École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1822 » 1822, 17 janvier. Conservation des Monuments publics au ministre de l’Intérieur. [Attribution de marbres.]

1822, 17 janvier. Conservation des Monuments publics au ministre de l’Intérieur. [Attribution de marbres.]

. Paris

Remise des marbres nécessaires pour les travaux qui s’exécutent dans l’église Saint-Germain-des-Prés.

  • Arch. nat., F 21-586 nos 40 et 41

Monseigneur,

Au mois de septembre 1821, les fabriciens de Saint-Germain-des-Prés sollicitèrent de votre prédécesseur des marbres pour la restauration du maître-autel de leur église.

La demande me fut renvoyée pour examen et rapport.

J’exposai que leur demande me paraissait susceptible d’être accueillie, mais que ces fabriciens avaient choisi un bloc d’une très forte dimension dont l’emploi devait être réservé pour des ouvrages de grandes propositions et qu’il était possible de trouver en magasin des tranches de marbres plus propres aux restaurations qui les intéressaient.

Je fus chargé de leur communiquer ces observations et de leur indiquer les marbres convenables.

D’après les recherches faites dans le dépôt des marbres par le marbrier de la fabrique et par les agents que j’y ai envoyés, une tranche provenant d’une levée faite sur le bloc qui a servi à l’exécution de la statue du bailli de Suffren parut propre aux travaux en question. J’ai, en conséquence, mis cette tranche à la disposition du marbrier de la fabrique en remplacement du bloc n° 789 qui avait été indiqué. Quant aux autres blocs, comme ils furent reconnus indispensables, je les ai également mis à la disposition des fabriciens.
Le 1er de ces blocs porte les numéros 795/26, en cube 105 pieds 8 pouces
Le 2e de ces blocs porte les numéros 796/28, en cube 89 pieds 2 pouces
Le 3e qui est la tranche de marbre porte les numéros 793/14 (bis), en cube 96 pieds 5 pouces

Ainsi la totalité des marbres accordés est de

Dont la valeur approximative est de 15 820 F

291 pieds 3 pouces

Je suis avec respect, Monseigneur, de votre Excellence, le très humble et très obéissant serviteur,

Paris, le 17 janvier 1822,

Le conservateur des Monuments,
Ch. Lafolie