École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1804 » 1804, 9 octobre. Musée Napoléon. Direction. [Rejet de la demande de tableaux.]

1804, 9 octobre. Musée Napoléon. Direction. [Rejet de la demande de tableaux.]

. Paris

Impossibilité de restituer les tableaux réclamés par les marguilliers de la succursale de Saint-Germain-des-Prés.

Vivant Denon, membre de l’Institut national, de la Légion d’honneur, directeur général du Musée Napoléon, de la Monnaie, des médailles etc. au Ministre de l’Intérieur.

  • Arch. nat., F 21-586 no 6

Excellence,

Par votre lettre du 9 de ce mois contenant un état des tableaux réclamés par les marguilliers de la succursale Saint-Germain-des-Prés, vous m’invitez à rendre à cette église ceux qui pourraient encore se trouver disponibles. J’ai l’honneur d’informer votre Excellence que votre prédécesseur me transmit le 2 ventôse an 12, en me consultant sur son objet, une réclamation toute semblable des mêmes marguilliers. Je répondis alors que la plupart des tableaux de cette église avaient été vendus, que quatre esquisses seulement étaient au musée de Versailles où elles devaient rester comme monuments historiques de l’art en France au siècle dernier, et qu’on ne pouvait acquiescer à la demande des marguilliers de Saint-Germain-des-Prés, attendu que les tableaux de cette abbaye comme propriété monacale rentraient dans la classe de celles acquises au Gouvernement.

Tels sont encore aujourd’hui les motifs à opposer aux réclamants. Je prie votre Excellence de les faire valoir et d’inviter les ministres et administrateurs du culte à utiliser les talents de nos artistes modernes dans la décoration de nos temples.

Salut et respect.

Denon