A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
GANDRIAU

Nom : GANDRIAU
Prénom : Louis, Auguste
Date : 26/12/1872

Adresses professionnelles

Rue de la Roche-sur-Yon

Ville : Luçon (Vendée)

Informations personnelles

Il est né le 3 septembre 1845 à Fontenay-le-Comte (Vendée).

Informations professionnelles

Il reprend la triple activité de libraire, lithographe et typographe de Cochard, dont la veuve, Clémence Cochard-Tremblay, fonde alors une imprimerie typographique à La Roche-sur-Yon.

Voir la fiche


GANGEL

Nom : GANGEL
Prénom : Charles, Nicolas, Auguste
Date : 19/04/1852

Ville : Metz (Moselle)

Informations personnelles

Il est né le 13 décembre 1798 à Lunéville (Meurthe) ; son père était marchand. Il est associé depuis douze ans avec Dembour qui se retire.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets de typographe et lithographe de son associé et poursuit leur production d'images. Un rapport de 1853 constate qu'il "occupe un grand nombre d'ouvriers et son commerce de lithographies est très important".
Condamné en décembre 1853 à payer une amende de 2 000 F, il la paie, ce qui suggère une réelle aisance financière, avant de faire un recours en grâce, rejeté car tardif. En août 1854, il demande la saisie pour contrefaçon d'ombres chinoises et d'images coloriées (scènes de processions, sujets militaires comme les mousquetaires sous Louis XIII, les cuirassiers sous Louis XV...) imprimées par Pellerin à Épinal.

Voir la fiche


GANGEL

Nom : GANGEL
Prénom : Louis, Auguste
Date : 23/11/1858

Ville : Metz (Moselle)

Informations personnelles

Il est né le 16 juin 1828 à Lunéville (Meurthe) ; son père, à cette époque, se dit négociant. Il meurt le 13 décembre 1860.

Informations professionnelles

Son père, qui était à la tête d'une grande imprimerie lithographique, se retire en sa faveur. En même temps que les deux brevets paternels, il obtient un brevet pour utiliser la presse d'impression en taille-douce que l'imprimerie possède depuis 20 ans et se met donc en règle avec la nouvelle règlementation.
Sa production est destinée à la jeunesse : jeux, livres illustrés, planches de sujets à découper, à monter (Constructions pour enfants, 1862)

Voir la fiche


GANTIER

Nom : GANTIER
Prénom : Louis
Date : 09/12/1823

Adresses professionnelles

23, rue Saint Rome

Ville : Toulouse (Haute-Garonne)

Informations personnelles

Il est professeur de dessin à l'École d'artillerie de Toulouse et il est responsable de la presse lithographique de l'établissement. Il fait des plans et des dessins de machines.

Informations professionnelles

Il semble qu'il ait vendu son matériel à l'un des frères Mercadier en 1833. Son brevet inexploité est annulé en 1860.

Voir la fiche


GANTIER

Nom : GANTIER
Date : 27/12/1871

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est le directeur du Crédit agricole de Bordeaux.

Informations professionnelles

Il fait un usage professionnel de sa presse.

Voir la fiche


GARBAN

Nom : GARBAN
Prénom : H.
Date : 31/05/1880

Adresses professionnelles

3, rue de Rémigny

Ville : Nevers (Nièvre)

Informations personnelles

Il est opticien et marchand de musique.

Informations professionnelles

Il pratique typographie et lithographie.

Voir la fiche


GARCIN

Nom : GARCIN
Prénom : Dominique
Date : 20/11/1835

Ville : Arles (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 17 février 1791 à Arles où son père était fourgonier. Il a servi dans la marine de 1811 à 1813, et a été réformé à la suite d'une blessure par balle à la cuisse. De 1815 à 1820, il a travaillé à l'octroi d'Arles, et, de 1820 à 1826, comme compositeur chez l'imprimeur parisien Moreau.

Informations professionnelles

En 1826, il sollicite un brevet d'imprimeur typographique  pour Arles qu'il obtient le 30 août 1828 ; quatre ans plus tard, il rachète le brevet et le matériel de son seul concurrent, la succession Mesnier, pour 2 689 F. Il emploie deux ouvriers et imprime la feuille hebdomadaire locale, tirée à  250 exemplaires. Il obtient un brevet de lithographe le 20 novembre 1835, mais prétend en 1839, quand il proteste contre l'installation d'un concurrent, n'en faire que très peu d'usage, la localité étant trop agricole. Il estime à cette époque son capital à 20 000 F dont le tiers est encore dû. En 1841, il s'insurge contre l'attribution à Jonas Cerf d'un brevet que lui cède un descendant Mesnier alors qu'il croyait,dit-il, l'avoir racheté en 1832 en même temps que le matériel ; l'administration ne le suit pas et accorde à Cerf le brevet. Le 2 décembre 1846, Garcin, qui a des problèmes financiers, cède son brevet d'imprimeur en lettres et son matériel à Dumas, mais prétend avoir gardé son brevet de lithographe ; il s'insurge donc en 1848 contre l'activité de lithographe de son successeur. Il multiplie les demandes pour être réintégré dans son brevet ou en obtenir un nouveau, alors qu'il possède toujours un matériel et un local pour exercer (il est pendant ce temps employé au Palais de justice, au service de l'état-civil). Il obtient enfin ce nouveau brevet le 14  août 1849, puis il essaie de récupérer celui d'imprimeur en lettres en soutenant que Dumas ne l'a pas payé. Il n'y réussit pas et, d'après des témoins, cesse d'exploiter son imprimerie lithographique en février 1854.  Il expliquera plus tard qu'en 1854 était mort du choléra celui de sa famille qui l'aidait et que pendant deux ans, il avait concédé à un autre  l'exploitation de son brevet sous son nom. En 1859, alors qu'il est employé aux Chemins de fer à Marseille, il demande le transfert de son brevet de lithographe pour Marseille ainsi que la création d'un brevet d'imprimeur en lettres pour cette ville. La demande est rejetée et son brevet pour Arles annulé pour cause d'inexploitation. En décembre 1859, il fait une nouvelle demande pour Arles ou Marseille, d'un brevet de typographe ou de lithographe. Elle est rejetée le 16 janvier 1860.

Voir la fiche


GARCIN

Nom : GARCIN
Prénom : Pierre, Dominique
Date : 30/03/1853

Ville : Draguignan (Var)

Informations personnelles

Il est né le 13 avril 1814 à Draguignan ; son père se dit propriétaire.

Informations professionnelles

Il a dirigé une imprimerie de Draguignan pour le compte de l'associé d'un breveté ; ce dernier est mort, son fils et héritier a quitté la ville. Garcin doit donc demander un brevet par création pour reprendre l'imprimerie typographique ; il l'obtient le 15 novembre 1836. En 1843, il est condamné pour défaut de dépôt à une amende de 10 000 F mais le Préfet plaide en faveur d'une grâce car Garcin ne possède absolument rien et son imprimerie est d'un très faible rapport. L'amende est ramenée à 500 F en septembre 1843.

Voir la fiche


GARDON

Nom : GARDON
Prénom : Jean, François, André
Date : 03/06/1857

Ville : Lyon (Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 26 août 1818 à Lyon  ; son père était fabricant de parapluies. Il est marié, père de famille et, depuis 14 ans, travaille chez Pintard dont il est devenu le contremaître.

Informations professionnelles

Après avoir repris le brevet et l'imprimerie de son patron, il doit les lui rétrocéder car il ne parvient pas à rembourser ce qu'il lui doit.

Voir la fiche


GARDON

Nom : GARDON
Prénom : François
Date : 11/10/1834

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 25 janvier 1800 à Saint-Pardoux (Puy-de-Dôme). Son père était cordonnier. Il est marié et père de famille. Il a fait quelques études, incomplètes, à Clermont-Ferrand. Malgré cela, il a été pendant 18 mois secrétaire du recteur de l'académie de Clermont, puis il est entré chez Thibaud-Landriot pour tenir les livres et faire la correspondance jusqu'en 1826. Venu à Paris, il est écrivain lithographe chez Cornillon, Saunier, Houbloup, enfin chez Durier où, au bout de deux ans, il prend la direction comme commis intéressé. Après 3 ans, quand il allait devenir possesseur de l'établissement, l'association est rompue car chacun des associés interprète différemment les conditions du contrat : Durier l'accuse de lui devoir 3 600 F. Sorti de chez Durier le 11 juin 1834, il prend le 16 juillet la direction du nouvel atelier de Brisset "qui y a monté trois presses d'un nouveau modèle dans le but de les faire connaître". Lors de sa demande de brevet, il dispose d'environ 15 000 F. Il est sergent de la Garde nationale.

 

Informations professionnelles

Il aurait trouvé un moyen de colorer l'encre autographique sans utiliser  le noir de fumée qui lui donne une teinte jaunâtre ; il a aussi participé pour quelques articles au Manuel de Brégeaut. Il a été désigné dans l'affaire Dauty par le tribunal pour mettre en ordre et présenter un rapport sur les gravures obscènes saisies, qui sera jugé très satisfaisant.
Il est poursuivi pour absence de nom sur une liste de mauvais payeurs qui fait l'objet de poursuites en diffamation ; il prétend l'avoir confondu avec un bilboquet car elle n'a pas de titre. Il est néanmoins condamné le 30 mai 1840  à 5 000 F d'amende, réduite en août à 100 F.

 

Voir la fiche


GARET

Nom : GARET
Prénom : Pierre
Date : 30/08/1838

Ville : Avallon (Yonne)

Informations personnelles

Il est né le 28 janvier 1793.

Informations professionnelles

Il reprend les brevets d'imprimeur en lettres et de lithographe de Comynet.,  mais non celui de libraire.

Voir la fiche


GARIEL

Nom : GARIEL
Prénom : Jean, Antoine
Date : 05/05/1836

Adresses professionnelles

Place du Marché

Ville : Draguignan (Var)

Informations personnelles

Il est né le 20 février 1814 à Comps (Var).

Informations professionnelles

Il a demandé à ouvrir un cabinet de lecture et a obtenu un brevet de libraire le 1er  juin 1837. Il sera annulé le 25 mai 1860 car Gariel ne l'exploite plus. En 1867, l'admiistration note que son brevet de lithographe n'est plus exploité, lui aussi.

Voir la fiche


GARIN

Nom : GARIN
Prénom : Joséphine
Date : 28/10/1879

Adresses professionnelles

Rue de Lyon

Ville : Givors (Rhône)

Informations professionnelles

Elle remplace son frère Auguste Garin à la tête d'un atelier de typographie et lithographie, repris en 1874 à Savigné.

Voir la fiche


GARJAME

Nom : GARJAME
Prénom : Philippe, Antoine, Amédé
Date : 24/04/1868

Ville : Paris

Informations personnelles

<p>N&eacute; le 18 juillet 1826 &agrave; Salon (Bouches du Rh&ocirc;ne).</p>

Informations professionnelles

<p>Il a &eacute;t&eacute; marchand de porcelaines &agrave; Marseille. Il a &eacute;t&eacute; brevet&eacute; lithographe &agrave; Limoges. Il est &eacute;galement brevet&eacute; libraire en 1869.</p>

Voir la fiche


GARJANNE

Nom : GARJANNE
Prénom : Philippe, Antoine, Amédée
Date : 28/05/1855

Ville : Limoges (Haute-Vienne)

Informations personnelles

Il est né le 18 juillet 1826 à Salon (Bouches-du-Rhône). Son père était  fourrier-trompette de la mairie de Salon. Il est marié et père de famille. Il a vendu de la vaisselle à Marseille, mais a fait de mauvaises affaires. Il a eu 4 ans de formation comme ouvrier lithographe, puis a travaillé 11 mois chez Flamend à Avranches.

Informations professionnelles

Il a d'abord été breveté pour Arles le 18 août 1848 par création. Il demande à remplacer Delareuelle à Limoges en échange de son brevet pour Arles, faisant valoir à l'administration que cela remplacerait deux brevets par un seul...
Il cède son brevet au libraire Georges Chapoulaud.

Voir la fiche


GARJANNE

Nom : GARJANNE
Prénom : Philippe, Antoine, Amédée
Date : 24/04/1868

Adresses professionnelles

1-3, rue des Innocents (1867)
54, boulevard du Temple (février 1870)
41 bis, boulevard Voltaire (1872)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 18 juillet 1826 à Salon (Bouches-du-Rhône).

 

Informations professionnelles

Il a été breveté pour Arles en 1848, puis Limoges (1855), ville qu'il a quittée "pour raisons de santé". Il demande un nouveau brevet de lithographe par création à Paris, pour faire des travaux de ville avec deux presses. En 1869, il demande un brevet de libraire, se proposant de faire tenir par sa femme l'établissement où elle vendrait des livres classiques et religieux, des journaux politiques et littéraires, et des livraisons à 10 centimes. Il reçoit ce brevet le 18 novembre 1869.

Voir la fiche


GARNIER

Nom : GARNIER
Prénom : Henry, *Élisée
Date : 11/05/1866

Adresses professionnelles

9, rue des Grands-Augustins

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né à  Vendeuvre-sur-Barse (Aube) le 12 août 1835. Son père était ferblantier. Il est marié et père de famille.

Informations professionnelles

Il était employé comptable à Bar-sur-Aube dans les bureaux du chemin de fer de l'Est aux appointements de 1 200 F. Il est à Paris depuis 6 ans marchand papetier et fabricant de registres. C'est pour cette dernière activité qu'il demande à reprendre le brevet de lithographe de Fourmage dont le matériel a été vendu aux enchères. Dès juin 1866 (alors que, faute d'un local, il n'a pas encore installé sa presse lithographique), il demande l'autorisation de posséder une presse à pédales pour les en-têtes de lettres. Pour convaincre qu'il ne pourra pas faire d'autres impressions, il joint une image du modèle de presse envisagé. Il obtient l'autorisation en juillet.

 

Voir la fiche


GARNIER

Nom : GARNIER
Prénom : Pierre, Alexandre
Date : 13/04/1835

Ville : Rochefort (Charente-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 21 mai 1808 à Vendeuvre (Vienne). Son père était marchand mercier. Il est professeur au collège communal de Rochefort.

Voir la fiche


GARNY

Nom : GARNY
Prénom : Jean, Henri
Date : 20/08/1870

Adresses professionnelles

3, rue Claude Vellefaux
3, rue des Écluses Saint-Martin (octobre1863)
19, rue du Buisson  Saint-Louis (juillet 1874)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 10 juin 1830 aux Houches (Haute-Savoie). Il est marié depuis 1860 et père de famille. Il a fait son apprentissage comme ouvrier lithographe chez Ducrot.

Informations professionnelles

Il veut fabriquer des impressions sur tôle et sur verre pour enseignes portatives et écriteaux, comme Ducrot. En 1863, il obtient l'autorisation, qui sera régulièrement renouvelée, de posséder une presse lithographique.  Comme il veut ajouter l'impression de circulaires et de travaux de ville à ses activités, il demande un brevet.

Voir la fiche


GAROUSSE

Nom : GAROUSSE
Prénom : Jean, Pierre, Charles
Date : 01/06/1837

Adresses professionnelles

30, passage du Saumon (1837)
33, place Maubert (août 1838)
77, rue Saint-Victor (février 1839)
5, rue Aubry-le-Boucher (juillet 1840)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 2 décembre 1795 à Elbeuf (Seine-inférieure) ; son père était menuisier. Il a été pendant  dix ans employé au cadastre et, en 1837, il est depuis peu à Paris, arrivant de la Sarthe.

Informations professionnelles

Il a achetér en janvier 1837 un cabinet de lecture, livres et journaux, siutué  passage du Saumon. Il demande  donc un brevet de libraire qu'il obtient le 1er mars 1837. Il veut aussi un brevet de lithographe pour faire des plans "et autres parties du dessin linéaire"  ainsi que des travaux  d'écriture pour le commerce.
Son brevet de libraire est annulé en 1860.

Voir la fiche


GARRAPIT

Nom : GARRAPIT
Prénom : Jacques
Date : 04/03/1843

Adresses professionnelles

5, place de la Bourse (1843)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 30 juillet 1810 à Pau (Basses-Pyrénées) ; son père était sellier, puis tint un magasin de nouveautés à Pau. Il est  musicien dans la Garde nationale.

Informations professionnelles

 Il avait été associé à F. Mourgue à qui un brevet avait  été refusé, mais cette association est rompue depuis longtemps quand il  fait sa demande, qui est soutenue par le député Pèdre La Caze. Il emploie 3 ouvriers.

Voir la fiche


GARREAU

Nom : GARREAU
Prénom : Louis
Date : 15/03/1850

Adresses professionnelles

115, passage du Caire (1850)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 2 avril 1818 à Chateaudun (Eure-et-Loir). Son père était tisserand. Il est marié et père de famille.Il avait travaillé comme compositeur chez Lebeau à Provins pendant un an, puis chez Desrues à Melun, pour quelques mois.
Après une longue maladie, il meurt le 24 mars 1859. 

Informations professionnelles

Il  avait les trois brevets pour Nogent-sur-Seine (Aube), mais il décide de les céder à son associé et beau-frère Raveau, en juillet 1849. Il vient à Paris où, à partir d'octobre, il prend la direction de l'imprimerie Darras avant de la lui racheter. Il imprime des textes lithographiés.

Voir la fiche


GARREAU

Nom : GARREAU
Prénom : Louis
Date : 05/04/1845

Ville : Nogent-sur-Seine (Aube)

Informations professionnelles

Il a repris les trois brevets de Lemaître et les exploite en association avec son beau-frère Raveau.  Il lui cède l'imprimerie en 1849 et, en 1850, obtient un brevet pour Paris.

Voir la fiche


GARREAU

Nom : GARREAU
Prénom : Louis, Armand
Date : 08/11/1850

Ville : Barbezieux (Charente)

Informations personnelles

Il est né le 13 septembre 1817 à Cognac (Charente). Son père était avocat.

Informations professionnelles

Il obtient le brevet d'imprimeur en lettres, succédant à l'imprimeur Sermet, le 6 avril 1850, et celui de libraire en même temps que celui de lithographe. Pour son brevet de lithographe, il se plaint que Sermet n'utilise pas le sien - la preuve en est qu'il a cédé son matériel à son fils qui exerce à Rochefort- mais qu'il en a fait un objet de spéculation et en réclame un prix exorbitant. Garreau demande donc son brevet par création.

Voir la fiche


GARRIGUE, veuve GUIRAUD

Nom : GARRIGUE, veuve GUIRAUD
Prénom : Madeleine
Date : 04/12/1865

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Elle est née le 24 août 1822 à Orange (Vaucluse). Son père était cordier. Elle est tailleuse quand elle épouse le 21 avril 1847  l'imprimeur Guiraud qui a reconnu sa fille ; ils auront ensuite deux autres enfants.

Informations professionnelles

Elle reprend l'imprimerie et le brevet de son mari, après sa mort  le 18 septembre 1865.

Voir la fiche


GARROUSTE

Nom : GARROUSTE
Prénom : Stanislas
Date : 21/12/1876

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations professionnelles

Il est écrivain public et veut utiliser une presse pour tirer des épreuves de ses travaux.

Voir la fiche


GARSON

Nom : GARSON
Prénom : *Frédéric, Jean
Date : 23/09/1867

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 5 mai 1831 à Paris ; son père, Victor-René  Garson, était lithographe. Il est marié et père de famille. Depuis l'âge de 15 ans, il travaille chez son père comme ouvrier, contremaître et, finalement, gérant.
Il meurt le 14 juillet 1868.

Informations professionnelles

Comme il a rempacé son père qui ne travaille plus dans l'imprimerie, il est mis en demeure, le 5 août 1867, de se mettre en règle en demandant un brevet personnel.

Voir la fiche


GARSON

Nom : GARSON
Prénom : Victor, René
Date : 30/06/1834

Adresses professionnelles

33, Faubourg du Temple (1857)
 

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né à Ploërmel (Morbihan) le 7 décembre 1796 ; son père était tailleur. Il a épousé une couturière et il est père de famille. Il habite Paris depuis 1830.

Informations professionnelles

Artiste peintre, il se dit l'inventeur d'un procédé pour imprimer en couleurs sur la pierre lithographique, "à l'instar de la gravure en couleurs à plusieurs planches". Après des essais dispendieux, il souhaite exploiter son invention et en tirer quelque revenu.
Le 25 juillet 1851, il avise l'administration qu'il reprend l'exploitation de son brevet, signe qu'il était menacé d'une suppression de brevet pour cause d'inexploitation. Son fils travaille avec lui et bientôt à sa place.

Voir la fiche


GARSON

Nom : GARSON
Prénom : Victor, Urbain
Date : 19/09/1868

Adresses professionnelles

146, rue Oberkampf (août 1868)
Rue Brainville, La Varenne Saint-Hilaire (mai 1872)
104, rue des Rigoles, Paris-Belleville (août 1873)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 15 mai 1835 à Paris. Il est marié.

Informations professionnelles

Comme son frère Frédéric,il travaille dans l'imprimerie paternelle. À la mort de leur père, le brevet est transféré à l'aîné et les deux frères restent associés. Il décide de demander un brevet pour son propre compte pour un établissement à Ménilmontant  "où il a déjà une certaine clientèle pour laquelle il exécutait des travaux dans l'atelier de son frère". Sa spécialité consiste dans les effets de commerce.

Voir la fiche


GASQUET

Nom : GASQUET
Prénom : Joseph, Jean, Auguste
Date : 22/04/1833

Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Informations personnelles

Il est né le 22 avril 1807 à Pertuis (Vaucluse) où son père était propriétaire. Il a travaillé chez Arnaud comme ouvrier lithographe.

Informations professionnelles

Il obtient son brevet malgré les réserves du Préfet concernant la nécessité de créer unnouveau brevet. En 1859, il n'exerce plus et son brevet est annulé.
 

Voir la fiche


GASTÉ

Nom : GASTÉ
Prénom : Louis
Date : 07/10/1852

Adresses professionnelles

12, rue du Faubourg Poissonnière
162, rue du Faubourg Saint-Denis (juillet 1858)

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 28 mars 1826 au Mesnil-Tôve (Manche) ; son père était fabricant de papier. Il est marié et père de famille. Il a été associé  au marchand papetier Lefèvre, installé au 6, rue du  Faubourg Poissonnière.

Informations professionnelles

Il rachète l'imprimerie de Gardon et annonce son intention de faire de la "lithographie de luxe et de la papeterie de choix". Il semble avoir signé les illustrations des partitions de la collection de La Jeunesse dansante ; il imprimera aussi des étiquettes : Suprême essence de boeuf Biardot (1880)...

Voir la fiche


GASTEL

Nom : GASTEL
Prénom : Jean, Marie
Date : 10/10/1849

Adresses professionnelles

Rue Pinterie

Ville : Fougères (Ille-et-Vilaine)

Informations personnelles

Il est né le 14 février 1812 à Fougères ; son père était huissier.

Informations professionnelles

Il avait d'abord obtenu ses brevets d'imprimeur en lettres et de libraire le 5 avril 1845.

Voir la fiche


GATEAU

Nom : GATEAU
Prénom : Jules, Alexandre
Date : 29/07/1868

Adresses professionnelles

17, rue de Tanger (1868)
 

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 29 juin 1819 à Pontoise (Seine-et-Oise) ; son père était cultivateur. Il a été ouvrier lithographe avant de s'installer marchand d'ustensiles d'imprimerie ; il s'est trouvé en faillite en 1861, mais il a obtenu un concordat l'année suivante et depuis lors, il a désintéressé ses créanciers. Il est propriétaire d ela maison de la rue de Tanger.
En 1850, il avait été condamné à six jours de prison pour entrave à la liberté des enchères.

 

 

 

Informations professionnelles

Dès son installation, il possède 4 presses et 1 machine à vapeur. Il est soupçonné de ne pas vouloir exploiter lui-même son brevet et de vouloir confier son imprimerie à un ouvrier habile mais de nationalité belge.

Voir la fiche


GATINEAU

Nom : GATINEAU
Prénom : Alphonse, Jean-Baptiste
Date : 05/10/1854

Ville : Orléans (Loiret)

Informations personnelles

Il est né le 16 août 1801 à Orléans ; son père était perruquier. Il a été représentant pour Firmin-Didot jusqu'en 1830, puis il a épousé en 1831 une libraire d'Orléans.

Informations professionnelles

Sa femme lui transfère son brevet de libraire le 3 mars 1834  (il le cèdera à son fils en septembre 1862) et il obtient un brevet d'imprimeur en lettres le 5 mai 1836, pour imprimer des livres religieux et des classiques pour les établissement d'enseignement religieux. Il cède ce brevet en décembre 1847 "pour des raisons de santé et de famille", mais le reprend le 16 octobre 1848. Il quitte Orléans en mars 1853 et cède son brevet d'imprimeur en lettres à Ambroise Eugène Chenu le 28 avril 1856 ; son brevet de lithographe est annulé en 1859 : le commissaire enquêteur constate -et sa femme le confirme- qu'il n'avait jamais acheté le matériel nécessaire, n'ayant repris de Perdrix que du petit matériel.

Voir la fiche


GAUBERT

Nom : GAUBERT
Prénom : René, Louis, André
Date : 15/02/1878

Adresses professionnelles

4, avenue Émilie

Ville : Montmorency (Seine-et-Oise)

Informations personnelles

Il est né le 21 novembre 1854 à Amboise (Indre-et-Loire). Il a d'abord été compositeur.

Informations professionnelles

Il pratique typographie, lithographie et taille-douce. Il remplace Pierre Jules Huard.

Voir la fiche


GAUD

Nom : GAUD
Prénom : Joseph
Date : 25/01/1876

Adresses professionnelles

18, rue Mercière

Ville : Lyon (Rhône)

Informations professionnelles

Il est typographe et lithographe.

Voir la fiche


GAUDARD

Nom : GAUDARD
Prénom : Étienne
Date : 26/03/1818

Ville : Dole (Jura)

Informations personnelles

Il est né à Dole où il est relieur.

Informations professionnelles

Sa demande, précoce, est accueillie favorablement par le Préfet qui pense que "son installation ouvrirait une nouvelle branche d'industrie dans [son] département qui a besoin d'une impulsion bienfaisante  pour se procurer des moyens de prospérité."

Voir la fiche


GAUDEZ

Nom : GAUDEZ
Prénom : Pierre
Date : 28/02/1832

Ville : Tournus (Saône-et-Loire)

Informations personnelles

Il est né à Tournus le 28 février 1780. Son père était entrepreneur. Il est peintre et architecte. Il est lieutenant de la Garde nationale. Il meurt le 8 décembre 1859 à Tournus.

Informations professionnelles

Il n'a jamais exploité son brevet.

Voir la fiche


GAUDIN

Nom : GAUDIN
Prénom : Louis, Marie
Date : 20/04/1849

Ville : Nantes (Loire-inférieure)

Informations personnelles

Il est né le 2 février 1815 à Nantes. Son père était charpentier de marine. Il est  entré chez Charpentier, en avril 1829, comme apprenti, puis comme écrivain lithographe. Il est licencié en 1848 car les affaires sont mauvaises.

Voir la fiche


GAUDON

Nom : GAUDON
Prénom : Gilbert, Auguste
Date : 24/07/1877

Ville : Gannat (Allier)

Informations professionnelles

Il prend la succession de son père.

Voir la fiche


GAUDON

Nom : GAUDON
Prénom : Antoine
Date : 22/07/1864

Ville : Gannat (Allier)

Informations personnelles

Il est né le 4 juin 1821 à Saint-Germain-de-Salles ; ses parents étaient laboureurs et lui-même se dit propriétaire.

Informations professionnelles

Il est le premier lithographe à Gannat où il est, dit-il, accablé de travail. Il obtient le 6 mars 1869 un brevet d'imprimeur en lettres. À sa mort en 1877, son fils prend sa succession.

Voir la fiche


GAUGAIN

Nom : GAUGAIN
Prénom : Armand, Pierre, *Henri
Date : 26/06/1827

Adresses professionnelles

2, rue Vivienne
34, rue de Vaugirard

Ville : Paris

Informations personnelles

Il est né le 15 juin 1802 à Rouen (Seine-inférieure) ; son père était négociant, puis rentier (il possèderait 20 000 livres de rente). Le fils a fait de bonnes études et a été envoyé à Paris pour faire son droit. Il préferait la lithographie.Il a travaillé plusieurs années chez Bove / Noël et cie comme chef  d'atelier.

Informations professionnelles

En 1826, fournissant l'essentiel des capitaux, il s'associe avec Noël et Lambert pour reprendre le brevet de Charles Constans, mais celui-ci reprend en juillet la démission qu'il avait donnée le 26 juin en leur faveur. C'est le brevet de Bove qu'il reprend, sans Noël qui est mort, sous la raison sociale H. Gaugain et cie. Il imprime de belles séries comme celle consacrée à la Malmaison, due à Monthélier et Tirpenne, les Promenades à Chantilly de Charles Guérard, Les paysages du Doubs d'Édouard Hostein, Les Grisettes d'Henry Monnier (1829) puis sa Galerie théâtrale, Les Chroniques de France qui réunissent Dévéria, Roqueplan et Delacroix, des illustrations de Roqueplan pour les romans de W. Scott...
En 1829, iIl ouvre un magasin d'estampes rue Vivienne et s'associe avec E. Ardit, mais aussi avec Engelmann, Graf et Coindet pour le marché britannique. Progressivement ilabandonne l'imprimerie pour le commerce des estampes.
La direction de la Librairie lui a retourné une estampe intitulée "Elle attend", en lui demandant de modifier le titre. Comme elle a déjà été tirée à 300 exemplaires avec son titre, Gaugain argumente : "Le titre  nous a paru tirer d'autant moins à conséquence que  la femme est entièrement vêtue et  dans une position tout à fait décente. La jeune fille qui ne sait rien, n'y entendra pas malice, la demoiselle instruite n'y verra qu'un joli dessin", et rappelle qu'il a toujours été  respectueux des règlements.

Voir la fiche


GAULON

Nom : GAULON
Prénom : Cyprien
Date : 18/03/1818

Adresses professionnelles

Terrain de l'église Saint-Éloi (1817)
30, rue Saint-Rémi (1820)
1, rue Sainte-Catherine

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Il est né en 1777 à Fort-Dauphin en Haïti et mort le 1er mai 1858. Orphelin de bonne heure, il est confié à des armateurs de Bordeaux avant d'aller faire ses études à l'Ecole royale de Sorèze jusqu'en 1791. Il s'engage ensuite dans les armées républicaines qu'il quitte en 1796.Il semble avoir fait divers métiers et essayé de retourner aux Antilles avant d'ouvrir en 1815 une petite école à Bordeaux et enseigner l'écriture.
Il meurt le 15 janvier 1858.

Informations professionnelles

Si Eugène Cabillet se dit "l'introducteur de la lytographie" à Bordeaux, ce que semble attester une lithographie de Galard remarquée par ses contemporains en 1817, Gaulon, pour soutenir sa demande de brevet, affirme : "Plusieurs expériences que j'ai faites d'après les mémoires publiés par l'Institut ont eu un succès assez complet pour satisfaire le public."  Cela donne à penser qu'au même moment il faisait lui aussi des essais de ce procédé, mais, à la différence de Cabillet, il a demandé un brevet et commencé une riche carrière de lithographe à Bordeaux : en 1829, il a 12 presses. À côté de travaux de ville qui utilisent ses talents d'écrivain lithographe, il  a une production variée d'estampes : cartes géographiques, portraits d'ecclésiastiques, d'artistes ou de personnages historiques, paysages, plans, vues pittoresques de Bordeaux... Il reste célèbre pour les 4 planches tauromachiques connues sous le nom de Taureaux de Bordeaux dont Goya, lors de son séjour dans cette ville, lui confia l'impression en 1825 ; cette collaboration fut aussi l'occasion pour l'artiste espagnol de faire, outre trois autres lithographies, le portrait de l'imprimeur. Il a aussi imprimé des oeuvres de Gustave de Galard, peut-être rencontré déjà à Sorèze (25 lithographies dans des genres divers entre 1818 et 1826, et, en 1823, l'Album bordelais et ses 32 lithographies, vendu en 8 livraisons), mais aussi  Pallières, Lacour fils, Alaux et Devéria.

Voir la fiche


GAULON, veuve WETTERWALD

Nom : GAULON, veuve WETTERWALD
Prénom : Marie, Lydia
Date : 01/07/1877

Adresses professionnelles

8, rue Raze
Quai Louis XVIII (1892)

Ville : Bordeaux (Gironde)

Informations personnelles

Elle est née à Bordeaux le 13 décembre 1824. Son père était imprimeur. Elle a épousé l'imprimeur Michel Wetterwald.

Informations professionnelles

Elle prend  le 8 mai 1877 la succession de son mari qui vient de mourir. Ses fils Charles et Louis lui succèderont.

Voir la fiche


GAUSSOIN, veuve JOBARD

Nom : GAUSSOIN, veuve JOBARD
Prénom : Élisabeth, Françoise
Date : 05/10/1835

Ville : Dijon (Côte-d'or)

Informations personnelles

Elle est née le 3 août 1804 à Fontainebleau (Seine-et-Marne). Elle a épousé le lithographe Joseph Jobard dont elle a eu deux enfants, encore jeunes quand elle se retrouve veuve en 1835. Quand elle aura transmis l'imprimerie à son fils en 1853, il semble qu'elle ait quitté Dijon pour suivre son second mari devenu receveur des finances à Saverne en 1856.
Elle meurt en 1882.

Informations professionnelles

Elle obtient de reprendre le brevet de son mari à la condition, posée par le Préfet, qu'elle renonce à imprimer, comme l'avait fait son mari, des "publications coupables", c'est-à-dire d'inspiration républicaine. Outre l'impression lithographique, elle tient commerce de papiers, cartonnages, estampes et "objets de fantaisie".
Après son remariage en 1840, l'imprimerie "Veuve E. Jobard" devient l'imprimerie "Guasco-Jobard". Son fils Eugène travaille avec elle avant de lui succéder.

Voir la fiche


GAUTHERET

Nom : GAUTHERET
Prénom : Charles, Victor
Date : 26/07/1877

Adresses professionnelles

 

Ville : Dijon (Côte-d'or)

Informations personnelles

Il est né à Dijon le 27 juin 1842.

Informations professionnelles

Il veut utiliser une presse autographique pour copier seulement de la musique.

Voir la fiche


GAUTHEY

Nom : GAUTHEY
Prénom : Gilbert, Claude
Date : 01/06/1870

Ville : Pierre (Saône-et-Loire)

Informations personnelles

Il est né à Gergy (Saône-et-Loire) le 4 février 1844. Son père était propriétaire. Il est arpenteur forestier et géomètre.

Informations professionnelles

Il avait aussi fait une demande de brevet  d'imprimeur en lettres, mais le dossier n'a pas eu le temps d'être traité avant la chute de l'Empire. Il fait donc une déclaration le 8 mai 1871.

Voir la fiche


GAUTHIER

Nom : GAUTHIER
Prénom : Antoine, Claude, Marie
Date : 24/08/1840

Adresses professionnelles

Angle de la rue du Puits et de la rue d'Orléans

Ville : Lorient (Morbihan)

Informations personnelles

Il est né le 8 mars 1796 à Paris et il y a travaillé pendant 30 ans "dans les meilleurs établissements". Il a choisi de venir à Lorient car il y a de la famille.

Informations professionnelles

Il souhaite établir une presse zincographique car il a fait des recherches sur ce procédé, et joint une reproduction d'une page de texte pour convaincre de l'intérêt de ce type d'impression. Il pense aussi imprimer en taille-douce car il veut faire des travaux de ville courants ainsi que des reproductions de dessins pour les artistes. Toutefois, à cette époque, seule l'utilisation de la presse zincographique nécessite un brevet de lithographe. Il quitte ensuite Lorient pour travailler comme ouvrier lithographe à Nantes et son brevet est annulé en 1859.

Voir la fiche


GAUTHIER

Nom : GAUTHIER
Prénom : Antoine
Date : 11/10/1872

Adresses professionnelles

Place des Salins

Ville : Valréas (Vaucluse)

Informations personnelles

 

Informations professionnelles

Il était typographe à Trévoux et il a acheté l'imprimerie de son frère Jacques qu'il remplace comme typographe et lithographe. En janvier 1873, il s'associe avec sa belle-mère qui reprend l'imprimerie à son décès.

Voir la fiche


GAUTHIER

Nom : GAUTHIER
Prénom : Jean, Antoine, Frédéric
Date : 03/07/1829

Ville : Lons-le-Saunier (Jura)

Informations personnelles

Il est né à Lons-le Saunier le 10 novembre 1797. Il a commencé à travailler pendant sept ans avec son père, lui-même imprimeur.
Il meurt en 1862.

Informations professionnelles

Succédant à son père, il obtient le 20 juin 1826 les brevets d'imprimeur en lettres et de libraire, et reprend  l'imprimerie concurrente de Delavau qu'il fusionne avec sa propre entreprise.  À la suite de son père, il est l'imprimeur de la Préfecture et imprime l'Annuaire du département du Jura. Il a une importante production typographique de pétitions, discours, rapports etc., mais aussi d'ouvrages d'agriculture, médecine, histoire locale, religion... La lithographie est peu mise à contibution dans ces ouvrages. En revanche, elle est utilisée pour les travaux de ville.
Par deux fois, il est condamné : pour défaut d'adresse, en 1827, pour une Pétition à MM. les membres de la Chambre des députés  ; en décembre 1850, pour absence de déclaration d'une Sanctification du dimanche due " à des personnes honorables de Lons".  Il obtient pour cette dernière affaire, en juin 1851, une remise complète de l'amende de 500 F.

Voir la fiche


Pages