A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
ALLOIN

Nom : ALLOIN
Prénom : Jean
Date : 01/02/1872

Adresses professionnelles

Place du Palais

Ville : Villefranche (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Villefranche le 24 décembre 1838. Il est graveur et a travaillé comme ouvrier lithographe.

Informations professionnelles

Il s'associe avec Joseph Glotton dans une imprimerie typographique (déclarée le 17 janvier 1872) et lithographique. Ils font des travaux de ville.

Voir la fiche


ALLOUARD

Nom : ALLOUARD
Prénom : Vincent, Toussaint
Date : 30/01/1869

Ville : Grenoble (Isère)

Informations personnelles

Il est né à Saint-Martin-d'Hères (Isère) le 2 novembre 1838 ; son père était cultivateur. Il est ouvrier lithographe.

Informations professionnelles

Il justifie sa demande par les besoins des ganteries à Grenoble  et le nombre réduit des lithographes puisque les Allier et les Genaud exploitent deux imprimeries mais possèdent quatre brevets.

Voir la fiche


ALLOUEL

Nom : ALLOUEL
Prénom : Émile, Jacques, Étienne
Date : 28/01/1840

Adresses professionnelles

10, rue Thévenot

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 6 mai 1803 à Rennes (Ille-et-Villaine) ; son père était employé des postes et receveur à la Loterie Nationale. Il est célibataire et occupe avec ses frères et soeurs un logement dont le loyer est de 250 F .

Informations professionnelles

Il est compositeur typographe au Journal de Paris de 1830 à 1839, à la Gazette de France en 1840. Il dit avoir une habileté particulière pour la compositon de la musique en caractères mobiles. Il s'intéresse à la lithographie qui lui semble une technique d'avenir. Toutefois, dès novembre 1840, il demande un brevet  d'imprimeur en lettres pour Savenay, appuyé par plusieurs recommandations. L'administration répond que la création d'un brevet à Savenay est inopportune. Bien qu'il soutienne que  l'actuel titulaire a laissé "déchoir" son brevet, il n'obtient rien. En 1843, il fait la même demande pour Dinan. Sans succès.

 

Voir la fiche


ALOYE

Nom : ALOYE
Prénom : Pierre, Eugène
Date : 15/01/1857

Ville : Elbeuf (Seine-maritime)

Informations personnelles

Il est né à Yvetot (Seine-inférieure) le 18 avril 1827 ; son père était toilier. Il est ouvrier lithographe.

Informations professionnelles

Il  a repris les trois brevets de Barbé. Sa veuve ne reprendra que les brevets de lithographe et d'imprimeur en lettres, le brevet de libraire ayant été cédé dès le 6 mai 1859.

Voir la fiche


ALPHONSIS frère

Nom : ALPHONSIS frère
Date : 07/08/1874

Ville : Mézières (Ardennes)

Informations personnelles

Il dirige une école communale religieuse.

Informations professionnelles

Il utilise une presse autographique pour imprimer des résumés de leçons et de la musique.

Voir la fiche


ALRICY

Nom : ALRICY
Prénom : Antoine
Date : 19/12/1873

Adresses professionnelles

5, cours Lafayette

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Crémieu (Isère) le 11 avril 1835.

Informations professionnelles

Il est imprimeur en lettres et lithographe, en remplacement de  Coste-Labaume qui avait fait une déclaration le 7 mars 1873. Il est condamné à 100 F d'amende le 23 décembre 1875 pour défaut de déclaration de l'Almanach de la Mascarade. Il a une petite production imprimée très diverse : prières, indicateur des services d'omnibus, histoire locale... En 1889, il prend un associé et la raison sociale devient Alricy et Fauque. L'imprimerie est en liquidation en 1897 ; elle est reprise pour trois ans par C. Alricy, puis disparaît.

Voir la fiche


AMELOT

Nom : AMELOT
Prénom : François
Date : 10/09/1875

Adresses professionnelles

68, rue du Port

Ville : Lorient (Morbihan)

Informations personnelles

Il est né à Challerange (Ardennes) le 26 février 1826.

Informations professionnelles

Il reprend l'activité de typographe d'Édouard Corfmat et crée une activité de lithographe.

Voir la fiche


AMELOT

Nom : AMELOT
Prénom : François
Date : 13/07/1863

Ville : Chateaulin (Finistère)

Informations personnelles

Il est né à Challerange (Ardennes) le 26 février 1826.

Informations professionnelles

Il obtient un brevet de libraire le 31 décembre 1869.

Voir la fiche


AMETTE

Nom : AMETTE
Prénom : E.
Date : 04/05/1874

Adresses professionnelles

38, quai Duquesne

Ville : Dieppe (Seine-inférieure)

Informations professionnelles

Il a commencé comme libraire, typographe puis  lithographe. Il imprime, à paritr du 31 octobre 1875, un hebdomadaire, Le Petit Dieppois, dont le Sous-Préfet dit qu'il est "un journal de dénigrement", tout en notant  : Amette "n'a pas d'antécédents politiques et sa vie privée est exempte de tout reproche. Il a peu de fortune." S'il n'a jamais eu de condamnation politique, il a collaboré sous l'Empire à une feuille d'opposition, La Ligne directe, et il est remplacé le 16 juin 1877 comme typographe par Louis Albert Detré qui cherche à animer, après la disparition du Petit Dieppois, plusieurs feuilles socialistes.et abandonne les autres spécialités. Detré ne semble pas avoir pratiqué la lithographie.

Voir la fiche


AMIC

Nom : AMIC
Prénom : Eudore Justin, François, Léopold
Date : 27/02/1847

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né le 1er mars 1811 à Bordeaux ; son père était négociant.

Informations professionnelles

Le rapport juge qu'il est à la tête d'un établissement en voie de prospérité.

Voir la fiche


AMILHAU

Nom : AMILHAU
Prénom : V.
Date : 07/03/1871

Ville : Albi (Tarn)

Informations personnelles

Il est négociant.

Informations professionnelles

Il utilise une presse lithographique pour fabriquer étiquettes et factures.

Voir la fiche


AMOUDRY

Nom : AMOUDRY
Prénom : Joseph, Firmin
Date : 20/04/1832

Ville : Noyon (Oise)

Informations personnelles

Il est né le 30 juillet 1792 à Noyon ; son père était relieur. Il travaille d'abord avec son père qui est devenu imprimeur en lettres et qui édite des ouvrages de piété et des livres classiques pour les écoles chrétiennes.

Informations professionnelles

Quand son père  veut se démettre en sa  faveur de son brevet de typographe, l'administration refuse cette transmission  au motif qu'il y a trop d'imprimeurs à Noyon. Il n'obtient ce brevet que quatre ans plus tard, le 3  septembre 1828, alors que son père est décédé. Entre-temps, le 14 août 1827,  il a reçu un brevet de libraire.

Voir la fiche


AMOUROUSMAU

Nom : AMOUROUSMAU
Prénom : François
Date : 16/10/1868

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né à Bègles (Gironde) le 7 février 1845 ; son père était jardinier. Il est le gendre de Tanet qui démissionne en sa faveur.

Voir la fiche


ANCELLE

Nom : ANCELLE
Prénom : Louis, Jules
Date : 06/01/1841

Ville : Évreux (Eure)

Informations personnelles

Il est né le 6 novembre 1814 à Évreux où son père était imprimeur.

Informations professionnelles

Il reprend les trois brevets de son père qui lui cède son imprimerie. Son certificat d'aptitude est signé des président, vice-président et d'autres membres de la Chambre des imprimeurs de Paris (Crapelet, Didot, Fournier...).

Voir la fiche


ANCELLE

Nom : ANCELLE
Prénom : Jean, Jacques
Date : 21/02/1829

Ville : Évreux (Eure)

Informations personnelles

Il est né le 22 mai 1787 à Évreux. Il est fils et petit-fils d'imprimeurs libraires.

Informations professionnelles

En 1818, il reçoit ses brevets de libraire (20 juillet) et  d'imprimeur en lettres (20 novembre). Il réclame, en considération de l'ancienneté et du sérieux de sa maison,  la faveur d'être nommé imprimeur du Roi, ce qu'il obtient en novembre 1828. Une enquête menée, en 1823, pour défaut d'adresse sur un catéchisme est classée sans suite.

Voir la fiche


ANCOURT

Nom : ANCOURT
Prénom : Edward

Adresses professionnelles

83, rue du Faubourg St Denis

Ville : Paris

Informations professionnelles

Il est l'imprimeur de lithographies de Toulouse Lautrec pour Elle (Jane Avril), il a participé à la Revue Blanche.

Voir la fiche


ANDOUARD

Nom : ANDOUARD
Prénom : Pierre dit Alfred
Date : 21/03/1866

Adresses professionnelles

30, rue de Provence (1866)
40, rue de Provence (exproprié)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 13 juin 1830 à La Couronne (Charente). Son père était boucher. Surnommé en famille Alfred, il est, en 1866, marié et père de 2 enfants.

Informations professionnelles

Il est fabricant de papier à La Couronne et cède son établissement en 1861 pour venir à Paris  s'installer papetier et marchand de fournitures de bureau. Il est autorisé, le 26 mai 1866, à vendre  (mais uniquement sur place) des paroissiens ; il fait la déclaration, le 14 janvier 1878, d'une activité de typographe. Il est jugé à la tête d 'un établissement de papeterie considérable.
 

 

Voir la fiche


ANDRÉ

Nom : ANDRÉ
Prénom : Eugène
Date : 07/05/1880

Adresses professionnelles

77, rue du Faubourg St Denis

Ville : Paris

Informations personnelles

Né en 1836 à Saint Cyr l'Ecole (Seine et Oise).

Voir la fiche


ANDRÉ

Nom : ANDRÉ
Prénom : Jean, Étienne
Date : 27/04/1844

Adresses professionnelles

22, rue Michel Le Comte

Ville : Paris

Informations personnelles

Né le 1er avril 1819 à Paris, il est marié et père d'un enfant. Sa mère était ouvrière lingère, célibataire. Il a été reconnu ultérieurement par son père, ancien militaire attaché au commissariat de police du quartier des Tuileries. "Son éducation première s'est bornée à peu de choses" : il a fréquenté 2 ou 3 écoles et, enfant de choeur à Saint Estache où il y a une école pour les enfants, il y a appris des éléments de sa langue et de la musique ; il a quitté cette école à 13 ans. Il a été placé comme apprenti lithographe en janvier 1832 et travaille dans plusieurs maisons où il reste 2 ou 3 ans ; dans la dernière, il  était contre-maître.

Informations professionnelles

 Il s'est associé avec Lecaudey. Il possède 3 presses: "1 petite pour les transports et 2 autres pour l'impression des écritures".

Voir la fiche


ANDRIEU

Nom : ANDRIEU
Prénom : Jean, Ernest
Date : 21/01/1858

Adresses professionnelles

18, rue Duffour Dubergier (1861 ; 1870)

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né à Bordeaux le 7 janvier 1823 ; son père était confiseur. Il est écrivain lithographe depuis 15 ans.

Informations professionnelles

Il a acheté en décembre 1857 l'imprimerie de Lanefranque.

Voir la fiche


ANDRIEU

Nom : ANDRIEU
Date : 16/06/1875

Adresses professionnelles

53, rue du Pas-Saint-Georges

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations professionnelles

Les frères F. et C. Andrieu sont associés dans l'exploitation d'un atelier lithographique.

Voir la fiche


ANDRIEUX

Nom : ANDRIEUX
Prénom : Napoléon, Dieudonné
Date : 22/06/1857

Ville : Noyon (Oise)

Informations personnelles

Il est né le 28 mai 1830 à Senantes (Oise) ; son père était agriculteur.

Informations professionnelles

Il reprend les trois brevet de Cottu.

Voir la fiche


ANDRIEUX, veuve DRÉLY

Nom : ANDRIEUX, veuve DRÉLY
Prénom : Marie, Prudence, Séraphine
Date : 27/09/1858

Ville : Gournay (Seine-inférieure)

Informations personnelles

Elle est née à Cuigy-en-Bray (Oise) le 16 janvier 1825 ; son père était cultivateur.  Ella épousé le 27 juin 1844 l'imprimeur Drély qui était veuf. À sa mort en juin 1858, elle a trois enfants mineurs.

Informations professionnelles

Elle reprend les trois brevets de son mari, avant de les céder au prote Fergant avec qui elle se remarie le 8 mai 1860.

Voir la fiche


ANGÉE

Nom : ANGÉE
Prénom : François, Auguste, Philbert
Date : 18/10/1831

Adresses professionnelles

3, rue Jean-Jacques Rousseau (1831)

Ville : Paris

Informations personnelles

Né le 29 juin 1800 aux Authieux-Papion (Calvados).

Informations professionnelles

Il a passé quinze ans dans les affaires.

Voir la fiche


ANGELFRET

Nom : ANGELFRET
Prénom : Victor
Date : 18/08/1874

Ville : Oullins (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 1er avril 1827 à Lyon.

Informations professionnelles

Il déclare le 18 novembre1873 ouvrir une librairie, puis il y joint un atelier de typographie et lithographie.

Voir la fiche


ANGER

Nom : ANGER
Prénom : B.
Date : 28/02/1877

Ville : Hennebont (Morbihan)

Informations personnelles

Il dirige une institution religieuse.

Informations professionnelles

Il utilise une presse autographique pour les besoins de l'institution.

Voir la fiche


ANGRAND

Nom : ANGRAND
Prénom : Jean, François
Date : 04/07/1851

Adresses professionnelles

59-61, rue Meslay (1839)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 28 novembre 1799. Il est marié, père de famille et possède deux maisons rue Meslay dans lesquelles il a installé son entreprise. Sa fabrique est importante et on assure qu'il jouit d'une belle fortune.
Il est officier de la Garde nationale, membre du Conseil de la Banque de France (1851), commissaire du Bureau de bienfaisance de son arrondissement, membre de la Société nationale d'horticulture.

Informations professionnelles

Il était d'abord fabricant de papiers de fantaisie en feuilles et en rouleaux. Dès le 29 octobre 1839, il obtient l'autorisation de remplacer les planches de bois gravé par des planches en zinc et d'avoir 3 presses lithographiques pour l'impression d'ornements en or, argent  sur papier fantaisie. Son brevet de lithographe correspond à l'extension de son activité et à la diversiffication des motifs.
Son entreprise est prospère. Il travaille avec son fils qui lui succède en 1854.

Voir la fiche


ANGRAND

Nom : ANGRAND
Prénom : Louis, Jean, Alfred
Date : 16/03/1854

Adresses professionnelles

59, rue Meslay (1854)
4, avenue Saint-Rémy, Saint-Denis (1857)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 6 octobre 1826 à Paris. Il est marié. Son père, qui est lithographe, va monter une entreprise d'impression de papier fantaisie par la lithographie qui prospèrera.
Il est membre de la Chambre des imprimeurs lithographes de Paris.

Informations professionnelles

Il est tout d'abord fabricant de papiers de fantaisie avec son père Jean François Angrand auquel il demande à succéder en 1854.
En mars 1857, il décide de transporter son atelier à Saint-Denis, où les coûts sont moindres, et demande donc le transfert de son brevet pour cette ville. Ce qu'il obtient le 13 mai 1857. À Saint-Denis, il n'a transporté que son matériel lithographique, mais a gardé son magasin parisien. Toutefois, "la position nouvelle de [ses] ateliers hors de Paris, en ne lui permettant plus une surveillance incessante, n'a pu s'accorder avec le détail de [sa]  fabrication" et, le 26 juillet 1858, il demande à retrouver son titre d'imprimeur lithographe parisien. Ce qui lui est accordé le 2 août 1858, malgré l'avis du Commissaire inspecteur Gaillard qui le juge "riche, mais peu constant".

Voir la fiche


ANSBERQUE

Nom : ANSBERQUE
Prénom : Edme
Date : 27/01/1865

Ville : Villeurbane (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Bougnon (Haute-Saône) le 27 octobre 1828 ; son père était vétérinaire. Il a été lui-même vétérinaire au 4e escadron du train.

Informations professionnelles

Il a inventé un procédé de "reproduction sur papier ou tissu quelconque des diverses espèces botaniques et toutes leurs variétés avec leur grandeur et leur physionomie naturelles". Il en a déposé le brevet le 10 juin 1864 (brevet n° 62 631). Par ce procédé, qu'il appelle "phytoxygraphique", il imprime entre 1865 et 1874 plusieurs séries de planches consacrées à la flore fourragère, dont L'Herbier de la flore française, commencé en 1867, qui comptera à terme 25 volumes. Son but est de vulgariser les connaissances en botanique  auprès des agriculteurs d'abord, puis auprès du vaste public des écoles. Son successeur est Benoît Collet.

Voir la fiche


ANSBERTUS

Nom : ANSBERTUS
Date : 08/11/1875

Ville : Épernay (Marne)

Informations personnelles

Il est le directeur de l'école des Frères de la doctrine chrétienne.

Informations professionnelles

Il utilise une presse autographique (système Poirrier) pour l'impression de cantiques, modèles d'écriture,etc.

Voir la fiche


ANSELIN

Nom : ANSELIN
Prénom : Alexandre
Date : 26/11/1841

Adresses professionnelles

20, rue des Fossés Montmartre

Ville : Paris

Informations personnelles

Il es né le 26 février 1804 à Beauvais (Oise). Son père était vérificateur d'octroi. Il est bachelier ès Lettres et exerce comme notaire à Courville (Eure) de 1831 à 1838 ; à la suite d'ennuis et procès divers, il doit se refaire une situation.

Informations professionnelles

En raison de son métier antérieur, il a l'idée de faire des écritures autographiques pour les avoués et notaires et s'associe avec un lithographe breveté. L'accord rompu, il demande un brevet à son nom.
Il dirige l'Entreprise générale d'autographies et impressions lithographiques.

Voir la fiche


ANTEAUME

Nom : ANTEAUME
Prénom : Auguste, Constantin
Date : 15/10/1839

Adresses professionnelles

4, rue du Marché neuf (1840)
58, rue vieille du Temple (1851)
72, rue des Fossés du Temple / 81,  rue de Lamarre, Belleville  (1852)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 25 avril 1809 à Paris. Il est marié et père de 4 enfants. Ses déboires financiers lui ont fait abandonner l'imprimerie pour devenir limonadier, boulevard Saint-Martin, puis tenir un bal famé et une table d'hôtes, rue du Faubourg du Temple.
Il a été condamné en 1850 à 6 mois de prison pour port illicite de décoration et, en 1852, à 4 mois de prison pour dettes. "C'est un faiseur de dupes, capable de toutes les mauvaises actions pour quelque argent", dit le rapport de police.

Son nom est orthographié de façons diverses : Entheaume, Anthaume, Antéaume...Faute d'acte de naissance dans son dossier, nous nous fions à sa signature Anteaume.

Informations professionnelles

Il était graveur en taille-douce depuis les années 1820 et a fait de mauvaises affaires à la suite de la faillite d'un de ses clients. Il décide de se séparer d'une partie de son matériel de graveur pour se mettre à la lithographie et fait la demande d'un brevet. En 1842, il vend son fonds à Laurent, puis, en 1851, il cède son imprimerie lithographique à Émile Étienne Désiré Petit, qui a été son contre-maître. Entre-temps, il semble avoir cherché dans d'autres activités une source de revenus, sans grand succès. En 1852, la création du brevet de taille-doucier lui fait demander par deux fois un brevet. Il lui est à chaque fois refusé car il ne remplit ni les conditions de fortune (il est criblé de dettes) ni les conditions de moralité.

 

Voir la fiche


ANTONIAZZI

Nom : ANTONIAZZI
Prénom : Joseph
Date : 19/06/1877

Ville : Paray-le-Monial (Saône-et-Loire)

Informations personnelles

Il est né à Lons-le-Saunier (Jura) le 25 mars 1831. Depuis 1860, il travaillait à Charolles comme compositeur typographique.

Informations professionnelles

Il crée une imprimerie typographique et lithographique, puis déclare le 22 novembre 1877 ouvrir une librairie.

Voir la fiche


APPAY

Nom : APPAY
Prénom : Jean-Baptiste
Date : 05/10/1853

Ville : Gisors (Eure)

Informations professionnelles

Il obtient, en même temps que son brevet de lithographe, celui de libraire. Il fait faillite à Gisors, obtient un concordat mais doit rembourser ses créanciers. On le retrouve, en 1853, papetier à Paris, 30 rue Saint-Placide, où il sollicite l'autorisation de vendre des paroissiens, ce qui lui permettrait, dit-il, d'en finir avec ses dettes.

Voir la fiche


APPEL

Nom : APPEL
Prénom : François, Antoine
Date : 08/10/1858

Adresses professionnelles

10bis, rue Saint-Joseph (1848)
64, rue Vieille-du-Temple (1850)
12, rue du Delta (1860) - 13, boulevard Rochechouart (1862)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 18 avril 1821 à Cobourg (Saxe). Après des études commerciales, il vient travailler à Paris. Le 18 juillet 1848, il épouse Jeanne Caroline Boucher dont il aura trois enfants. Il est naturalisé français le 21 juin 1858. Il est franc-maçon et appartient à la loge des Frères unis inséparables. Il meurt à Paris le 9 octobre 1882.

Informations professionnelles

Il s'associe avec Conrad Witter, un Allemand originaire lui aussi de Saxe, dans un commerce de papeterie et d'impressions lithographiques, travaillant d'abord sous le couvert d'un breveté parisien puisqu'ils ne sont français ni l'un ni l'autre. La naturalisation de Witter et son brevet obtenu en juillet 1848 permettent aux deux associés de travailler désormais sous la raison sociale Appel et Witter. Après le départ de ce dernier pour l'Amérique, Appel, n'ayant encore que la jouissance des droits civils, poursuit son activité en association avec son beau-père, Jean Dominique Boucher, marchand d'ustensiles d'imprimerie, breveté en 1853 ; puis après avoir obtenu sa naturalisation, il reprend le brevet de lithographe de Belhomme dont il reprend l'imprimerie. L'entreprise a pris une rapide extension : vente de pierres lithographiques, d'encres et de papiers en gros, fabrication de registres de commerce, étiquettes lithographiées, chromolithographiées, gaufrées, affiches en noir et en couleurs, gravures en taille-douce, impressions sur tôle, cartonnages en tout genre...Pour abriter une telle production, Appel fait construire entre la rue du Delta et le boulevard Rochechouart de vastes ateliers ainsi que des logements pour le personnel. Une publicité de 1877 donne à voir  "cinq vastes bâtiments de plusieurs étages [...] affectés aux ateliers où fonctionnent sans interruption 15 presses mécaniques, 50 presses à bras, laminoirs, balanciers, outils pour découper, rogner, presser etc." Plus de 80 ouvriers, écrivains lithographes et dessinateurs y travaillent en 1862, près de 240 vngt ans plus tard. A partir de 1872, il possède des presses typographiquesDepuis 1855, des médailles récompensent régulièrement, lors des expositions universelles, les productions d'Appel.Dans les années 1860, la chromolithographie triomphe dans l'édition publicitaire et Appel fabrique étiquettes, calendriers, images publicitaires pour les grands magasins comme Le Bon Marché et pour toutes sortes de marques de confiseries, produits alimentaires, cigares, etc. ( Comestibles et truffes Morelon-Fleury, 1867). Une grande partie est exportée, notamment sur le marché américain. Après sa mort, sa veuve tente de prendre sa suite, mais elle meurt à son tour en 1884 et l'entreprise est vendue. La société Parrot et Cie qui la reprend, connaît de graves difficultés financières et la société est dissoute en janvier 1894. L'entreprise change encore deux fois de mains avant la faillite finale en 1905.

Voir la fiche


APPERT

Nom : APPERT
Prénom : Pierre, Achille
Date : 09/02/1844

Adresses professionnelles

54, passage du Caire (1839)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 22 novembre 1799 à Paris. Il est marié et père de 4 enfants, dont une fille qui épousera  l'imprimeur Vavasseur. Il a travaillé chez Firmin Didot comme ouvrier, chef d'atelier, puis imprimeur associé à partir de 1833.
Il est garde national et secrétaire de la Chambre des imprimeurs de Paris. Il meurt le 14 janvier 1849.

Informations professionnelles

En 1838, il fait une demande de brevet d'imprimeur en lettres, reprenant celui du typographe Mevrel ; il y ajoute une demande de création pour la lithographie. Il obtient le premier le 20 novembre 1838, mais non le second, décision contre laquelle il ne semble pas avoir réclamé. Il fait une nouvelle demande en 1843 ; seule l'impression du journal L'Égalitaire, ou journal des mécontents, rédigé par "des notabilités du parti républicain", peut lui être reprochée. Il obtient donc son brevet par création. Il exploite 2 presses lithographiques employant 3 ouvriers et 1 écrivain. Toutefois Appert estavant tout un imprimeur typographique. Il a une abondante production typographique de mémoires sur des sujets divers : médecine, politique, droit, littérature à compte d'auteur, religion... Beaucoup prennent la forme de plaquettes et de textes assez courts, mais deux publications importantes connaissent le succès et les rééditions : la Biographie du clergé contemporain (1842) et le Dictionnaire de jurisprudence usuelle ou Code général des commerçants, industriels, administrateurs et propriétaires de Dutard et Sassere (1844). L'année 1848 suscitant beaucoup de débats et d'émotions est riche en publications : pétitions, propositions diverses émanant de particuliers ou de clubs, auxquelles viennent s'ajouter affiches, règlements et adresses concernant les ateliers nationaux.
En novembre 1839 Appert est condamné à une amende de 1 000 F pour avoir imprimé une chanson sans l'avoir déclarée. Il semble qu'il ait obtenu sa grâce. A l'occasion, il doit s'expliquer sur la présence d'imprimeurs marrons chez lui : il les aurait hérités de son prédécesseur et s'est séparé de l'un dès qu'il l'a pu, plaide-t-il. En 1842,  un prospectus commercial et une promesse d'action d'une société en commandite, ne portant pas de nom d'imprimeur, sont saisis à leur tour. Encore une fois, l'indulgence est requise, l'affaire devant sonner comme un dernier avertissement.
 

 

 

 

Voir la fiche


APPERT

Nom : APPERT
Prénom : Pierre, François, Achille
Date : 21/04/1849

Adresses professionnelles

54, passage du Caire (1849)
56, passage du Caire (1860)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 21 juillet 1823 à Paris. Son père est imprimeur et il travaille avec lui depuis l'âge de 25 ans. Il est adjudant de la Garde nationale.

Informations professionnelles

À la mort de son père, il reprend ses deux brevets ; il y ajoute celui de libraire le 23 avril 1852, par création ; il l'a demandé pour se mettre en règle avec le décret du 17 février 1852, bien qu'il ne vende encore aucun livre mais il n'exclut pas de vendre lui-même la Biographie du clergé contemporain dont il est l'imprimeur. Il est associé avec son beau-frère Léon Léopold Vavasseur, qui habite et travaille aussi passage du Caire, dans la société Imprimerie Appert fils et Vavasseur. Ensemble, ils rachètent  l'imprimerie Pollet, située au 331, rue Saint-Denis, et c'est Vavasseur qui reprend à son nom le brevet de Pollet ; le matériel était constitué de 2 presses lithographiques format grand raisin, l'une en bois, l'autre en fer. À la mort de Vavasseur, Appert obtient l'autorisation de conserver jusqu'en octobre 1861, dans le local de la rue saint-Denis, le matériel qui y était en fonction. 
La production de l'imprimerie reste principalement typographique et comporte comme par le passé beaucoup de publications variées, souvent assez courtes. La part des pochades littéraires y est plus grande et surtout celle des chansons ; Appert est l'imprimeur des publications du Caveau et de ses recueils du jeu des mots donnés.
Appert jouit comme son père d'une relative indulgence de la part des autorités. Il est condamné le 5 mai 1849 à 2 000 F d'amende pour défaut de déclaration et de dépôt d'une affiche intitulée Programme électoral  des communistes révolutionnaires ; elle est ramenée à 200 F car le dépôt aurait dû être fait le jour où Appert se mariait, et l'administration admet qu'il s'agit d'un oubli excusable. La publication en janvier 1855 du Livre de la mort de Mendez qui présente la peine d emort comme un assassinat juridique vaut condamnation à 1 mois de prison et 100 F d'amende à l'auteur et aux deux imprimeurs ; ceux-ci, après recours en grâce, échappent à la prison.

 
 

Voir la fiche


ARATA

Nom : ARATA
Prénom : Henri, François
Date : 21/09/1880

Adresses professionnelles

68, Grande Rue

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Marseille le 7 octobre 1846.

Informations professionnelles

Il est imprimeur en lettres et lithographe.

Voir la fiche


ARBIEU

Nom : ARBIEU
Prénom : Jacques
Date : 24/10/1845

Ville : Paris

Informations professionnelles

Il a d'abord demandé un brevet pour Marseille qu'il a obtenu le 5 septembre 1835. Puis il a obtenu son transfert pour Paris. Il est breveté imprimeur en lettres le 12 mars 1849 pour sa nouvelle résidence à Poissy (Seine-et-Oise) où il imprime des abécédaires et plus de 200 pièces  (Labiche, Barbier et Carré, Anicet Bourgeois...) jouées sur les scènes parisiennes et abandonne la lithographie. En 1869, il s'associe avec Pierre Sylvain Lejay, mais quitte la société en mars 1870.

Voir la fiche


ARBOMONT

Nom : ARBOMONT
Prénom : François, Pierre
Date : 18/10/1841

Adresses professionnelles

46-48, place de l'ancien Marché au blé

Ville : Troyes (Aube)

Informations personnelles

Il est né le 10 décembre 1818 à Velars-sur-Ouche (Côte d'or) ; son père était forgeron. Il a pris un remplaçant pour le service militaire et il vit à Troyes depuis 1840.

Informations professionnelles

Après son brevet de lithographe, il obtient un brevet d'imprimeur en lettres le 15 octobre 1849. Malheureusement, il meurt le 31 décembre 1850 et sa veuve, qui reste avec une petite fille de neuf ans, vend pour 24 000 F payables sur dix ans, l'imprimerie dont l'inventaire très détaillé est joint au dossier de Caffé.

Voir la fiche


ARBOUX

Nom : ARBOUX
Prénom : Jean
Date : 01/06/1837

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né le 11 mai 1813 à Valleraugue (Gard) ; son père était fabricant de bas. Il a travaillé chez Chirac à Toulouse.

Informations professionnelles

Il a demandé le transfert du brevet qu'il avait obtenu pour Montauban car il n'y avait pas assez de travail et il avait dû venir à Bordeaux pour s'employer comme ouvrier. En 1860, son brevet est annulé pour inexploitation (constatée dès l'enquête de 1851).

Voir la fiche


ARBOUX

Nom : ARBOUX
Prénom : Jean
Date : 28/05/1834

Ville : Montauban (Tarn-et-Garonne)

Informations personnelles

Il est né à Valleraugue (Gard) le 11 mai 1813 ; son père était fabricant de bas.

Informations professionnelles

C'est "un jeune artiste protégé par M. Debia", le député. Le brevet lui est attribué  en mars, mais il n'est pas encore majeur  ; son attribution est donc retardée de quelques mois. Il s'aperçoit bientôt  qu'il n'y a pas de travail à Montauban et part pour Bordeaux s'employer comme ouvrier en attendant le transfert de son brevet.

Voir la fiche


ARCHIAS

Nom : ARCHIAS
Prénom : François, Louis
Date : 05/10/1854

Ville : Apt (Vaucluse)

Informations personnelles

Il est né le 25 décembre 1819 à Apt où son père était confiseur. Il est maître de desin.

Informations professionnelles

Il obtient d'abord un brevet de libraire le 18 janvier 1854, puis un brevet de lithographe, mais on lui refuse un brevet d'imprimeur en lettres le 4 mai 1858. Il cède sa librairie en 1872 et l'administration constate en 1876 qu'il n'exerce plus la lithographie.
 

Voir la fiche


ARDANT

Nom : ARDANT
Prénom : Antoine, Eugène
Date : 16/06/1840

Adresses professionnelles

Rue des Taules

Ville : Limoges (Haute-Vienne)

Informations personnelles

Il est né à Limoges le 22 décembre 1810. Il est le deuxième des quatre fils de l'imprimeur Martial Ardant (1784-1861), spécialisé dans la littérature pour la jeunesse. Martial Ardant était installé à Limoges depuis 1807, héritier par sa femme des imprimeurs locaux Chapoulaud.
Eugène Ardant a fait de bonnes études, a beaucoup voyagé et il a épousé une demoiselle de la famille la plus riche de Limoges, note le rapport du Préfet.
Il meurt en 1885.

Informations professionnelles

Son père lui a transmis ses brevets de typographe et de libraire le 14 décembre 1837. Il demande un brevet de lithographe "pour apporter de notables amélioratoins aux nombreux ouvrages [qu'ils éditent], pour la plupart, destinés à la classe de la société  la plus nombreuse et la moins fortunée." Ces brevets, au nom d'Eugène Ardant permettent en effet à la société Ardant frères de continuer à se développer. Il souhaite bientôt pouvoir transporter ses presses  et notamment une presse hydraulique sur les bords de la Vienne à L'isle; village distant de 3 km du centre de Limoges. La discussion avec l'autorité administrative dure longtemps car les succursales sont interdites, la seule solution étant  d'accorder un brevet à Louis Ardant, le frère ainé d'Eugène, pour L'Isle.
Eugène et son frère Louis (1808-1863) s'associèrent en 1837. Leurs frères Ferdinand et Firmin (1822-1908) rejoignent l'association entre 1850 et 1858 avant de créer leur propre maison  F.F. Ardant frères. Les deux entreprises se réunirent en 1882, sous l'appellation Eugène Ardant et Cie, sous la direction d'Eugène et de son fils Georges. Cette société regroupait imprimerie, fonderie et stéréotypie, fabrique de papiers et de carton.

Voir la fiche


ARDIT

Nom : ARDIT
Prénom : Jean, Marie, Étienne
Date : 06/05/1828

Adresses professionnelles

2, rue Vivienne (1829)
29, rue de la Tixéranderie
Rue neuve des Petits Champs (1832)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né en 1801 à Auch (Gers) dans une famille "riche et considérée" et il a reçu une éducation "très soignée". Il a été comptable dans diverses maisons de commerce à Marseille avant de travailler depuis un an comme premier commis chez Gaugain, le marchand d'estampes dont il rachète le fonds.

Informations professionnelles

Pour l'obtention de son brevet, il bénéficie de recommandations et de la position de son frère, ancien sous-préfet et chef de bureau au ministère de l'Intérieur. Il commercialise le fonds d'estampes de Gaugain (En 1829, on lui refuse l'exploitation d'une estampe du fonds Gaugain représentant la bibliothèque de la Malmaison parce qu'on y voit Napoléon assis) et en édite d'autres qu'il fait imprimer par des confrères comme Delarue. Il est aussi brièvement imprimeur lithographe. Henry Monnier lui donne ses séries vendues par livraisons : Les Grisettes, la Galerie dramatique qui caricature le petit monde des théâtres, les artistes du Théâtre des variétés, les Pasquinades... En 1830, outre les caricatures de Monnier, Ardit met aussi en vente des estampes ridiculisant Charles X ou rappelant des épisodes douloureux de la révolution.
Il n'exploite plus le brevet depuis la fin de 1830 et son brevet finit par être annulé.

 

Voir la fiche


ARÈNE

Nom : ARÈNE
Prénom : Louis
Date : 10/04/1872

Adresses professionnelles

12, rue des Porches

Ville : Hyères (Var)

Voir la fiche


ARGELLIÈS

Nom : ARGELLIÈS
Prénom : Pierre, Auguste
Date : 24/07/1877

Ville : Le Vigan (Gard)

Informations professionnelles

Il remplace son père, Jean Pierre Argelliès, décédé, comme typographe et lithographe.

Voir la fiche


ARGENTIER

Nom : ARGENTIER
Prénom : Jean-Baptiste, Antoine
Date : 10/05/1838

Adresses professionnelles

12, rue du Colombier (1831)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 12 septembre 1809 à Paris. Son père était marchand de vin. Il a travaillé 5 ans comme ouvrier imprimeur, puis écrivain lithographe. Il est marié et père de  famille. Son loyer est de 200 F en 1831.

 

Informations professionnelles

 Il a été breveté pour Paris le 25 mars 1831, sans rien faire de son brevet, puis pour Marseille le 9 juillet1836. Il quitte Marseille à cause, dit-il, de l'épidémie de choléra, alors qu'il travaillait pour Charavel, imprimeur à Marseille du journal Le Midi. Revenu à Paris, il travaille chez l'imprimeur Fayard.

Voir la fiche


ARLES

Nom : ARLES
Prénom : Jean, Noël
Date : 22/02/1844

Ville : Montpellier (Hérault)

Informations personnelles

Il est né à Saussan (Hérault) le 21 octobre 1813 ; son père était agriculteur. Il a travaillé plusieurs années à Paris comme écrivain dessinateur lithographe.

Informations professionnelles

Il a une importante production d'étiquettes et cartons publicitaires.

Voir la fiche


ARLOING

Nom : ARLOING
Prénom : Jean
Date : 28/08/1877

Ville : Cusset (Allier)

Informations personnelles

Il est né le 14 mai 1840 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Informations professionnelles

Il est associé avec Marie Poulange, épouse Bouchet, née le 29 août 1837 à Clermont-Ferrand. Ils sont libraires et pratiquent typographie et lithographie.

Voir la fiche


Pages