École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1898 » 1898, 4 février. Archevêché de Paris. Fabrique de l’église de Saint-Germain-des-Prés. [Chaire.]

1898, 4 février. Archevêché de Paris. Fabrique de l’église de Saint-Germain-des-Prés. [Chaire.]

. Paris

Travaux de réfection de la chaire. À monsieur Claveau, président du Bureau des marguilliers.

  • Arch. hist. diocèse de Paris, Z chemise 1 nos 40 et 41
Monsieur le Président,

En réponse à votre lettre du 31 janvier dernier, je m’empresse de vous adresser l’autorisation de réunir extraordinairement le Conseil de fabrique.

En même temps, je vous donne communication d’un dossier relatif à la réfection de la chaire. Je vous prie de le soumettre l’examen des membres du Conseil.

Vous voudrez bien remarquer que, dans sa lettre d’envoi à l’administration diocésaine, M. le Préfet laisse nettement entendre qu’il n’y a pas lieu de compter sur le concours financier de la ville de Paris.

La première question qui s’impose à votre attention et à celle de la fabrique, c’est donc de savoir sur quels voies et moyens vous pourriez compter pour faire face à une dépense de cinq mille francs.

Cette dépense ne peut être engagée, ce me semble, qu’à la condition soit d’être garantie par la prévision fondée d’une recette exceptionnelle, soit d’être répartie au moyen de paiements échelonnés sur plusieurs exercices.

Quelle que soit d’ailleurs la solution, je vous prie, Monsieur le Président, de me transmettre les conclusions du Conseil sur cette affaire, comme sur celle qui motive la réunion extraordinaire.

Je me réserve le soin de donner à ces questions la suite administrative qu’elles comportent et d’en faire parvenir à M. le préfet de la Seine les dossiers, appuyés de l’avis de l’autorité diocésaine.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération la plus distinguée.

[Turon ?]