A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
MARTIN

Nom : MARTIN
Prénom : Léopold
Date : 07/02/1881

Ville : Hyères (Var)

Informations personnelles

Il est né à Hyères le 16 octobre 1820. Il est maître d'hotel.
 

Informations professionnelles

Il utilise une presse autographique pour imprimer des menus et des enveloppes.

Voir la fiche


MARTIN

Nom : MARTIN
Prénom : Pierre, Paul, Liber
Date : 18/10/1842

Ville : Flers (Orne)

Informations personnelles

Il est né à Condé-sur-Noireau (Calvados) le 30 juillet 1797.

Informations professionnelles

Il a obtenu son brevet d'imprimeur en lettres le 11 décembre 1839 et celui de libraire le 28 janvier 1840.

Voir la fiche


MARTIN de BASSEVILLE

Nom : MARTIN de BASSEVILLE
Prénom : Pierre
Date : 06/04/1848

Adresses professionnelles

24, Galerie des Panoramas (1847)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 23 décembre 1812 à Cambremer (Calvados) ; son père était propriétaire. Il est marié et père de 4 enfants.

Informations professionnelles

"Employé du ministère des Finances, il a toujours désiré que son administration ignorât qu'il se livrait à une industrie particulière. Il a toujours exploité Galerie des Panoramas, n° 24, une imprimerie dans laquelle est employé comme écrivain le sieur Bal, breveté" , rapporte l'inspecteur De Truy. Il avait racheté en 1841 l'imprimerie de Baudet en faillite. Il avait fait une première demande de brevet en 1845 restée sans suite malgré son argumentation : "La demande que j'ai adressée à Monsieur le ministre pour obtenir un brevet d'imprimeur lithographe est en entier écrite de ma main et je crois réunir toutes les conditions d'instruction et de capacité exigées pour l'exercice de cette profession" ; il terminait en regrettant qu'il n'y ait pas eu toujours cette exigence. En revanche, Bal avait été breveté. Il profite  du plus grand laxisme du printemps 1848 pour demander un brevet à son nom et semble se séparer de Ba
"Imprimerie lithographique, autographique et en taille-douce / entreprise générale d'écritures et d'autographie, gravure et écriture de luxe / autographie perfectionnée remplaçant la lithographie, rédaction et traduction", ainsi se présente l'entreprise dans l'Annuaire du commerce de 1847.

Voir la fiche


MARTIN, veuve DELOUME

Nom : MARTIN, veuve DELOUME
Prénom : Marie, Épiphanie
Date : 07/04/1865

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Elle est née à Marseille le 28 avril 1820. Son père était artiste.

Informations professionnelles

Elle prend la succession de son mari, mort en juin 1864.

Voir la fiche


MARTIN, veuve ECHILLET

Nom : MARTIN, veuve ECHILLET
Date : 04/01/1878

Ville : Niort (Deux-Sèvres)

Informations professionnelles

À la mort de son mari, elle dirige tout d'abord  l'imprimerie avec son fils Maximilien puis seule, d'octobre 1877 jusqu'au 1er mai 1882. Son gendre E. Gravat-Echillet lui succède ensuite et s'associe le 1er octobre 1888 avec A. Lemercier.
Elle imprime des étiquettes originales : un Pierrot sur fond bleu ciel pour les encres Desbureau (1882).

Voir la fiche


MARTINEAU, épouse CLAREY

Nom : MARTINEAU, épouse CLAREY
Prénom : Jeanne
Date : 20/08/1838

Adresses professionnelles

14 et 16, rue de la Harpe (1857)
 

Ville : Tours (Indre-et-Loire)

Informations personnelles

Elle est née le 24 juin 1815 à Chatellerault (Vienne). Elle est d'une famille de notables, parmi lesquels un cousin qui a été député. Elle épouse le 7 novembre 1836 Pierre Clarey, né à Ugine le 10 janvier 1813. Ils auront 6 enfants. Pierre Clarey  meurt le 15 juillet 1888. Elle meurt le 26 octobre 1894 à Tours.

Informations professionnelles

Elle a d'abord obtenu un brevet de libraire pour Tours le 1er mars 1837, puis, pour des raisons familiales, dit-elle, elle a fait la demande d'un brevet de lithographe pour Chatellerault, consciente que dans le cas où elle l'obtiendrait, elle devrait abandonner sa librairie de Tours et en demander le transfert à Chatellerault . Or, si elle obtient bien son brevet de lithographe pour Chatellerault, le 21 mai 1838, elle s'avise, semble-t-il, de la concurrence d'un nouveau breveté dans cette ville et c'est donc le transfert de ce brevet pour Tours qu'elle demande finalement. L'administration semble considérer  que c'est son mari qui dirige l'imprimerie, non sans vraisemblance puisque Pierre Clarey, né en Savoie, n'a pas la nationalité française ; il était donc plus simple de prendre les brevets au nom de son épouse. L'entreprise a pour raison sociale "Clarey-Martineau" ; à côté d'une activité de librairie, papeterie et fournitures de bureaux, elle utilise l'autographie et la lithographie pour produire des actes administratifs et judiciaires (ce qui lui permet de se dire "imprimeur des huissiers de l'arrondissement") et divers travaux de ville (prospectus, cartes de visite, papiers commerciaux..) ; elle imprime aussi musique, cartes et plans, et estampes dont celles illustrant les Tableaux chronologiques de l'histoire de Touraine (1841) d'après les dessins lithographiés d'Antoine Bourgerie. Cet ensemble est réalisé sous l'impulsion de la Société achéologique de Touraine créée l'année précédente.
Elle est condamnée le 26 octobre 1855 à payer une amende de 5 000 F pour défaut d'adresse sur une pièce de vers autographiée, écrite par un médecin contre un confrère qui se présentait aux élections et tirée à 50 exemplaires ;  la condamnation est rapportée.
Le 28 mai 1865, Pierre et Jeanne Clarey-Martineau se retirent, laissant  leur fils aîné Alfred et leur gendre Gibert, époux de leur fille Constance se constituer en société pour l'exploitation de la librairie et de l'imprimerie. Le brevet n'est pas transféré et reste au nom de Jeanne Martineau. Ce n'est que le 25 novembre 1873 que les deux beaux-frères font la déclaration officielle de leur activité, au moment  où l'imprimerie s'installe dans de nouveaux bâtiments rue de Jerusalem, la librairie restant dans ses locaux de la rue de la Harpe. Jean-Baptiste Gibert et Alfred Clarey restent en société jusqu'en août 1876.

 

Voir la fiche


MARTINET

Nom : MARTINET
Prénom : Jean-Baptiste
Date : 30/06/1838

Ville : Charleville (Ardennes)

Informations personnelles

Il est né le 11 août 1810 à Mézières d'un père tisserand. Il travaille d'abord avec son beau-frère, un libraire qui a un fonds de livres de piété et d'éducation.

Informations professionnelles

Il obtient d'abord un brevet de libraire le 20 septembre 1831, avec faculté d'ouvrir un cabinet de lectures.

Voir la fiche


MARTINEUX

Nom : MARTINEUX
Prénom : Pierre
Date : 06/10/1880

Ville : Apt (Vaucluse)

Informations professionnelles

Il est associé avec Maurice Mathieu dans un atelier de typographie et lithographie.

Voir la fiche


MARTINOU

Nom : MARTINOU
Prénom : Jacques, Raymond
Date : 14/03/1837

Adresses professionnelles

17, rue du Boulevard, aux Batignolles (1854)
2, rue neuve Truffaut (1842)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 22 décembre 1783 à Saverdun (Ariège)  ; il est veuf et père de 4 enfants. Il aurait été typographe à Bordeaux, a été employé au journal L'Écho français et il travaille chez Dietz, l'inventeur de machines à vapeur.

Informations professionnelles

 Il a racheté l'atelier de la veuve Chausseblanche pour 1 700 F. Il travaille avec l'un de ses fils formé à la lithographie. Le 29 mars 1854, il obtient l'autorisation de posséder une presse en taille-douce pour faire des reports, des cartes de visite particulièrement demandées pour le nouvel An, des factures gravées. Il fait faillite en 1858 ; les actifs étant insuffisants, la faillite est cloturée en juin 1858. Souhaitant continuer à travailler, Martinou demande à faire transférer son brevet pour Paris, ce à quoi s'oppose l'inspecteur Gaillard dans son rapport du 17 février 1860, considérant  ce déménagement impossible à "un vieillard de 74 ans, sans moyens d'existence". C'est son petit-fils qui travaille désormais dans l'imprimerie et qui reprend son brevet.
 

 

Voir la fiche


MARTONNE

Nom : MARTONNE
Date : 23/12/1873

Adresses professionnelles

Place de l'Hôtel de ville

Ville : Roanne (Loire)

Informations professionnelles

Il remplace les typographes Vignal et Bonneton en liquidation et ajoute la lithographie à la production de l'Imprimerie roannaise. En 1876, lez rencement note qu'il n'exerce plus.

Voir la fiche


MARTY

Nom : MARTY
Prénom : Fleury, Alexandre, Hylaire
Date : 22/02/1838

Ville : Saint-Affrique (Aveyron)

Informations personnelles

Né le 22 juin 1809 à Saint-Affrique (Aveyron). Il s’est fait remarquer en 1830 par « quelque exaltation, mais c’était plutôt le fanatisme religieux que l’esprit de parti politique qui le faisait agir dans un moment d’effervescence qui anima le parti catholique contre les protestants ». Il a  travaillé chez Reinaud à Toulouse, puis il est devenu expert géomètre et travaille au cadastre. En1859, le commissaire de police note qu’il a quitté Saint-Affrique depuis environ 13 ans, ses affaires n’ayant pas réussi.
Son père est tondeur de draps.

Informations professionnelles

L'enquête statistique de 1859 note qu'il n'exploite plus son brevet et qu'il est propriétaire cultivateur à Coupiac.

Voir la fiche


MARVILLE

Nom : MARVILLE
Prénom : Pierre, Joseph, Ferdinand
Date : 21/01/1837

Ville : Saint-Quentin (Aisne)

Informations personnelles

Il est né le 13 mai 1812 à Cilly (Aisne) ; son père était instituteur. Lui-même l'a été à Étaves-et-Bocquiaux.

Informations professionnelles

Un jeune frère qui est écrivain lithographe viendrait travailler avec lui à Saint-Quentin. Sa candidature est soutenue par le sous-préfet et le député. Il part rapidement pour Paris où il demandera le transfert de son brevet.

Voir la fiche


MARVILLE

Nom : MARVILLE
Prénom : Pierre, Joseph, Ferdinand
Date : 14/12/1837

Adresses professionnelles

7, place Baudoyer

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 13 mai 1812 à Cilly (Aisne) ; son père était instituteur. Lui-même l'a été à Étaves-et-Bocquiaux.

Informations professionnelles

Devenu commis-teneur de livres à Paris en se rapprochant de son père, il a obtenu son brevet en échange de celui qu'il possédait à Saint-Quentin. Il est spécialisé dans les travaux de ville.

Voir la fiche


MARX

Nom : MARX

Adresses professionnelles

10, passage Pecquay (1848)

Ville : Paris

Voir la fiche


MARY

Nom : MARY
Prénom : Arthur, Isidore
Date : 18/08/1865

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né à Castres (Tarn) le 16 mai 1836 ; son père était menuisier. En 1865, il est écrivain lithographe depuis 15 ans, les deux derniers à Bordeaux.

Voir la fiche


MARY

Nom : MARY
Prénom : Rémy, Désiré
Date : 21/10/1834

Ville : Vouziers (Ardennes)

Informations personnelles

Il est né à Sedan (Ardennes) le 14 janvier 1809. Son père était boulanger. Il a été principal clerc chez un notaire de Vouziers.

Informations professionnelles

En même temps que son brevet de lithographe, il obtient celui d'imprimeur en lettres, puis il obtient un brevet de libraire le 15 octobre 1839.
Quand Flamant fait une demande de brevet pour s'installer à Vouziers, il proteste auprès du Préfet, en démontrant, comptes à l'appui, qu'il n'y a pas place pour deux et que Flamant ne pourra s'attirer une clientèle qu'en baissant de 20% ses prix, ce qui les mènera à la ruine l'un et l'autre.

Voir la fiche


MARY dit MARY-DUPUIS

Nom : MARY dit MARY-DUPUIS
Prénom : Louis, Élisée
Date : 29/10/1864

Ville : Paris

Informations professionnelles

Il a repris les deux brevets de Pierre Jules Langlois. Il est associé avec Briet avant de lui céder ses brevets de lithographe et taille-doucier.

Voir la fiche


MAS

Nom : MAS
Prénom : Victor
Date : 29/03/1877

Adresses professionnelles

16, rue Henri IV

Ville : Castres (Tarn)

Voir la fiche


MASSÉ

Nom : MASSÉ
Prénom : Louis, Marie, Épiphane
Date : 08/07/1870

Ville : Montmorillon (Vienne)

Informations personnelles

Il est né le 2 mai 1847 à Montmorillon ; son père était propriétaire.

Informations professionnelles

Il est le neveu de Mazereau  qui lui cède le matériel de Becquet racheté lors de sa vente aux enchères, soit 2 presses, 48 pierres, une presse à rogner et un petit matériel pour 1 800 F. Bien qu'il ait cessé d'exercer et quitté Montmorillon, Becquet n'a pas transféré son brevet ; Massé se voit donc accorder un brevet de lithographe par création. En 1876, il cède son entreprise à Fontenaille.

Voir la fiche


MASSERANO

Nom : MASSERANO
Prénom : Virginius, Jean, Dominique
Date : 07/09/1836

Ville : Charleville (Ardennes)

Informations personnelles

Il est né le 30 mai 1803 à Asti (Italie). Il a été employé dans une imprimerie de Vouziers. Politiquement, il est jugé "très ardent dans le sens démocratique".

Informations professionnelles

Il a obtenu le 2 février 1835 un brevet de libraire pour Vouziers avec faculté d'ouvrir un cabinet de lecture.

Voir la fiche


MASSIAS

Nom : MASSIAS
Prénom : Jacques, *Casimir
Date : 22/08/1845

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 10 janvier 1820 à Perpignan (Pyrénées-orientales) ; son père était préposé dans les douanes.  Il a été pendant 10 ans ouvrier lithographe à Nîmes où il s'est marié.
Il meurt le 10 novembre 1845.

Informations professionnelles

Il est associé avec Royer, un pharmacien nîmois, et pense avoir trouvé un nouveau procédé pour le transport sur pierre des anciennes gravures et lithographies. Il a fait signer un certificat de compétence par Melle Dhombres et un autre par des lithographes parisiens ; il est recommandé par le député Chandordy.
Son brevet sera annulé.

Voir la fiche


MASSIAS

Nom : MASSIAS
Prénom : Ambroise, Joseph, Théophile
Date : 15/06/1837

Ville : Saint-Pol (Pas-de-Calais)

Informations personnelles

Il est né à Paris le 3 janvier 1814 ; son père était fondeur de caractères, puis s'est installé imprimeur libraire.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets de libraire et d'imprimeur en lettres de son père le 27 mars 1837 et obtient son brevet de lithographe par création.

Voir la fiche


MASSIÈS

Nom : MASSIÈS
Prénom : François
Date : 30/04/1850

Ville : Castres (Tarn)

Informations personnelles

Il est né le 7 novembre 1819. Il a fait son apprentissage chez Vidal et travaillé comme compositeur chez Rodière à Albi et Cadaux à Tououse. Il est le gendre de Prosper Louis Vidal. Il est le gérant à partir de 1844, de l'Union du Tarn, journal d'opposition qui est en butte à des difficultés financières et politiques chroniques, et il fréquente "des hommes exaltés".

Informations professionnelles

Il a cherché à reprendre l'imprimerie et le brevet de Martel pour 6 000 F, mais l'administration a refusé la transmission du brevet en invoquant son incompétence ; en réalité, ce sont ses opinions politiques et la possibilité d'imprimer un journal d'opposition qui effraient. La vente étant annulée, Martel prête son matériel à Vidal qui, à la même époque, a vu son matériel saisi à cause de ses dettes et l'on peut penser que Massiès  travaille sous le couvert du brevet de son beau-père. Comme celui-ci, en 1846, est parti s'installer à Alger, Massiès qui s'est associé avec le typographe Grillon, fait, en 1848, une demande de transfert de ses brevets en sa faveur qui a de meilleures chances d'aboutir, vu ses positions politiques. L'affaire traine et Vidal demande à l'administration, en mars 1849, d'autoriser son gendre à travailler sous couvert de son brevet en attendant le transfert officiel. Celui-ci est effectué le 30 avril 1850, mais la mesure fait l'objet d'une abondante correspondance contradictoire entre le nouveau préfet et la Direction de la Librairie ; parallèlement, les autres imprimeurs de Castres demandent que les brevets de Vidal soient supprimés, et non réattribués car ils soutiennent que la faillite de Vidal a bien montré qu'ils étaient trop nombreux pour vivre de leur métier. Les brevets de Massiès sont donc annulés en prenant argument de cette pétition.

Voir la fiche


MASSON

Nom : MASSON
Prénom : Mathieu
Date : 19/04/1852

Adresses professionnelles

48, rue de Valois, passage Radziwill (avril 1854)
16, rue du Pas-de-la-Mule (juillet 1852)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 29 décembre 1819 à Saint-Bonnet-le-Courreau (Loire). Son père était meunier et cultivateur. Il est marié et père de famille. 

Informations professionnelles

Il a travaillé pendant 10 ans chez Thuvien et vient de s'associer avec Dextré au moment de demander un brevet de lithographe. Il installe 3 presses rue de Valois. Il obtient, le 4 juillet 1854, l'autorisation de posséder une presse en taille-douce qui sera exclusivement destinée à l'impression des cartes de visite. L'inspecteur Gaillard avait fait part de ses réticences car Masson et Dextré avaient installé une deuxième imprimerie en 1853 rue du Pas-de-la-Mule, puis une troisième louée à la veuve Perrot, rue du Château d'eau ; cette situation découverte, ils avaient renoncé à ce dernier atelier et s'étaient séparés, Dextré gardant le deuxième atelier.

Voir la fiche


MASSON

Nom : MASSON
Prénom : Balthazard
Date : 15/01/1855

Ville : Belley (Ain)

Informations personnelles

Né le 25 septembre 1831 à Lyon. Son père était fabricant de tulles. « On rapporte qu'en 1848 il a quelquefois grossi le nombre des hommes entrainés par le mouvement révolutionnaire, mais il n'a jamais été signalé  d'une façon particulière à l'attention de l'autorité et l'on peut supposer que  son élan politique des premiers jours était plutôt l'effet de l'âge que de la réflexion. Il avait vingt ans. » (propos du préfet) Il est marié. 

Informations professionnelles

Il a demandé à reprendre les deux brevets de Pézieux, libraire et lithographe, ce qui lui est accordé.

Voir la fiche


MASSONE

Nom : MASSONE
Prénom : Michel
Date : 30/09/1876

Adresses professionnelles

56, rue de Strasbourg

Ville : Toulon (Var)

Informations professionnelles

Associé à Germain  Laurent, il reprend l'imprimerie typograpique et lithographique ainsi que la librairie de Mihierre et cie. Le 11 septembre 1877, il déclare que la société est dissoute  et qu'il reste seul propriétaire de l'imprimerie.

Voir la fiche


MASSY

Nom : MASSY
Prénom : Jacques
Date : 13/11/1861

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né le 6 avril 1819 au Fleix (Dordogne) ; son père était propriétaire.

Voir la fiche


MATHELIN

Nom : MATHELIN
Prénom : Joseph
Date : 11/04/1860

Adresses professionnelles

17, rue Ferrandière

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 21 juillet 1807 à Lyon ; son père était fabricant. Il est chef d'atelier dans une imprimerie.

Voir la fiche


MATHERON

Nom : MATHERON
Prénom : Pierre, Philippe, Émile
Date : 18/10/1831

Adresses professionnelles

2, rue de la Darse

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 28 octobre 1807 à Marseille. Son père était géomètre du cadastre de la ville. Il est dessinateur et son frère se forme à Paris à la lithographie. Il s'occupe surtout de sciences et d'objets d'art.

Voir la fiche


MATHERON

Nom : MATHERON
Prénom : Pierre, Philippe, Émile
Date : 05/04/1879

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Marseille le 19 octobre 1807.

Informations professionnelles

Il possède une presse lithographique et une presse typographique pour son usage personnel : il imprime le résultat de ses recherches paléontologiques dans le midi de la France.

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : Bernard, *Charles
Date : 17/09/1849

Adresses professionnelles

15, rue du Four Saint-Germain (1854)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 24 octobre 1810 à Sobernheim (Prusse rhénane). Son père, français, était receveur des domaines. Il est naturalisé le 6 mai 1848. Il est marié, possède une maison de campagne à Bellevue et paie 800 F de loyer.

Informations professionnelles

 Il a été ouvrier lithographe, puis a dirigé pendant 14 ans l'atelier du comte de Bastard qui imprimait l'immense Peintures et ornements des manuscrits, jusqu'à l'incendie de 1848.  Il est donc spécialisé dans la reproduction de manuscrits anciens avec des peintures reproduites en chromolithographie. Il veut imprimer avec le concours de Plon, Lemercier et Mayer, un livre de messe illustré à l'aide des ornements des manuscrits du VIIIe au XVIe siècle, classés par ordre chronologique et par styles, dont il fera tous les frais de publication. Il veut aussi éditer un Minnesinger ou troubadours allemands, en français et dédié à l'Empereur, et en allemand dédié au roi de Prusse, s'appuyant sur un manuscrit de la Bibliothèque impériale. Il obtient le 6 juin 1854 l'autorisation de les vendre.

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : Maurice
Date : 06/10/1880

Ville : Apt (Vaucluse)

Informations personnelles

Il est né à Azile Zamoun (Algérie) le 13 octobre 1861.

Informations professionnelles

Il est associé avec Pierre Martineux dans un atelier de typographie et lithographie.

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : Joseph, François, Xavier
Date : 17/06/1833

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 6 mars 1786 à Aix (Bouches-du-Rhône). Son père était traiteur. Il est ouvrier imprimeur depuis longtemps quand il fait sa demande de brevet. Il meurt le 14 mai 1867.

Informations professionnelles

Son brevet a été annulé par erreur le 8 février 1860 et lui est rendu, de sorte que, à sa mort, il peut être transféré à Courty.
 

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : André, Benoît
Date : 05/05/1832

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 27 octobre 1801 à Marseille où son père se déclarait "défenseur de la Patrie". Il a été ouvrier imprimeur. Il est marié et père d'une nombreuse famille. Selon un voisin mal intentionné, c'est un "carliste forcené" qui aurait joué un rôle dans les désordres survenus à Marseille en 1831 et se serait permis de tenir des propos infâmes contre le gouvernement. L'enquête qui s'ensuit, le présente, au contraire, "fort doux et inoffensif".

Informations professionnelles

Son brevet est annulé pour inexploitation en 1860.

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : Victor
Date : 14/03/1856

Ville : Langres (Haute-Marne)

Informations personnelles

Il ets né le 26 février 1829 à Dijon (Côte-d'or) ; son père était restaurateur. Il est écrivain lithographe.

Voir la fiche


MATHIEU

Nom : MATHIEU
Prénom : Baptiste, Désiré
Date : 12/10/1847

Ville : Provins (Seine-et-Marne)

Informations personnelles

Il est né à Provins le 18 mai 1819 : son père était limonadier. Il a une expérience de lithographe à Paris.
Il est mort le 4 novembre 1854 ; son brevet est donc annulé lors de l'enquête de 1856.

Informations professionnelles

Il a reçu un brevet de libraire en même temps que son brevet de lithographe.

Voir la fiche


MATHIEU, veuve LEFÈVRE

Nom : MATHIEU, veuve LEFÈVRE
Prénom : Adélaïde, Justine
Date : 28/12/1861

Ville : Bernay (Eure)

Informations personnelles

Elle est née le 7 novembre 1816 à Bernay où son père était imprimeur. Elle est fille unique et épouse le prote de son père Duval. Ils ont quatre enfants dont trois sont encore mineurs à la mort de leur père. Depuis l'âge de douze ans, elle travaille dans l'imprimerie avec son père puis son mari,  et elle en assure la direction quand celui-ci tombe malade. A sa mort, elle prend sa succession.

Voir la fiche


MATHIS

Nom : MATHIS
Prénom : Jean, Alexandre
Date : 13/11/1861

Adresses professionnelles

25, rue Michel-le-Comte

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 1er juillet 1831 à Reims (Marne). Son père était boulanger. Il est marié. Écrivain lithographe, il a travaillé à Reims, puis à Troyes jusqu'en 1859, et enfin Chaumont. Il signe Mathis-Heuret.

Informations professionnelles

Il a épousé la veuve de S. Lang aîné, un citoyen suisse qui avait obtenu l'autorisation le 14 janvier 1853 de posséder 3 presses lithographiques. Il avait "monté successivement plusieurs presses jusqu'au 17 octobre 1859 où son Excellence le  favorisa à nouveau  en l'autorisant à monter 12 presses. Depuis le décès de M. Lang,  Mme S. Lang, sa veuve, jouit des mêmes avantages que feu son mari, reprenant la suite des affaires lithographiques de cet établissement." L'inspecteur Gaillard, auteur du rapport, se montre favorable au transfert du brevet de Thuvien à Mathis car la circonstance lui "paraît favorable à la légalité  comme à la surveillance, puisqu'elle met fin à une exception sans garantie et en faveur d'un étanger contre laquelle s'élèvent toujours les jalousies des nationaux.( 29septembre 1861).

Voir la fiche


MATHON

Nom : MATHON
Prénom : Louis, Philippe
Date : 18/05/1855

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né à Jallieu (Isère) le 18 mai 1832 ; son père était aubergiste. Il est ouvrier lilhographe.

Voir la fiche


MATTIA

Nom : MATTIA
Prénom : Emmanuel
Date : 23/04/1876

Adresses professionnelles

6, rue de France

Ville : Nice (Alpes-maritimes)

Informations personnelles

Il est né à Nice.

Informations professionnelles

Il est associé à un autre niçois, Alexandre Vial.

Voir la fiche


MAUBLANC

Nom : MAUBLANC
Prénom : Gilbert
Date : 20/10/1836

Adresses professionnelles

4, rue du Faubourg Saint-Martin (1837)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 5 mai 1781 à Semur-en-Brionnais (Saône-et-Loire). Son père y était procureur au baillage. Il est avocat.

Informations professionnelles

Il a obtenu un matériel (soit 6 presses) d'un imprimeur lithographe à la carrière mouvementée, Jean Lacroix, en acquittement de sommes prêtées ; quoique étranger à la lithographie, il formerait l'imprimerie pour lui et son fils et imprimerait des travaux de ville et des costumes étangers. Il demande à posséder 1 kg de caractères typographiques pour faire des essais  d'un nouveau mode d'impression, sans pression ;  certaines lettres seraient absentes de ce stock comme garantie. Dans un rapport détaillé, l'inspecteur Bailleul constate qu'il n'a qu'une seule presse hollandaise en bois d'un modèle ancien, et reste dubitatif sur ce projet, mais se montre conciliant pour une autorisation tacite.
En 1854, l'administration, constatant qu'il n'exerce plus "depuis plusieurs années ", annule son brevet.

 

Voir la fiche


MAUBRAC

Nom : MAUBRAC
Prénom : Charles
Date : 10/01/1845

Ville : Marennes (Charente-inférieure)

Informations personnelles

Il est né à Marennes le 31 janvier 1820. Son père était relieur.

Informations professionnelles

Il a obtenu un brevet de libraire le 30 décembre 1843 et veut ouvrir un cabinet de lecture. Il est le premier lithographe à Marennes mais, lors de l'enquête de 1851, le rapport note qu'il a quitté Marennes en 1848  et celle de 1855 qu'il est installé à Montmorillon ; le brevet pour Marennes est annulé.

Voir la fiche


MAUCOTEL

Nom : MAUCOTEL
Prénom : Charles, Joseph
Date : 26/12/1853

Ville : Saint-Dié (Vosges)

Informations personnelles

Il est né à Mirecourt (Vosges) le 25 juillet 1822 ; son père était tourneur. Il  est ouvrier lithographe et il a déjà 15 ans de pratique.

Informations professionnelles

Il a d'abord demandé un brevet de libraire, reçu le 17 mai 1852, auquel vient s'ajouter l'année suivante son brevet de lithographe. Quand il demande un brevet d'imprimeur en lettres, il lui est refusé le 4 avril 1867 sous prétexte qu'il suffit d'une imprimerie à Saint-Dié, mais un an plus tard, le sous-préfet soutient que les dernières élections ont montré que l'imprimerie Trotot, si honorable soit-elle, ne pouvait suffire à l'impression des professions de foi et des bulletins, et il obtient son brevet le 24 juin 1868. En 1871, lui succède Camille Dufays.

Voir la fiche


MAUGARS

Nom : MAUGARS
Prénom : Louis, François, *Alphonse
Date : 24/12/1847

Adresses professionnelles

32, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie (1844)
30, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie (1851)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 3 août 1804 à Paris. Son père était épicier. Il est marié et père de 5 enfants. En 1852, sa position est jugée "très aisée".

Informations professionnelles

Il est breveté libraire 29 juillet 1842 à Paris en échange d'un titre pour Versailles reçu le 22 février 1838. À Paris comme à Versailles, il est  papetier et libraire spécialisé dans les images religieuses, le papier à vignettes, les ouvrages de sainteté et d'éducation ; il a la clientèle  des pensions. Il devient rapidement un éditeur d'ouvrages de fiction et d'éducation pour la jeunesse destinés aux établissements d'enseignement religieux. Il demande un brevet de lithographe car il souffre, dit-il, d'être copié pour les images qu'il fait imprimer par d'autres imprimeurs indélicats. S'il obtient son brevet de lithographe en 1847, en revanche, sa demande d'un brevet pour la taille-douce est ajournée le 24 juillet 1852  sur avis de l'inspecteur Gaillard qui la juge prématurée et injustifiée, puisqu'il ne possède aucune presse de ce type.
En 1852, l'administration constate qu'il n'imprime que ce qu'il vend lui-même.
Sa production, comme éditeur, le place parmi les éditeurs les plus importants travaillant pour l'enseignement catholique. Elle peut se répartir en trois groupes. Le premier est composé  de fictions moralisatrices : petits contes moraux ou poésies, dus souvent à des plumes féminines comme celles de Clara Filleul de Pétigny (L'enfant charitable ; Marguerite ou la bonne petite fille, 1844 ;  Les douze épreuves de l'enfant peureux, 1847 ; Fables offertes à l'enfance, 1848), Sophie Ulliac-Trémadeure (Le petit bossu, et la famille du sabotier, 1851), Louise Priou (Joyaux du printemps, 1868 ; Épis et bluets, 1867 ;  Les muguets, petites scènes et dialogues pour pensionnats de demoiselles, 1878), ou Céline Fallet ; réécritures de textes classiques comme les contes de Perrault ou Gargantua ; petites pièces de théâtre morales pouvant être jouées par des enfants ( Les Prétentions d'un paresseux, 1852 ; Louise et Marie, ou Ange et démon, comédie en 1 acte, 1864 ;  Les Pensionnaires d'Écouen, petit drame historique, 1864...). Une autre partie de sa production est plus nettement didactique, tournée vers l'apprentissage de la lecture (Alphabet illustré des enfants sages, 1850 ;  Méthode pour apprendre à  lire en peu de temps, 1851 ; Méthode simplifiée de lecture, 1863), du calcul ( Traité du métrage, à l'usage des écoles élémentaires ,1200 Problèmes sur l'addition, la soustraction,1870 ...), de l'orthographe ( Vocabulaire des noms composés de la langue françaiseNouveau cours complet de dictées graduées...), et, dans une moindre mesure l'histoire (Histoire de France racontée au jeune âge,1867 ; 400 questions sur l'histoire de France mises à la portée du jeune âge,1875...) ou les sciences naturelles (Le Jardin des plantes). Dans l'un et l'autre genre, Maugars signe lui-même quelques ouvrages, avec une préférence pour les histoires amusantes ou le calcul. Un troisième groupe de la production Maugars est formé d'ouvrages pour l'enseignement du catéchisme et la pratique religieuse (Abrégé de l'histoire sainte, suivi des preuves de la religion par demandes et par réponses, 1853 ; Epîtres et évangiles des dimanches et fêtes,1851...). Il tente aussi de lancer un journal destiné aux instituteurs, Le Mémorial de l'enseignement, qui ne connaît que 12  numéros en 1848-1849.
Toute cette production éditoriale est imprimée par divers imprimeurs en lettres ; la lithographie semble n'avoir servi que pour des accessoires de papeterie et petites images.

 

Voir la fiche


MAUGER

Nom : MAUGER
Prénom : Henry
Date : 28/05/1878

Ville : Lannion (Côtes-du-nord)

Informations personnelles

Il est né à Morlaix (Finistère) le 5 août 1841.

Informations professionnelles

Son frère Édouard Jules Mauger lui cède son imprimerie typo-lithographique.

Voir la fiche


MAUGER

Nom : MAUGER
Prénom : Édouard, Jules
Date : 24/07/1868

Adresses professionnelles

Rue des Augustins

Ville : Lannion (Côtes-du-Nord)

Informations personnelles

Il est né à Morlaix (Finistère) le 30 août 1843. Son père était directeur de messageries. Il a été maréchal des logis au 1er régiment de hussards et il a reçu à Paris une formation de lithographe. Il a épousé la fille du libraire Le Goffic, installé à Lannion en 1838 et breveté imprimeur en lettres en 1848.

Informations professionnelles

En février 1873, il déclare son intention  de reprendre l'activité d'imprimeur en lettres de la veuve Le Goffic, sa belle-mère et de poursuivre l'impression du Lannionais

Voir la fiche


MAULDE

Nom : MAULDE
Prénom : Charles, Adolphe
Date : 13/06/1839

Adresses professionnelles

9, rue Bailleul (1836)
114, rue de Rivoli (1855)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 14 septembre 1796 à Besançon (Doubs). Il est marié et père de famille. Il est le directeur et l'un des propriétaires  des Affiches parisiennes. En 1843, membre de la Chambre syndicale patronale, il est choisi comme délégué et préside la commission mixte chargée de la révision du tarif.

Informations professionnelles

Il est également breveté libraire le 20 août 1828, ce qui lui permet de vendre les ouvrages dont il finance en partie l'édition (Une semaine de Charles X, 1825 ; la Galerie française en estampes) ; il n'utilisera que peu ce brevet qui sera annulé.  Ayant racheté une imprimerie typographique, il otient un brevet d'imprimeur en lettres le 7 septembre 1836. Il est alors associé à Renou.
Il imprime  400 000 actions de l'administration du Chemin de fer du Nord  pour lesquelles il obtient, le 11 septembre  1855, l'autorisation (prolongée jusqu'au 15 février 1856) d'installer 8 presses dans les locaux de la compagnie. Diverses affaires d'absence de  dépôt ou d'oubli du nom de l'imprimeur retiennent l'attention de l'administration en 1836, 1842, 1843, 1851... S'agissant de textes anodins, ces affaires n'ont pas de suite.
L'imprimerie Maulde et Renou est l'une des grandes imprimeries en lettres, avec une impressionnante production de textes courts (certains en polonais). La lithographie ne semble pas y jouer un grand rôle.

Voir la fiche


MAUPERIN

Nom : MAUPERIN
Prénom : Louis, Alfred
Date : 22/01/1855

Ville : Wassy (Haute-Marne)

Informations personnelles

Il est né à Châlons-sur-Marne (Marne) le 15 décembre 1829 ; son père était prote, puis s'est installé à son compte. Il commence par travailler dans l'imprimerie paternelle.

Informations professionnelles

A la mort de son père, il reprend ses trois brevets. Il s'en démet trois jours avant de mourir en faveur de Guillemin.

Voir la fiche


MAUPERIN

Nom : MAUPERIN
Prénom : Jean-Baptiste, Adolphe
Date : 27/08/1839

Ville : Wassy (Haute-Marne)

Informations personnelles

Il est né à Wassy le 2 janvier 1806 ; son père était gendarme. Il dit avoir 5 ans d'expérience dans l'imprimerie. Il meurt le 1er août 1854.

Informations professionnelles

Il a obtenu le 18 février 1833 les brevets de typographe et de libraire.
 

Voir la fiche


MAURAN, épouse DÉCHERT

Nom : MAURAN, épouse DÉCHERT
Prénom : Marie, Alix
Date : 30/05/1851

Ville : Nîmes (Gard)

Informations personnelles

Elle est née le 5 juin 1826 à Nîmes ; son père était relieur.
 

Informations professionnelles

À sa mort, son brevet est transféré à Mme Déchert, épouse Calvet, sa belle-soeur ?, dont le dossier n'a pas été retrouvé.

Voir la fiche


Pages