École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1822 » 1822, 1er mars. Direction des Travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie et charpente.]

1822, 1er mars. Direction des Travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie et charpente.]

État de situation à l’époque du 28 février 1822 des travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés.

  • Arch. nat., F 13-916 nos 62 à 65

Le montant des dépenses comprises dans les précédents états de situation s’élève, savoir :
1° Celles faites depuis l’origine des travaux jusqu’au 31 décembre du dernier exercice écoulé à, 190 524,44 F
2° et celles des mois écoulés de l’exercice courant, à 10 500,00 F

SITUATION DES TRAVAUX

MAÇONNERIE

La 21e assise en pierre de roche de Châtillon en sous-œuvre au pilier M.

Reprises en moellon pour retenir la butée des assises.

Bouchements des ouvertures faites pour le service en pierre de Saint-Leu.

Recoupement, taille et ragrément à la ripe passé au grès de 5 voûtes sphéroïdes.

Massif en vieux moellon pour le dallage de l’église.

CHARPENTE

Etayement du pilier M près la sacristie, cintre des arcs voisins pour soutenir le clocher méridional.

Plancher et comble du local près le buffet d’orgue.

DÉTAIL DES OUVRAGES

Indiquant ceux effectués depuis le 1er février 1822, date du précédent état de situation, jusqu’au 28 du même mois.

1° Par le sieur Bercioux, entrepreneur de maçonnerie
106,05 m cubes de maçonnerie en moellon vieux et mortier de chaux et sable pour massif, à 7,50 F le mètre 795,38 F
0,90 m cubes de maçonnerie idem et plâtre pour mur en élévation en reprise, à 8,50 F le mètre 7,65 F
0,19 m cubes maçonnerie en moellon neuf de 0,01 et plâtre pour massif, à 19,40 F le mètre 3,69 F
748,00 m superficiels de recoupement, taille et ragrément passé à la ripe et au grès avec échafauds considérables à 1,30 F le mètre 972,40 F
459,70 m superficiels de recoupement et taille idem sur moulures, à 1,80 F le mètre 827,46 F
4,12 m cubes roche de Châtillon en reprise sous-œuvre dans les étais, à 120 F le mètre 494,40 F
0,61 m cubes de roche idem en œuvre pour marche, à 100 F le mètre 61,00 F
0,04 m D’évidement de roche idem avec perte et déchet à 132 F le mètre 5,38 F
27,63 m superficiels de taille de roche, à 7 F le mètre 193,41 F
123,06 m superficiels de recoupement de 0,01 taille et ragrément idem en pierre de roche avec échafaud considérable, à 5 F le mètre 615,30 F
26,40 m superficiels de recoupement idem sur moulures, à 7,60 F le mètre 200,05 F
18,80 m Légers ouvrages en plâtre, à 3,60 F le mètre 67,68 F
Articles de travaux estimés en argent 551,00 F
628 Journées ¾ d’ouvriers divers, menues fournitures, telles que plâtre, avance et bénéfice et enlèvement de 86 voies de gravats 2 350,90 F
Total des travaux exécutés 7 145,70 F
Approvisionnement
8,26 m cubes de pierre de roche de Châtillon, à 55 F le mètre 454,30 F
Total général de la maçonnerie 7 600,00 F

2° Par le sieur Fleury, entrepreneur de charpente
4,125 st. Bois neuf ordinaire fourni taillé et mis en place, à 130 F le stère 536,25 F
3,000 st Bois neuf de sciage fourni idem, à 137,50 F le stère 412,50 F
14,000 st Bois neuf de qualité de 0,30 à 0,40 de grosseur fourni idem, à 160 F le stère 2 240,00 F
202 Journées 13/16 d’ouvrier, à 4 F l’une 811,25 F
Total de la charpente 4 000,00 F

TOTAL des travaux exécutés depuis le 1er février jusqu’au 28 dudit 1822 7 600,00 F 11 600,00 F
4 000,00 F
Et à reporter 10 500,00 F
TOTAL GÉNÉRAL 22 100,00 F

Le présent état a été dressé conjointement par l’Inspecteur et le Vérificateur soussignés, et le montant des ouvrages et approvisionnements faits au premier février 1822 jusqu’au 28 dudit mois arrêté par eux à la somme de onze mille six cents francs

À Paris, le 1er mars 1822,

De la Chaussée

Guénepin

Je soussigné, architecte de l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés, certifie l’exactitude du présent état de situation, comprenant d’une part, l’énoncé des changements opérés dans les travaux et dans l’état des approvisionnements, depuis le 1er février 1822 jusqu’au 28 dudit mois et d’autre part les détails, montant à la somme de vingt-deux mille cent francs des ouvrages et approvisionnements faits par la totalité des entrepreneurs, également depuis le 1er janvier 1822 jusqu’au 28 février suivant.

À Paris, le deux mars 1822,

Godde

Vu par l’Inspecteur général, membre du Conseil des Bâtiments civils, soussigné,

Mazois