-et-Meuse. Il est marié et père de famille. Il est garde national.

Informations professionnelles

Il est employé depuis 18 ans chez les banquiers Mallet. Il y tient le grand livre. Il souhaite obtenir un brevet pour effectuer les tirages pendant ses heures disponibles du matin et du soir :   puisque les publications lithographiques s'impriment par 100 épreuves à la fois, il peut aisément en tirer 25 en 1 heure et s'adonner de 4 à 6 heures de travail par jour à ce travail. Il a pris des leçons avec un ouvrier lithographe et a imprimé des estampes avec succès. Il obtient son brevet par création. Il imprime des plans (Usine de la Villette de la Compagnie parisienne d'éclairage au gaz, 1860) , des cartes (Carte des Chemins de Fer des Départements Nord-Est de la France, 1855), des illustrations pour l'Histoire de Soissons de Leroux (1839), une Flore des dames (1840), un Dantanorama, recueil de lithographies reproduisant les célèbres bustes satiriques de Dantan...
Il est membre de la Chambre des imprimeurs lithographes.

Voir la fiche


NÈVE, veuve LAGUERRE

Nom : NÈVE, veuve LAGUERRE
Prénom : Marguerite, Élisa
Date : 01/05/1848

Adresses professionnelles

14, rue Rousseau

Ville : Bar-le-Duc (Meuse)

Informations personnelles

Elle est née à Chardogne (Meuse) le 20 mai 1820 ; son père était garde des eaux et forêts. Elle a reçu une éducation "soignée"

Informations professionnelles

Elle reprend les brevets de son mari et poursuit sa production d'imprimeur de la Préfecture, sous les noms de Veuve Laguerre et  Mme E. Laguerre. Elle imprime aussi de la musique autographiée, des brochures administratives ou religieuses, des publications scolaires en liaison avec l'École normale... Elle pratique l'autographie et la lithographie pour des illustrations assez médiocres.
En 1863, elle se démet séparément de chacun de ses brevets en faveur de deux imprimeurs différents.

Voir la fiche


NEVEU et DEHAIES

Nom : NEVEU et DEHAIES
Date : 20/06/1875

Ville : Chinon (Indre-et-Loire)

Informations personnelles

Benjamin Neveu et Firmin Dehaies sont tous deux employés.

Informations professionnelles

Ils s'associent pour reprendre l'imprimerie typo-lithographique d'Avisse.

Voir la fiche


NEVEUE d'AIGUEBELLE

Nom : NEVEUE d'AIGUEBELLE
Prénom : *Charles, François, Joseph
Date : 23/08/1828

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 3 novembre 1800 à Rotterdam (Pays-Bas). Son père, chevalier de Saint-Louis, avait émigré. Il est présenté comme irascible et violent, mais sa probité et ses bonnes moeurs lui valent l'indulgence du commissaire inspecteur.

Informations professionnelles

Il a inventé un procédé qui permet de fixer sur la pierre l'impression de végétaux, l'homographie (11 avril 1826).

Voir la fiche


NICAISE

Nom : NICAISE
Prénom : Paul, Louis
Date : 17/06/1879

Adresses professionnelles

3, rue Hautot

Ville : Bolbec (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Il est né à Bolbec le 31 juillet 1839. Il a été inspecteur de la compagnie d'assurance La Nationale.

Informations professionnelles

Il crée l' Imprimerie commerciale de Bolbec, offrant typographie et lithographie.

Voir la fiche


NICOLAS

Nom : NICOLAS
Prénom : Marie, François, Léon, Émile
Date : 26/10/1876

Ville : Nancy (Meurthe)

Informations professionnelles

Il prend la succession de sa mère,  décédée le 25 octobre 1874, comme libraire, typographe et lithographe.

Voir la fiche


NICOLAS

Nom : NICOLAS
Prénom : Alexis, Dominique
Date : 12/03/1852

Ville : Nancy (Meurthe)

Informations personnelles

Il est né le 17 janvier 1821 à Malzéville (Meurthe) ; son père était aubergiste. Il est le gendre de l'imprimeur Digout auquel il succède.

Informations professionnelles

En 1856, apprenant qu'un de ses ouvriers employé depuis dix ans, souhaite s'installer à son compte, il envoie au Préfet, avec ses cinq confrères, une pétition pour s'opposer à la nomination de nouveaux lithographes.

Voir la fiche


NICOLAS

Nom : NICOLAS
Prénom : Nicolas
Date : 15/05/1846

Ville : Nancy (Meurthe)

Informations personnelles

Il est né à Nancy le 15 avril 1801 ; son père était marchand et portait comme lui les nom et prénom de Nicolas. Il est professeur de langues. Il meurt le 31 octobre 1857.

Informations professionnelles

Il a obtenu un brevet d'imprimeur en lettres le 14 décembre 1844 puis racheté une imprimerie lithographique en mai 1846. Il est arrêté le 3 août 1849 et traduit devant la cour d'assises de la Meurthe pour avoir contrefait des timbres nationaux : un stock de papier pour affiches timbré avait été saisi chez lui. Il est acquitté.

Voir la fiche


NICOLE

Nom : NICOLE
Prénom : Gustave, Eugène
Date : 12/09/1878

Ville : Fécamp (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Il est né à Fécamp le 2 novembre 1835.

Informations professionnelles

Il crée un atelier de typographie et lithographie.

Voir la fiche


NICOLLE

Nom : NICOLLE
Prénom : Léon
Date : 06/04/1839

Adresses professionnelles

27, rue Saint-Jean

Ville : Bayeux (Calvados)

Informations personnelles

Il est né à Colombiers-sur-Seulles (Calvados) le 12 septembre 1808. Il a été trois ans à la tête de l'imprimerie de Jean Antoine Nicolle avant que celui-ci, âgé et célibataire ne lui vende son entreprise fondée en 1775.

Informations professionnelles

Il obtient son brevet d'imprimeur en lettres le 22 mars 1836, en remplacement d'Antoine Nicolle. Il en démissionne en 1848.

Voir la fiche


NICOLLE

Nom : NICOLLE
Prénom : Louis, Félix
Date : 11/01/1862

Ville : Fécamp (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 7 août 1835 à Dieppe (Seine-inférieure) ; son père était professeur de langues. Il est régent au collège de Honfleur.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets de lithographe et d'imprimeur en lettres de Hue. En 1865, il quitte Fécamp pour Dieppe où il reprend le brevet d'imprimeur en lettres de Lebaron. À sa mort en 1871, sa veuve reprend l'imprimerie.

Voir la fiche


NICOLLET

Nom : NICOLLET
Prénom : Jules, Achille, Théodore, Édouard
Date : 15/07/1848

Ville : Strasbourg (Bas-Rhin)

Informations personnelles

Il est né le 17 février 1805 à Strasbourg.

Informations professionnelles

C'est son neveu Jules Eugène Nicollet qui lui succède.

Voir la fiche


NICOLLET

Nom : NICOLLET
Prénom : Jules, Eugène
Date : 24/10/1859

Ville : Strasbourg (Bas-Rhin)

Informations personnelles

Il est né le 5 février 1837 à Strasbourg. Son père était militaire.

Informations professionnelles

Il reprend l'imprimerie de son oncle. En 1867, le Préfet note qu'il travaille chez Émile Simon mais il ne se défait de son brevet qu'en 1870.

Voir la fiche


NICOT

Nom : NICOT
Prénom : Jean, Claude
Date : 29/01/1847

Adresses professionnelles

16, rue du Louvre

Ville : Aix (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 9 novembre 1809 à Aix. Son père était ferblantier. Il est marié et père de cinq enfants. Il a été ouvrier imprimeur pendant six ans.

Informations professionnelles

Il obtient un brevet d'imprimeur en lettres le 7 octobre 1833, ayant racheté avec Jean Joseph Martin l'entreprise de Mouret, imprimeur du Roi. Martin reprend, lui , le brevet de libraire mais reste actif dans l'imprimerie. A la mort de Nicot en 1860, Martin reprendra l'imprimerie typographique qu'il laissera ensuite, en 1867, à l'un de ses fils. Pour justifier la création de son brevet de lithographe, Nicot invoque les besoins à Aix des nombreuses institutions éducatives, artistiques et judiciaires. Toutefois, en 1853, il se joint à ses collègues pour protester contre la création d'un sixième brevet de typographe. En 1855, il est condamné à 3 000 F d'amende  pour défaut d'adresse sur les bulletins de vote pour les élections municipales ; en attendant le résultat de son recours en grâce, le Préfet  a déjà enlevé les annonces judiciaires à La Provence, le journal qu'il rédige et imprime ; c'est une mesure de rétorsion pour avoir accepté d'imprimer les bulletins de vote de l'opposition.
Son brevet est pris en association avec le facteur d'orgues François Bertrand.

Voir la fiche


NIGON

Nom : NIGON
Prénom : Jacques
Date : 14/05/1840

Adresses professionnelles

5, rue Chalamont
2, rue Poulaillerie
7, rue Dubois (1856)

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 28 juin 1801 à Lyon ; son père était ouvrier agricole affaneur. Il dirige l'imprimerie de la veuve Ayné quand il fait sa demande de brevet. Il meurt le 3 octobre 1870.

Informations professionnelles

Breveté lithographe, il s'est associé avec l'imprimeur en lettres Charvin dont il reprend le brevet le 3 février 1843. Membre de la Chambre syndicale patronale, il est l'un des délégués à la commission formée pour la révision du tarif de 1868. Après sa mort, l'imprimerie passe à Joseph-François Gallet qui fait faillite en 1899.

Voir la fiche


NISSOU

Nom : NISSOU
Prénom : Jean, *Gustave, Barthélémy
Date : 28/02/1845

Adresses professionnelles

18-20, rue de Chabrol (1856)
7, rue de Bondy (1855)
212, quai de Jemmapes (1870)
72, quai de Jemmapes

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 10 septembre 1823 à Angoulême (Charente) ; son père était marchand. Il a une expérience d'écrivain lithographe et d'imprimeur. Il paie un loyer de 500 F.

Informations professionnelles

Il a fait son apprentissage chez Chatenet qui témoigne qu'à Angoulême, on n'en fait que des éloges. Pourtant, "Les premiers renseignements recueillis sur le postulant  le représentaient comme adonné au plaisir, courant les bals, fréquentant les cafés et comme recevant chez lui des individus inspirant si peu confiance que son propriétaire était disposé à lui donner congé" ; le directeur de la Librairie juge nécessaire de reprendre l'enquête. Les meilleures indications sont recueillies sur ses capacités professionnelles ; il est sur le point de se marier et son père lui prêtera l'argent nécessaire à son établissement. Il n'y a pas de raison pour lui refuser  son brevet.
Il éprouve très vite des difficultés commerciales et évite de peu la faillite en trouvant un arrangement avec ses créanciers. L'inspecteur Gaillard qui reprend, dans un rapport de 1865, la rumeur de faillite, doit reconnaître : "Depuis [sa faillite],  le sieur Nissou a singulièrement agrandi le cercle de ses opérations puisque son atelier est l’un des plus considérables de Paris". Une note, d'une autre main, précise que Nissou avait remboursé tous ses créanciers dans le délai d'un an. A l'automne 1865, il demande l'autorisation de posséder une presse typographique pour faire des essais. Gaillard, qui ajoute aux déboires passés "deux ou trois grèves chez lui qui l'ont forcé à composer avec" ses ouvriers, préconise de se limiter à une autorisation pour six mois. Il n'est pas suivi et Nissou obtient le 3 janvier 1866, une autorisation d'un an. A son expiration, il demande un brevet d'imprimeur en lettres. Comme "le pétitionnaire  est l'inventeur d’un système pour imprimer des étiquettes en plusieurs couleurs et [qu'] il se propose d’exploiter le brevet qu’il sollicite, dans ses ateliers qui sont peut-être les plus considérables de Paris -cet établissement  se compose en effet  d’une cinquantaine de presses dont plusieurs mécaniques- il obtient son brevet le 9 mars 1867. Le 24 mai 1870, il demande un brevet pour la taille-douce car il veut  fabriquer des étiquettes de luxe pour les verres et les cristaux.
L'expansion de l'imprimerie nécessite la construction d'un nouveau local au 212, quai de Jemmapes où il est autorisé de déménager une partie de son matériel dès mai 1869.
Travaillant beaucoup pour les produits publicitaires, il fabrique du papier porcelaine et pratique la chromolithographie dès les années 1860. Il a une importante production d'étiquettes et d'emballages illustrés : Chocolat Trebucien (1861), Pommade fine à la vanille de la Parfumerie centrale (1861), Vermouth de Turin, Rhum de la Jamaïque... Il concurrence même les imprimeurs du Bordelais, de Bourgogne et de Champagne, pourtant très actifs, pour les étiquettes des vins de la région : Château Claret (1859), Vins Chaigneau et cie (1861), Grand Mousseux Boinette (1864), Vins Jules Vignerte (1864), Vins Rolland fils (1866), Château Brane-Cantenac (1868), Bouzy Grand mousseux Lambert (1859), Grand vin Royal De Venoge (1861)... Il a reçu une médaille à l'Exposition de 1867.
En 1872, il s'associe avec Pichot.. L'imprimerie devient G. Nissou et Pichot jusqu'en 1875, quand elle passe à Eugène Pichot seul, qui poursuit cette fabrication d'étiquettes et emballages (Conserves alimentaires Teyssonneau, 1874 ; Conserves alimentaires Beyle et fils à Bordeaux, 1875 ; Terrines de foies gras de Strasbourg, 1875 ; Terrines de foies gras Louis à Strasbourg, 1876 ; Vinaigre, eau dentifrice, poudre dentifrice Dusaule, 1876 ; Terrines de foies gras Doyen, 1882).

Voir la fiche


NIVEDUAB

Nom : NIVEDUAB
Prénom : Paul, Émile
Date : 05/05/1836

Adresses professionnelles

18, rue des Ayres

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né le 11 janvier 1796 à Alet (Aude) ; son père était marchand. Il s'est engagé en 1816 et il a été fourrier dans la garde royale avant de travailler, de 1826 à 1829, chez Mantoux à Paris, comme lithographe. Sa demande d'un brevet pour Paris, datée du 19 mars 1829, n'ayant pas abouti, il part pour Bordeaux. Il est médaillé de Sainte-Hélène . 
Il épouse  en janvier 1841, à Alet, Jeanne Sophie  Philippine Menier avec qui il aura un fils, Albert, né en 1842.
Il meurt le 9 février 1877.

Informations professionnelles

il travaille d'abord  comme artiste lithographe indépendant pour le compte de Faye, l'imprimeur typographe et lithographe bordelais. En 1832, il forme avec lui la société H. Faye et Niveduab, mais ils se séparent en 1835, Faye le jugeant rétrospectivement,  "intelligent, mais maladif", et souvent absent. Il fait alors une demande de brevet qu'il exploite de 1836 à 1840. Il semble qu'il ait vendu son matériel en 1841, en raison de "sa mauvaise position" et quitté Bordeaux pour Alet ; il s'y marie avec, selon un témoin, un de ses cousines qui a 60 000 F de dot ! Quelques travaux retrouvés par Michael Twyman suggèrent qu'il a continué à travailler comme lithographe à Alet. Lui-même évoque devant un témoin une imprimerie incendiée dont on n'a pas trouvé trace.  En 1860, son brevet est annulé car il n'habite plus Bordeaux (ce que l'enquête de 1851 avait déjà constaté) et il a vendu son matériel. Toutefois, en avril 1864, il demande à reprendre son titre, ignorant (ou feignant d'ignorer) que le titre a été annulé et que cela exigerait qu'un nouveau brevet soit créé. Il se voit opposer un refus car une création est exclue dans la conjoncture du moment, d'autant que l'administration le soupçonne de ne vouloir ce brevet que pour le revendre rapidement. Ce qui semblait en effet son intention.
Plus que l'autographie, il pratique la lithographie. Comme l'annonce une carte publicitaire et le confirment les exemples retrouvés de son travail, il se consacre aux travaux de ville : "Factures, Adresses, Circulaires [...] Cartes de visite [...] Billets à ordre[...] Lettres de faire-part [...] Étiquettes pour Pharmaciens, Confiseurs, Parfumeurs, Liquoristes, etc. Copies de plans, Musique, Vignettes en tous genres, Fac-similés et généralement tout ce qui concerne les Sciences et les Arts". Il s'y distingue par un talent particulier pour la création de lettres ornées et de grisés dont l'aspect décoratif ne nuit jamais à l'efficacité du message véhiculé.

Voir la fiche


NOBIS

Nom : NOBIS
Prénom : Jean-Baptiste
Date : 17/08/1855

Adresses professionnelles

18, impasse de la Pompe (mai 1856)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 5 mai 1820 à Rigny en Haute-Saône. Son père était vigneron. Il est marié et père de famille. Il vit  depuis 1843 à Paris où il a travaillé chez Caire et Schlatter. Il semble ne pas bien maîtriser l'orthographe et écrit : "je ai retiré le Brevet qui ma été acordé".

Informations professionnelles

Pour la mise de fonds, il a besoin d'un associé ; ce sera Maull, un fabricant de porte-feuilles qui n'a pu avoir de brevet car il est étranger. Le commissaire inspecteur Gaillard donne son accord à cette association le 20 juillet 1855.

Voir la fiche


NOËL

Nom : NOËL
Prénom : *Adolphe, Nicolas
Date : 07/02/1862

Adresses professionnelles

54, rue de Passy (janvier 1878)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 9 novembre 1832 à La Chapelle (Seine).

Informations professionnelles

Il est employé depuis l'âge de 12 ans chez son beau-père. Il est également breveté taille-doucier en 1862, reprenant ce second  brevet de Gavarry, et typographe en 1878.

Voir la fiche


NOËL

Nom : NOËL
Prénom : Francisque
Date : 04/05/1824

Adresses professionnelles

41, rue Saint-Jacques (1826)
34, rue de Vaugirard
16, rue Saint-Jacques (1815)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né en 1784 (?) dans une famille d'artistes. Son père était peintre à la Manufacture de porcelaine de Sèvres. Son frère et associé est graveur et son fils apprend aussi la gravure, comme ses deux neveux. Il est marié avec Marie Louise Geneviève Grandin qui fait de la mise en couleurs d'estampes.
Il porte le prénom de Francisque dans la vie courante mais son acte de naissance lui donne les prénoms de Charles François.
Il meurt en juillet 1827.

Informations professionnelles

Il a d'abord été marchand d'estampes, puis a vendu son commerce pour la somme de 120 000 F et tient un cabinet de gravures avec son frère. Ils éditent par livraisons un Album religieux, reproduisant in-4° des églises et monuments religieux.  Il veut un brevet de lithographe pour être imprimeur et éditeur de lithographies. Il fait une première demande en 1822, puis en 1823. Il a déjà acheté une presse  et attend son brevet pour l'utiliser. L'administration, à cette époque, refuse de créer des brevets ; il lui faut donc trouver un brevet à reprendre ; ce sera celui de Guffanti.
A l'exposition des produits de l'Industrie de 1823, il présente l'Album religieux, "une collection de beaux ouvrages de M. Giroddet, lithographiée par Aubry-le-Comte et une collection de portraits en pied des artistes de Paris, lithographiée par A. Colin, élève de Girodet."

Voir la fiche


NOËL

Nom : NOËL
Prénom : Pierre, Félix
Date : 14/01/1840

Adresses professionnelles

36, rue de Mathé (1842)
26, rue des Trois Bornes (1841)
50, rue Beaubourg (1840)
6, rue des Fontaines du Temple

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 8 janvier 1790 à Rouen. Son père était marchand vinaigrier et sa femme portière. Il est marié et père de famille. Il est depuis longtemps ouvrier lithographe aux appointements de 3 F par jour. Les trois points qui accompagnent sa signature indiquent son appartenance à la franc-maçonnerie.

Informations professionnelles

Il veut faire des travaux de ville.Il fait faillite  avec 4 441 F d'actif et 1 8301 F de passif.

Voir la fiche


NOËL

Nom : NOËL
Prénom : Adolphe
Date : 26/07/1879

Adresses professionnelles

6, cours Richelieu

Ville : Rouen (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Il est né à Passy (Seine) le 5 mars 1838.

Informations professionnelles

Il rachète l'atelier de Lecomte et pratique typographie, lithographie et taille-douce.

Voir la fiche


NOËLLAT

Nom : NOËLLAT
Prénom : Pierre
Date : 22/05/1829

Adresses professionnelles

Rue de la Liberté (1834)

Ville : Dijon

Informations personnelles

Il est  né le 23 novembre 1800 à Dijon. Son père, Jean-Baptiste, était instituteur, puis imprimeur en lettres. Il se dira fièrement "professeur de langues anciennes et modernes et membre de l'Université". Outre divers ouvrages d'auteurs locaux, il imprime un guide de Dijon et des almanachs dont il est l'auteur. Pierre Noëllat a travaillé avec son père, puis dans divers établissements à Paris et en province.
Il meurt le 12 avril 1839.

Informations professionnelles

Il veut un brevet de lithographe pour faire des plans, mais aussi des tableaux utilisés dans le commerce et des registres à réglure adaptée aux besoins des utilisateurs.
Il obtient un brevet d'imprimeur en lettres le 15 novembre 1832. Il imprime des abécédaires illustrés de figures et quelques ouvrages littéraires dont le Rien (au profit des pauvres) de Xavier Forneret (1836). Sa production est signée Noëllat fils.

Voir la fiche


NOIRET

Nom : NOIRET
Prénom : Pierre, Joseph
Date : 20/01/1849

Adresses professionnelles

16, passage Colbert
Le Plan, 13, place de la Bourse (1849)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 25 novembre 1800 à Mayence. Son père était directeur des postes militaires. Il a été commissaire-priseur, charge qu'il a vendue en 1834.

Informations professionnelles

Il est directeur de l'administration du journal  Le Plan, journal spécial pour locations ou ventes immobilières de maisons, qu'il veut illustrer lui-même quand il se sépare du lithographe breveté qu'il faisait travailler. Il ne semble pas que ce journal ait paru encore longtemps après 1849, époque à laquelle il tient un estaminet passage Colbert.  Le commissaire inspecteur Gaillard  résume ainsi sa carrière de lithographe : "Il n’a jamais exercé personnellement  plus de 8 mois ; plus tard il a loué son brevet à des entrepreneurs d’écriture et, enfin, pendant 5 ans, son brevet  est resté inexploité. Depuis son décès en 1857, ce titre est devenu l’objet d’une spéculation entre les mains de sa veuve qui croit pouvoir vendre ostensiblement ce que le gouvernement a concédé gratuitement à son mari, à la charge pour lui d'exploiter personnellement  et directement, chose qu’il n’a pas faite durant plus de huit ans". Il préconise donc l'annulation du brevet, ce qui est fait, bien que sa veuve ait proposé un candidat à sa reprise.  

Voir la fiche


NOIRFALISE

Nom : NOIRFALISE
Prénom : *François, Marie
Date : 18/06/1847

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 7 avril 1799. Il est marié et père de famille.

Informations professionnelles

Il était imprimeur à Elbeuf et il a fait faillite. Après une tentative pour s'installer à Rouen, il est venu à Paris où il  travaille comme ouvrier lithographe dans l'attente d'un brevet. Sa demande de 1843 fait l'objet de renseignements contradictoire : le préfet de Seine-inférieure considère qu'il a fait trafic de son brevet d'Elbeuf alors que le commissaire de la Librairie, convaincu par le plaidoyer de Noirfalise pense qu'il s'agit de" circonstances exceptionnelles dans lesquelles cet imprimeur s'était trouvé placé et qu'il y aurait injustice à en inférer qu'il avait trafiqué de son titre" ; de plus, le rapport de la Préfectiure de police est favorable. Néanmoins, la demande reste sans suite. Noirfalise revient à la charge en 1847 et le nouveau rapport lui est complètement favorable, notant qu'il "est tout à fait étranger à la politique".

Voir la fiche


NOIRFALISE

Nom : NOIRFALISE
Prénom : *François, Marie
Date : 22/10/1828

Adresses professionnelles

Place Saint-Louis, Elbeuf
44, rue de la Ganterie, Rouen

Ville : Elbeuf (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 7 avril 1799.

Informations professionnelles

Il est installé  comme graveur en  taille-douce, puis breveté lithographe le 22 octobre 1828, imprimeur en lettres le 5 juillet 1831, libraire le 21 juillet 1837 ; il dénonce alors le trop grand laxisme dans l'attribution des brevets d'imprimeurs, signe de ses difficultés. Le Journal d'Elbeuf qu'il imprime, change de gérant. Il fait faillite et cède le 30 septembre 1839 ses trois brevets à Lebourg et Levasseur, ses anciens ouvriers ; à l'issue d'une affaire locale embrouillée, il les reprend le 21 janvier 1842  pour des raisons, semble-t-il, financières et les cède de nouveau rapidement à Barbé le 15 juillet 1842. Il quitte Elbeuf pour Rouen, où il s'installe comme graveur en taille-douce et demande un brevet de lithographe qui lui est refusé. Il part ensuite pour Paris où il obtient un brevet le 18 juin 1847.

 

Voir la fiche


NOIRFALISE

Nom : NOIRFALISE
Prénom : *François, Marie
Date : 21/01/1842

Ville : Elbeuf (Seine-inférieure)

Informations professionnelles

Il reprend ses brevets, accusant Lebourg de ne pas tenir ses engagements financiers, puis il les cède à Barbé, ce qui le fera accuser de trafic de brevets par le préfet de Seine-inférieure.

Voir la fiche


NOIRON, veuve MERSON

Nom : NOIRON, veuve MERSON
Prénom : Marie, Thérèse
Date : 05/11/1839

Adresses professionnelles

3, rue Notre-Dame (1839)

Ville : Nantes (Loire-inférieure)

Informations personnelles

Elle est née le 18 mai 1796 à Luçon (Vendée). Elle a épousé un avoué, Pierre François Casimir Merson, qui a vendu son étude  et quitté la Vendée pour Nantes où il reprend le brevet de l'un des frères Busseuil, Nicolas-Louis, et obtient un brevet de libraire le 21 février 1829. Il a déjà lancé, à l'été 1828, l'Omnibus, un hebdomadaire qui critique surtout les décisions financières de l'administration locale et ne connaît que six numéros ; l'année suivante, il annonce la publication de L'Ami de l'ordre qui n'a qu'un numéro faute de souscripteurs ; ses Petites affiches réunies de la ville de Nantes ont une durée de vie un peu plus longue (1829-1830) mais il est condamné à plusieurs reprises pour délits politiques et défense d'opinions légitimistes "très prononcées" ; en témoigne cette lithographie de l'arrestation de la duchesse de Berry, éditée avec Boblet et imprimée par le parisien Delanois, car il n'a pas lui-même de brevet de lithographe.  Dans ce contexte, il se démet de son brevet de typographe en faveur de sa femme qui a déjà l'expérience de la conduite de l'imprimerie. L'administration accepte ce transfert, car elle semble à l'administration plus raisonnable que son mari puisqu'elle a refusé d'imprimer un journal carliste. Ce transfert semble surtout une manoeuvre pour éviter une sanction plus lourde devant laquelle le Préfet recule.

Informations professionnelles

Elle travaille avec l'aide de ses enfants et tout particulièrement de son fils aîné en faveur de qui elle démissionne.

Voir la fiche


NOIROT

Nom : NOIROT
Prénom : Jean, Louis
Date : 21/08/1849

Ville : Roanne (Loire)

Informations personnelles

Il est né le 4 mars 1820 à Neufbrisach (Haut-Rhin).

Informations professionnelles

Il a été breveté libraire et lithographe à Guebwiller le 30 juin 1843. En janvier 1848, il demande à échanger ses brevets avec Décombes qui est breveté pour Roanne et sous le nom de qui il exerce déjà. En  novembre 1874, il déclare monter une imprimerie typographique.

Voir la fiche


NOISETTE

Nom : NOISETTE
Prénom : Pierre, Élisa, Césaire
Date : 18/06/1842

Adresses professionnelles

17, rue du Palais de Justice

 

Ville : Saint-Quentin (Aisne)

Informations personnelles

Né le 2 avril 1821 à Castres dans l'Aisne, il meurt en 1843. Son père était manouvrier et illettré.

Informations professionnelles

Il est écrivain lithographe de formation.

Voir la fiche


NOIZETTE

Nom : NOIZETTE
Prénom : Joseph,* Paul
Date : 23/06/1869

Adresses professionnelles

159, Faubourg Saint-Antoine (1869)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 4 mars 1839 à Paris. Il est marié et père de famille. Il a été prote chez Cosse.

Informations professionnelles

Il rachète l'établissement de la veuve Guillois en vente publique pour 25 200 F. Il s'est associé pour cela avec deux autres ouvriers, Marlier et Jeanrasse, l'un clicheur, l'autre conducteur de machine. La raison sociale est "Noizette, Jeanrasse et cie". Il est également breveté typographe en 1869. C'est une maison jugée par l'administration peu importante, qui ne fait que des travaux de ville. Elle fait surtout de l'impression typographique ; dans ses premières années, elle publie surout de minces plaquettes et affichettes, mais son activité se développe et l'imprimerie continue jusqu'à la fin du siècle à imprimer des volumes dans des domaines  très divers.
Il est remplacé le 29 octobre 1873 par Félix Dufour.

Voir la fiche


NOLANE

Nom : NOLANE
Prénom : Léon
Date : 17/09/1877

Adresses professionnelles

13, rue d'Italie

Ville : Aix (Bouches-du-Rhône)

Voir la fiche


NOLASQUE

Nom : NOLASQUE
Prénom : Fernand
Date : 22/10/1877

Adresses professionnelles

11, cours du Pavé des Chartrons

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

 

Informations professionnelles

Il ouvre un atelier lithographique.

Voir la fiche


NORMAND

Nom : NORMAND
Prénom : Nicolas, *Charles
Date : 14/03/1859

Adresses professionnelles

34, rue Saint-Séverin (1859)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 25 avril 1816 à Paris; son père était capitaine. Il est marié et père de famille. "À la suite des journées de juin 1848, il reçut de sa compagnie un sabre d'honneur en récompense de sa belle conduite à cette époque". (rapport du Préfet de police, 3 mars 1859)

Informations professionnelles

Écrivain dessinateur lithographe, il a travaillé 11 ans chez Bénard. Il meurt peu après l'obtention de son brevet.

Voir la fiche


NORMAND

Nom : NORMAND
Prénom : Charles, Émile
Date : 25/07/1857

Ville : Meulan (Seine-et-Oise)

Informations personnelles

Il est né le 16 juin 1828 à Ecquevilly (Seine-et-Oise) ; son père était boulanger. Il a été commis libraire, puis il est devenu papetier relieur.

Informations professionnelles

Il obtient le 9 mai 1863 un  brevet de libraire dont il se démettra le 18 mai 1863, et un brevet d'imprimeur en lettres le 20 août 1869 dont il veut se servir pour l'impression de couvertures de cahiers d'écolier.  En effet, "le commerce fait par le sieur Normand est très étendu. Il occupe un grand nombre d'ouvriers" pour l'édition de ces cahiers dont il fabrique 6 millions d'exemplaires par an.

Voir la fiche


NOULET

Nom : NOULET
Prénom : Jean, Pierre
Date : 15/05/1832

Ville : Moissac (Tarn-et-Garonne)

Informations personnelles

Il est né le 14 juin 1801 à Moissac, dans une famille riche. Lui-même est un jeune propriétaire qui s'intéresse à la lithographie plus par plaisir que par recherche d'une spéculation.

Informations professionnelles

Il a fait une première demande en 1828. Outre ses travaux personnels, il envisage de faire quelques travaux de ville.

Voir la fiche


NOURISSON RANGHARD

Nom : NOURISSON RANGHARD
Prénom : Pierre
Date : 24/07/1846

Adresses professionnelles

2, rue du Pirou

Ville : Thiers (Puy-de-Dôme)

Informations personnelles

Il est né le 1er janvier 1817 à Thiers ; son père était papetier-relieur, et devint aussi libraire en 1834. Lui-même débute comme relieur.

Informations professionnelles

Il obtient ensemble ses brevets de libraire et de lithographe. Le 25  janvier 1867, il est autorisé à posséder une petite presse à pédale pour faire  les cartes de visite et les en-tête. Le 23 septembre 1874, il déclare s'adjoindre la tyographie.

Voir la fiche


NOUVIAN

Nom : NOUVIAN
Prénom : Charles, François, Théophile
Date : 04/05/1859

Ville : Metz (Moselle)

Informations personnelles

Il est né le 11 mai 1834 à Metz où son père était lithographe.

Informations professionnelles

Il succède à son  père dont il reprend les brevets.

Voir la fiche


Pages