École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1821 » 1821, 1er juillet. Direction des travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie.]

1821, 1er juillet. Direction des travaux de Paris. Travaux exécutés à l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés. [Maçonnerie.]

État de situation à l’époque du 1er juin 1821 des travaux exécutés à l’église Saint-Germain-des-Prés.

  • Arch. nat., F 13-916 nos 21 à 24

Le montant des dépenses comprises dans les précédents états de situation s’élève, savoir :
1° Celles faites depuis l’origine des travaux jusqu’au 31 décembre du dernier exercice écoulé à, 85 451,00 F
2° et celles des mois écoulés de l’exercice courant, à 37 200,00 F

SITUATION DES TRAVAUX

Le ravalement des piliers de la nef et d’une partie des murs et voûtes des bas-côtés à droite ;

La reprise en sous-œuvre :

1° de deux colonnes engagées dans le mur latéral à droite de la nef

2° du gros pilier à l’extrémité de la nef et de l’un des côtés de la croix

3° des arcs du bas-côté à gauche.

Approvisionnement de pierre pour le gros pilier en parallèle à celui déjà repris en sous-œuvre.

Journées, enlèvement de gravats.

DÉTAIL DES OUVRAGES

Indiquant ceux effectués depuis le 1er juin 1821, date du précédent état de situation, jusqu’au 30 dudit mois.

1° Par le sieur Bercioux, entrepreneur de maçonnerie
11,26 m cubes de libage pierre de roche en reprise sous-œuvre à 120 F le mètre 1 351,20 F
8,64 m cubes de roche en reprise sous-œuvre, à 130 F le mètre 1 123,20 F
4,76 m Idem pour arcs, à 140 F le mètre ci 666,40 F
18,31 m cubes de pierre neuve de roche taillée sur le chantier mais sans pose, à 90 F le mètre ci 1 647,90 F
13,11 m cubes de pierre bardée et posée en reprise sous-œuvre, à 35 F le mètre ci 458,85 F
11,35 m cubes d’évidement déchet en pierre de roche, à 120 F le mètre 1 362,00 F
105,36 m superficiels de taille parement non ragréé, roche à 6,25 F le mètre 658,50 F
38,83 m superficiels de taille réelle roche à 8,30 F 322,30 F
21,15 m superficiels de ravalement de pierre de roche avec recoupement pour les piliers à 6,25 F 132,20 F
90,00 m superficiels de ravalement de voûte en pierre tendre à 1,80 F le mètre, eu égard à la double courbure, compris échafaud et rejointoiement 162,00 F
57,60 m superficiels de ravalement de même des nervures aux dites voûtes portant moulures, à 2 F le mètre pour les causes ci-dessus, ci 115,20 F
451 Journées 5/10 d’ouvriers divers, montant ensemble à 1 442,76 F
Pour articles en argent tels que : 34 sacs de plâtre, 82 voies de gravats et 5 de binard 252,50 F
9 695,00 F
À déduire pour la valeur des matériaux employés ce mois et déjà comptés dans les approvisionnements précédents :
25,00 m cubes de pierre de roche, à 65 F le mètre, ci 1 625,00 F
Reste à imputer aux travaux de maçonnerie de ce mois 8 070,00 F
Approvisionnement fait pendant le mois de juin, savoir :
20,462 m cubes de pierre de roche comme ci-dessus à 65 F le mètre, ci 1 330,00 F
Total général de la maçonnerie 9 400,00 F

TOTAL des travaux exécutés depuis le 1er juin jusqu’au 30 dudit 1821 9 400,00 F
Et à reporter 37 200,00 F
TOTAL GÉNÉRAL 46 600,00 F

Le présent état a été dressé conjointement par l’Inspecteur et le Vérificateur soussignés, et le montant des ouvrages et approvisionnements faits au 1er juin 1821 jusqu’au 30 dudit arrêté par eux à la somme de neuf mille quatre cents euros

À Paris, le 1er juillet 1821,

De la Chaussée

Guénepin

Je soussigné, architecte de l’église paroissiale Saint-Germain-des-Prés, certifie l’exactitude du présent état de situation, comprenant d’une part, l’énoncé des changements opérés dans les travaux et dans l’état des approvisionnements, depuis le 1er juin 1821 jusqu’au 30 dudit et d’autre part les détails, montant à la somme de quarante-six mille six cents francs des ouvrages et approvisionnements faits par la totalité des entrepreneurs, également depuis le 1er janvier 1821 jusqu’au 30 juin suivant.

À Paris, le 2 juillet 1821,

Godde

Vu par l’Inspecteur général, membre du Conseil des Bâtiments civils, soussigné,

Mazois