École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1821 » 1821, 2 janvier. Direction des travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie et charpente.]

1821, 2 janvier. Direction des travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie et charpente.]

État de situation à l’époque du 31 décembre 1820 des travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés.

  • Arch. nat., F 13-914 nos 9 à 12

Le montant des dépenses comprises dans les précédents états de situation s’élève, savoir :
1° Celles faites depuis l’origine des travaux jusqu’au 31 décembre du dernier exercice écoulé à, /
2° et celles des mois écoulés de l’exercice courant, à 76 017,00 F
Total 76 017,00 F

SITUATION DES TRAVAUX

Maçonnerie :

La continuation des massifs en moellons pour recevoir les étais des piliers des bras de la croix.

La reprise en sous-œuvre d’un pilier dans la nef.

L’épannelage de six chapiteaux des nouveaux piliers pour les livrer aux sculpteurs-ornemanistes.

Charpente :

La pose de deux chevalements pour la reprise en sous-œuvre des susdits piliers.

Le changement de quelques pièces de charpente dans les cintres et contrefiches pour faciliter la pose des pierres.

La construction à neuf du comble en appentis couvrant les voûtes des bas-côtés à droite de la nef.

DÉTAIL DES OUVRAGES

Indiquant ceux effectués depuis le 30 novembre 1820, date du précédent état de situation, jusqu’au trente et un décembre de la même année.

1° Par le sieur Bercioux, entrepreneur de maçonnerie
6,81 m cubes de roche en reprise, à 150 F le mètre 1 021,50 F
9,36 m cubes de libage de roche en reprise sous-œuvre, à 125 F le mètre 1 170,00 F
10,03 m cubes de pierre pour pose sous-œuvre à 50 F le mètre 902,00 F
29,89 m superficiels de taille de parement de roche non ragréé à 6,70 F 174,00 F
12,69 m superficiels de taille réelle en roche à 8,70 F le mètre 110,40 F
2,12 m cubes de pierre de Saint-Leu en reprise sous-œuvre à 85 F le mètre 180,10 F
11,30 m superficiels de taille de parement de Saint-Leu non ragréé à 2 F le mètre 23,00 F
14,00 m superficiels de taille réelle de Saint-Leu à 3 F le mètre 42,00 F
46,20 m cubes de massifs en vieux moellons et plâtre à 9 F le mètre 416,00 F
7,97 m cubes de mur en vieux moellons en reprise à 11 F le mètre 88,00 F
23,97 m superficiels de parements en moellons essemillé et jointoyé à 2 F le mètre 47,00 F
104 Journées de tailleur de pierre, à 4 F 416,00 F
17 Journées 3/8 de maître compagnon, à 6 F 104,00 F
125 Journées de maçon et limousin, à 3,50 F 437,50 F
130 Journées de garçon à 2,25 F 292,50 F
96 Voies de gravats à 2,50 F 240,00 F
Articles en argent 82,00 F
À reporter 5 346,00 F

2° Par le sieur Fleury, entrepreneur de charpente (la plupart des bois qui composent cette fourniture ayant été employés à la toiture ne lui seront pas rendus et doivent lui être comptés intégralement)
8,649 m cubes de bois neuf ordinaire, à 110 F le stère 951,40 F
7,317 m cubes de bois neuf de sciage, à 117,50 F le stère 859,75 F
0,300 m cubes de bois neuf refait et refeuillé pour lucarnes, à 130 F le stère 39,00 F
1,056 m cubes de bois neuf de qualité à 190 F 137,28 F
1,282 m cubes de bois neuf de qualité et de sciage à 137,50 F le stère 176,38 F
13,290 m cubes de bois neuf de première qualité et de choix à 150 F 1 993,50 F
5,88 m superficiels de cloisons à clairevoie à 2,50 F le mètre 14,70 F
88 Journées de compagnon à 4 F 352,00 F
Les articles estimés en argent se montent à 34,99 F
À déduire pour bois repris en compte le 27 décembre
5,897 m cubes de bois neuf à 80 F le stère réduit 471,00 F
Reste et montant de la fourniture de charpente 4 088,00 F

TOTAL des travaux exécutés depuis le 1er jusqu’au 31 décembre 1820 5 346,00 F 9 434,00 F
4 088,00 F
Et à reporter 76 017,00 F
TOTAL GÉNÉRAL 85 451,00 F

Le présent état a été dressé conjointement par l’Inspecteur et le Vérificateur soussignés, et le montant des ouvrages et approvisionnements faits du 1er décembre jusqu’au 31 décembre 1820 arrêté par eux à la somme de neuf mille quatre cent trente-quatre francs

À Paris, le 2 janvier 1821,

Guénepin

Je soussigné, architecte de l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés, certifie l’exactitude du présent état de situation, comprenant d’une part, l’énoncé des changements opérés dans les travaux et dans l’état des approvisionnements, depuis le 1er décembre 1820 jusqu’au 31 dudit mois et d’autre part les détails, montant à la somme de quatre-vingt-cinq mille quatre cent cinquante et un francs des ouvrages et approvisionnements faits par la totalité des entrepreneurs, également depuis le 1er avril 1820 jusqu’au 31 décembre 1820.

À Paris, le 2 janvier 1821,

Godde

Vu par l’Inspecteur général, membre du Conseil des Bâtiments civils, soussigné,

Mazois