École des chartes » ELEC » Correspondance et états de situation » 1862 » 1862, 12 novembre. Préfecture du département de la Seine. Attachement n° 5. [Décoration.]

1862, 12 novembre. Préfecture du département de la Seine. Attachement n° 5. [Décoration.]

.

Travaux de décoration exécutés à l’église Saint-Germain-des-Prés par le sieur Denuelle.

  • Arch. de Paris, V19M32-1 nos 268 et 269

Travail définitif.

1° Au-dessous du sacrifice d’Abraham et de la mort du Christ refait en entier la bande rouge courbe de 0,07 de large sur 2,50 m de long.

2° Dans les 7 tableaux suivants : la tour de Babel, l’adoration des mages, le Paris, la naissance, le sacrifice de Balaam et les deux tableaux près l’orgue : refait en rouge tous les filets qui avaient été mixtionnés et dorés, savoir :

Filet à droite 9,43 x 7 = 66,01 m

Filets courbes 1,52 x 7 = 10,64

3° Sous le 7 mêmes tableaux, refait en blanc à 1 couche le filet courbe qui était or : 9,65 x 7 = 67,55 m.

4° Travail uniforme pour les 5 travées de la nef ou les 10 demi-travées.

Détail d’une demi-travée :

- Frise sous les deux tableaux de M. Flandrin [dessin], refait l’ornement à 2 tons (vert et rouge) plus foncé en rechampissage. Chaque demi-travée 2,90 m.

- Au-dessus des 2 tableaux et proche du gros tore saillant sous les fenêtres refait en blanc la bande verte de 0,025 de large, longueur 6,40 m.

- Autour des tableaux de M. Flandrin :

Filets blancs à 2 [?] de 0,01 m droite 18,86
Filets idem courbes à 2 [ ?] de 0,01 3,04
Filets noirs près la peinture d’histoire à 1 [  ?] droit 18,86
Filets noirs idem à 1 [ ?] courbes 3,04
Filets noirs à 1 [ ?] séparant les tableaux en perpendiculaire 2,13
2 filets noirs de chaque côté desdits 4,26

- Aux écoinçons :
Filets blancs droits de 0,01 m à 2 [  ?] 8,04
Filets blancs courbes à 2 [ ?] 6,52

Les neuf autres moitiés de travées semblables.

5° Au-dessus des saints, effacé les noms et recouché en ton pierre ; fait, au-dessous des mêmes saints, lesdits noms, en tout 44 noms.

Tout ce travail a été long à cause des dérangements de chaises et autres pertes de temps, de transport d’échafauds etc…

Denuelle

Vu par l’architecte

Paris, le 12 novembre 1862,

[Péron ?]

Relevé et certifié véritable par l’inspecteur soussigné

Paris, le 20 novembre 1862,

[Lobe ?]