École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1822 » 1822, 1er février. Direction des Travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés.[Maçonnerie et marbrerie.]

1822, 1er février. Direction des Travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés.[Maçonnerie et marbrerie.]

État de situation à l’époque du 31 janvier 1822 des travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés.

  • Arch. nat., F 13-916 nos 54 à 57

Le montant des dépenses comprises dans les précédents états de situation s’élève, savoir :
Pour l’année 1820, à 88 304,44 F
Pour l’année 1821, à 102 220,00 F
Celles faites depuis l’origine des travaux jusqu’au 31 décembre du dernier exercice écoulé à, 190 524,44 F

SITUATION DES TRAVAUX

MAÇONNERIE

Continuation des assises et reprises en sous-œuvre du pilier M.

Taille d’évidement dudit pilier.

Recoupement taille et ragrément à la ripe passé au grès du pilier L.

La reprise en sous-œuvre de la colonne à gauche, dans l’arc doubleau vers le chœur, ravalement etc.

Crépis, enduits au droit de la calotte en meulière de la chapelle des fonts baptismaux.

Reprise en sous-œuvre de la colonne à gauche desdits fonts communiquant à la nef.

Taille et ragrément à la ripe aux moulures de la lanterne de la chapelle Sainte-Marguerite.

Approvisionnement en pierre de roche.

CARRELAGE, DALLAGE

Continuation du dallage des bas-côtés de la nef.

DÉTAIL DES OUVRAGES

Indiquant ceux effectués depuis le 1er janvier 1822, date du précédent état de situation, jusqu’au 31 dudit mois.

1° Par le sieur Bercioux, entrepreneur de maçonnerie
107,70 m cubes maçonnerie en moellon vieux et mortier de chaux et sable pour massifs à 7,50 F le mètre 807,75 F
73,80 m cubes maçonnerie en moellon et plâtre pour mur et reprise à 9 F le mètre 66,42 F
0,61 m cubes en moellons neuf et plâtre massif à 18,90 F le mètre 11,53 F
11,52 m superficiels de recoupement de 0,01 de taille et ragrément passé à la ripe et au grès avec échafauds considérables à 1,10 F le mètre 26,50 F
202,57 m superficiels de recoupement idem pour moulures en pierre Saint-Leu à 1,65 F le mètre 293,91 F
15,18 m superficiels de recoupement taille et ragrément idem sur mur en pierre dure à 3,60 F le mètre 50,65 F
13,78 m cubes roche de Châtillon en œuvre de reprise sous-œuvre, à 120 F le mètre 1 653,60 F
61,26 m superficiels taille roche, à 6,10 F le mètre 373,45 F
13,940 m superficiels de légers ouvrages en plâtre, à 3,60 F 991,04 F
600 Journées 4/8 de divers ouvriers et 24 voies de gravats 2 792,57 F
Total des travaux exécutés 7 340,45 F
Approvisionnement
3,260 m cubes pierre de roche de Châtillon, à 52 F le mètre 429,55 F
Total de la maçonnerie 7 770,00 F

2° Par le sieur Bernard, entrepreneur de marbrerie. Récapitulation des travaux de dallage exécutés jusqu’au 31 janvier
Bas-côté droit
88 m superficiels vieille pierre de liais employée pour dalles de 0,08 d’épaisseur et au-dessus pour bardage et pose, à 4,50 F le mètre 396,00 F
Bas-coté gauche
100,00 m superficiels pierre de liais pour dalle de 0,006 à 0,08 d’épaisseur fourniture de pierre, sciages, équarrissages, bardage et pose,
fourniture de plâtre, à 12 F le mètre
1 200,00 F
6,40 m cubes pierre de liais pour carreaux en 4 voies, à 70 F le mètre 451,00 F
272,296 m superficiels de carreaux de pierre de liais de 0,325 carré et 0,555 d’épaisseur pour fourniture de pierre, sciage, équarrissage
et bardage, à 13,50 F
3 676,00 F
Total 5 723,00 F
À déduire le montant des travaux imputés sur l’état du mois de décembre 1821 2 993,00 F
Reste à imputer sur les travaux de marbrerie et dallage 2 730,00 F

TOTAL des travaux exécutés depuis le 1er janvier jusqu’au 31 dudit 7 770,00 F 10 500,00 F
2 730,00 F
Et à reporter /
TOTAL GÉNÉRAL 10 500,00 F

Le présent état a été dressé conjointement par l’Inspecteur et le Vérificateur soussignés, et le montant des ouvrages et approvisionnements faits au premier janvier 1822 jusqu’au 31 dudit mois arrêté par eux à la somme de dix mille cinq cents francs

À Paris, le 1er février 1822,

De la Chaussée

Guénepin

Je soussigné, architecte de l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés, certifie l’exactitude du présent état de situation, comprenant d’une part, l’énoncé des changements opérés dans les travaux et dans l’état des approvisionnements, depuis le 1er janvier 1822 jusqu’au 31 dudit mois et d’autre part les détails, montant à la somme de dix mille cinq cents francs des ouvrages et approvisionnements faits par la totalité des entrepreneurs, également depuis le 1er janvier 1822 jusqu’au 31 dudit mois.

À Paris, le 2 février 1822,

Godde

Vu par l’Inspecteur général, membre du Conseil des Bâtiments civils, soussigné,

Mazois